Ernst Theis, Radio-Symphonieorchester Wien Strauss II: Aschenbrödel

Strauss II: Aschenbrödel

Ernst Theis, Radio-Symphonieorchester Wien

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 5 octobre 2018 chez CPO

Artiste principal : Radio Symphonieorchester Wien

Genre : Classique

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 2 disques - 13 pistes Durée totale : 01:38:56

    DISQUE 1
    Aschenbrödel, Act I (Reconstructed by M. Rot) (Johann Strauss II)
  1. 1 Act I: Vorspiel

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  2. 2 Act I

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  3. 3 Act I: Zwischenbild: Vorspiel

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  4. 4 Act I: Zwischenbild

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  5. DISQUE 2
    Aschenbrödel, Act II (Reconstructed by M. Rot)
  6. 1 Act II: Vorspiel

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  7. 2 Act II

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  8. Aschenbrödel, Act III (Reconstructed by M. Rot)
  9. 3 Act III: Zwischenspiel

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  10. 4 Act III: Vorspiel

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  11. 5 Act III Scene 1

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  12. 6 Act III Scene 2: Zwischenspiel

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  13. 7 Act III Scene 2

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  14. 8 Act III Scene 3: Zwischenspiel

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

  15. 9 Act III Scene 3

    Johann Strauss II, Composer - Michael Rot, Composer - Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra, MainArtist - Ernst Theis, Conductor Copyright : (C) 2018 CPO (P) 2018 CPO

À propos

Mais si, mais si, Johann Strauss II (le plus célèbre, celui du Beau Danube bleu et de la Chauve-souris) a écrit un ballet ! Ou plutôt, on lui avait en 1898 passé commande d’un ballet sur le sujet de Cendrillon – dûment réactualisé, l’action dorénavant sise dans un grand magasin viennois de la fin du XIXe siècle – que devait créer rien moins que Gustav Mahler à l’Opéra de Vienne. Hélas, Strauss s’éteignit en 1899 et ne laissa que la partition de piano, apparemment complète, et de nombreuses esquisses pour l’orchestration. À la mort du compositeur, Mahler se hâta d’annuler sa participation – il détestait la musique de Johann Strauss en particulier, le ballet en général – tandis que les ayant-droits faisaient « achever » le ballet par un ami et collègue. Hélas, l’ami et collègue concocta un assemblage de son cru, sans se soucier de l’ordre des numéros et des pièces du manuscrit, et si Weingartner – successeur de Mahler – mit bien l’ouvrage à l’affiche, il ne survécut guère. Pendant des décennies, on crut l’autographe perdu jusqu’à ce qu’il refasse surface : il avait été volé, tout bêtement, et des enquêteurs plus futés surent en trouver la trace. Et là, miracle, on s’aperçut que la partition était plus ou moins complète, quand bien même pas orchestrée. Il incomba ensuite à Michael Rot de mettre de l’ordre dans ce qui avait été chamboulé à la mort de Strauss, puis orchestrer le tout, et voilà le résultat ! Il s’agit donc de la toute dernière œuvre du génial roi de la valse ; on y entend certes des valses, mais aussi des accents toujours plus modernes de la part de quelqu’un qui connaissait quand même ses contemporains, Mahler et Strauss – l’autre : Richard – même s’il ne leur faisait pas d’ombre dans leurs genres respectifs. C’est là une déliciosissime partition qu’il faut vraiment découvrir ! © SM/Qobuz

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

CPO

Fondé en 1986 par Georg Ortmann, CPO (Classic Produktion Osnabrück) demeure aujourd'hui l'une des maisons de production les plus enthousiasmantes dans le domaine des répertoires classiques. Sa mission principale est d'apporter à la connaissance des mélomanes et discophiles des pans méconnus du répertoire, de la musique baroque jusqu’à la moitié du XXe siècle. CPO révèle des compositeurs oubliés, ou totalement méconnus, qui permettent de mieux comprendre la créativité d’une époque, car ce souvent les compositeurs les moins médiatisés, qui dessinent les lignes les plus claires de l’esthétique d’une époque. Restons admiratif devant la ténacité dont témoigne encore au fil ...

Voir la page CPO Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles