Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt Stenhammar: Symphony No.2 - Serenade, Op.31 (Live)

Stenhammar: Symphony No.2 - Serenade, Op.31 (Live)

Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt

Paru le 4 janvier 2019 chez BIS

Artiste principal : Herbert Blomstedt

Genre : Classique > Musique symphonique

Distinctions : Diapason d'or ( mars 2019)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 96.00 kHz

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

19,99 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

Devenir une star planétaire à 90 ans n’est certes pas banal, enregistrer les neuf symphonies de Beethoven à cet âge l’est encore moins, surtout quand ces enregistrements renouvellent notre approche d’un corpus qui semblait avoir livré tous ses secrets. C’est ainsi que les paysages les plus familiers peuvent prendre une tournure tout à fait nouvelle selon leur éclairage ou l’angle adopté pour les regarder. Le Suédois Herbert Blomstedt, fils d’un pasteur droit et sévère dans le même cas de figure que son compatriote Ingmar Bergman, garde une fraîcheur et une forme physique confondantes au moment d’entamer sa dixième décennie. Tout au plus a-t-il réduit le nombre de ses concerts, passé de 100 à 70 par année, en dirigeant les meilleurs orchestres du monde. Après sa récente relecture rafraîchissante de Beethoven et les deux dernières symphonies de Mozart captées en concert en 2017, le voici dans des œuvres du grand compositeur suédois Wilhelm Stenhammar enregistrées lors de concerts donnés en 2013 et 2014 à Göteborg.

Bouleversé par l’audition de la Deuxième Symphonie de son ami Sibelius, Stenhammar essaya de renouveler son propre langage en composant sa propre seconde symphonie et écrivit aussitôt au compositeur finlandais lorsque son travail fut achevé, en mai 1915. Écrite pour l’Orchestre symphonique de Göteborg, qui la joue dans cet enregistrement, elle est écrite selon les quatre mouvements classiques. Le premier est bâti sur un thème folklorique, le deuxième est une sorte de grande procession nocturne précédant un Scherzo conçu comme une danse stylisée dont le Trio (partie centrale) est dévolu aux instruments à vent dont Stenhammar voulait souligner la qualité. Quant au Finale (qui provoqua dit-on un mal de tête aux critiques…), il reste une des pages symphoniques les plus magistrales écrites en Suède. Créée en 1914, la Sérénade en fa majeur, composée à la suite d’un voyage que le compositeur suédois fit à Florence, fut aussitôt retirée par son auteur qui en fit une nouvelle version, en cinq mouvements, créée en 1919 avec un succès jamais démenti depuis dans son pays. Elle souligne, comme la Symphonie « italienne » de Mendelssohn, Souvenir de Florence ou le Capriccio italien de Tchaikovski ou encore Aus Italien de Strauss, l’attrait quasi magique exercé par l’Italie sur les compositeurs du Nord. C’est une description lumineuse et idéalisée d’une Arcadie de rêve largement inspirée de l’Antiquité. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 9 pistes Durée totale : 01:23:28

    Symphony No. 2 in G minor, Op. 34 (Wilhelm Stenhammar)
  1. 1 I. Allegro energico

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  2. 2 II. Andante

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  3. 3 III. Scherzo. Allegro ma non troppo presto

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  4. 4 IV. Finale. Sostenuto - Allegro vivace alla breve

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  5. Serenade in F major, Op. 31
  6. 5 I. Overtura

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  7. 6 II. Canzonetta

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  8. 7 III. Scherzo

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  9. 8 IV. Notturno

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  10. 9 V. Finale

    Gothenburg Symphony - Herbert Blomstedt, Conductor - Wilhelm Stenhammar, Composer Copyright : © 2019 BIS - ℗ 2019 BIS

  • Descriptif de l'album
  • Devenir une star planétaire à 90 ans n’est certes pas banal, enregistrer les neuf symphonies de Beethoven à cet âge l’est encore moins, surtout quand ces enregistrements renouvellent notre approche d’un corpus qui semblait avoir livré tous ses secrets. C’est ainsi que les paysages les plus familiers peuvent prendre une tournure tout à fait nouvelle selon leur éclairage ou l’angle adopté pour les regarder. Le Suédois Herbert Blomstedt, fils d’un pasteur droit et sévère dans le même cas de figure que son compatriote Ingmar Bergman, garde une fraîcheur et une forme physique confondantes au moment d’entamer sa dixième décennie. Tout au plus a-t-il réduit le nombre de ses concerts, passé de 100 à 70 par année, en dirigeant les meilleurs orchestres du monde. Après sa récente relecture rafraîchissante de Beethoven et les deux dernières symphonies de Mozart captées en concert en 2017, le voici dans des œuvres du grand compositeur suédois Wilhelm Stenhammar enregistrées lors de concerts donnés en 2013 et 2014 à Göteborg.

    Bouleversé par l’audition de la Deuxième Symphonie de son ami Sibelius, Stenhammar essaya de renouveler son propre langage en composant sa propre seconde symphonie et écrivit aussitôt au compositeur finlandais lorsque son travail fut achevé, en mai 1915. Écrite pour l’Orchestre symphonique de Göteborg, qui la joue dans cet enregistrement, elle est écrite selon les quatre mouvements classiques. Le premier est bâti sur un thème folklorique, le deuxième est une sorte de grande procession nocturne précédant un Scherzo conçu comme une danse stylisée dont le Trio (partie centrale) est dévolu aux instruments à vent dont Stenhammar voulait souligner la qualité. Quant au Finale (qui provoqua dit-on un mal de tête aux critiques…), il reste une des pages symphoniques les plus magistrales écrites en Suède. Créée en 1914, la Sérénade en fa majeur, composée à la suite d’un voyage que le compositeur suédois fit à Florence, fut aussitôt retirée par son auteur qui en fit une nouvelle version, en cinq mouvements, créée en 1919 avec un succès jamais démenti depuis dans son pays. Elle souligne, comme la Symphonie « italienne » de Mendelssohn, Souvenir de Florence ou le Capriccio italien de Tchaikovski ou encore Aus Italien de Strauss, l’attrait quasi magique exercé par l’Italie sur les compositeurs du Nord. C’est une description lumineuse et idéalisée d’une Arcadie de rêve largement inspirée de l’Antiquité. © François Hudry/Qobuz

Détails de l'enregistrement original :

Recorded at public performances at the Gothenburg Concert Hall, December 2013 (Symphony) and June 2014 (Serenade)

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Herbert Blomstedt dans le magazine

Plus d'articles

Le label

BIS

Lorsqu’en 1973 Robert von Bahr créa le label Bis, il ne se doutait pas qu’il initiait une véritable révolution discographique. Armé de son seul savoir-faire, ce jeune ingénieur du son suédois proposait en effet des enregistrements d’une qualité inédite. Cette expertise technique séduisit rapidement les plus grands interprètes. S’instaurait ainsi une collaboration fructueuse entre art et artisanat qui donna lieu à de véritables monuments discographiques : les cantates de Bach par Suzuki, l'intégrale Sibelius réalisée à Lahti par Osmo Vänskä, les anthologies de musiques sud-américaines dédiés à Camargo Guarnieri, Francesco Mignone… Parallèlement, von Bahr et ses treize c...

Voir la page BIS Lire l'article

L'époque

Musique Moderne dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Musique symphonique dans le magazine

Plus d'articles

Le sous genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles