Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Vanessa Wagner - Statea

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Statea

Murcof, Vanessa Wagner

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La connexion franco-mexicaine prend tout son sens dans Statea. Le décollage est instantané dès l’écoute du premier morceau. Le piano de la Française occupe l’espace, ralentit le temps, modifie les règles de la physique. C’est alors que Murcof vient définir le terrain de jeu à l’aide des vibrations froides, métalliques, d’une électro minimaliste. Statea est parfois angoissant et peut prendre la forme d’une introspection musicale au cœur de la galaxie. Statea n’est fait que de reprises (John Cage, Arvo Pärt, Satie, György Ligeti et même le producteur Aphex Twin) mais l’inspiration des musiciens est telle que l’on pourrait croire à des œuvres originales. Des musiques en parfaite osmose avec les interprètes à en juger par ce mélange de transe intérieure et de méditation relaxante qu'ils extériorisent de façon très ressentie. Mention spéciale à l’interprétation de la Gnossienne No. 3 d’Erik Satie, venue tout droit d’un champ d’astéroïdes. Entre science-fiction et œuvre psychanalytique, l'album distille un univers bien à lui. Chacun des thèmes est pensé, millimétré. Le duo Murcof-Wagner puise de temps à autre l’inspiration chez Keith Jarrett, à moins que ça ne soit dans l’étoile du Nord. Statea est, quoi qu’il en soit, une fusée que l’on ne veut pas quitter. © AR/Qobuz

Plus d'info

Statea

Vanessa Wagner

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
John Cage : In a Landscape 00:10:38

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - John Cage, Composer

2016 InFiné

2
Arvo Pärt : Variations for the Healing of Arinushka 00:09:19

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - Arvo Pärt, Composer

2016 InFiné

3
Aphex Twin : Avril 14th 00:04:54

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - Aphex Twin, Composer

2016 InFiné

4
György Ligeti : Musica Ricercata No. 2 00:05:12

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - György Ligeti, Composer

2016 InFiné

5
Erik Satie : Gnossienne No. 3 (Album Version) 00:06:00

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - Erik Satie, Composer

2016 InFiné

6
Morton Feldman : Piano Piece 1952 00:08:40

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - Morton Feldman, Composer

2016 InFiné

7
Valentyn Silvestrov : Farewell, O World, O Earth 00:07:51

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - Valentyn Silvestrov, Composer

2016 InFiné

8
John Adams : China Gates 00:07:32

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - John Adams, Composer

2016 InFiné

9
Philip Glass : Metamorphosis 2 00:08:29

Murcof, Electronics & Production - Vanessa Wagner, Piano - Philip Glass, Composer

2016 InFiné

Descriptif de l'album

La connexion franco-mexicaine prend tout son sens dans Statea. Le décollage est instantané dès l’écoute du premier morceau. Le piano de la Française occupe l’espace, ralentit le temps, modifie les règles de la physique. C’est alors que Murcof vient définir le terrain de jeu à l’aide des vibrations froides, métalliques, d’une électro minimaliste. Statea est parfois angoissant et peut prendre la forme d’une introspection musicale au cœur de la galaxie. Statea n’est fait que de reprises (John Cage, Arvo Pärt, Satie, György Ligeti et même le producteur Aphex Twin) mais l’inspiration des musiciens est telle que l’on pourrait croire à des œuvres originales. Des musiques en parfaite osmose avec les interprètes à en juger par ce mélange de transe intérieure et de méditation relaxante qu'ils extériorisent de façon très ressentie. Mention spéciale à l’interprétation de la Gnossienne No. 3 d’Erik Satie, venue tout droit d’un champ d’astéroïdes. Entre science-fiction et œuvre psychanalytique, l'album distille un univers bien à lui. Chacun des thèmes est pensé, millimétré. Le duo Murcof-Wagner puise de temps à autre l’inspiration chez Keith Jarrett, à moins que ça ne soit dans l’étoile du Nord. Statea est, quoi qu’il en soit, une fusée que l’on ne veut pas quitter. © AR/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Vanessa Wagner
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Dans l'actualité...