Nicolas Jaar Space Is Only NoiseDiscothèque Idéale Qobuz

Space Is Only Noise

Nicolas Jaar

Paru le 21 février 2011 chez Circus company

Artiste principal : Nicolas Jaar

Genre : Electro

Distinctions : Discothèque Idéale Qobuz (mai 2015) - Pitchfork: Best New Music (février 2011)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 13 pistes Durée totale : 00:42:17

  1. 1 Être

    Nicolas Jaar, Performer, Composer Copyright : Circus Company

  2. 2 Colomb

    Nicolas Jaar, Performer, Composer, Writer Copyright : Circus Company

  3. 3 Sunflower

    Nicolas Jaar, Performer, Composer Copyright : Circus Company

  4. 4 Too Many Kids Finding Rain In the Dust

    Nicolas Jaar, Performer, Composer, Writer Copyright : Circus Company

  5. 5 Keep Me There

    Nicolas Jaar, Performer, Composer Copyright : Circus Company

  6. 6 Problem With the Sun

    Nicolas Jaar, Performer, Composer, Writer Copyright : Circus Company

  7. 7 Space Is Only Noise If You Can See

    Nicolas Jaar, Performer, Composer, Writer Copyright : Circus Company

  8. 8 Almost Fell

    Nicolas Jaar, Performer, Composer Copyright : Circus Company

  9. 9 Balance Her In Between Your Eyes

    Nicolas Jaar, Performer, Composer, Writer Copyright : Circus Company

  10. 10 Specters of the Future

    Nicolas Jaar, Performer, Composer Copyright : Circus Company

  11. 11 Trace

    Nicolas Jaar, Performer, Composer Copyright : Circus Company

  12. 12 Variations

    Nicolas Jaar, Performer, Composer Copyright : Circus Company

  13. 13 ^tre

    Nicolas Jaar, Performer, Composer Copyright : Circus Company

À propos

A seulement 21 ans, le bonhomme a tout du petit prodige… Alors que d’autres collectionnent jouent encore aux Playmobil, il se met à composer, et publie son premier EP à 17 ans sur le label new-yorkais Wolf + Lamb. Après des disques remarqués (dont un edit de The Beach de New Order), le producteur, né à New York le 10 janvier 1990 et ayant grandi à Santiago, réalise ce premier album tant attendu, Space Is Only Noise. Le jeune bidouilleur américano-chilien joue la carte de l’introspection sur des compositions véritablement déconcertantes, au sens premier du terme. En autopsiant un tel baptême du feu discographique, on se demande pourtant si le collage tant sonore qu’idéologique n’est pas juste le coup de bluff d’un singe savant citant Satie, Tzara ou Daney ! Oui, c’est par la voix de feu le grand critique de cinéma Serge Daney, conversant avec Godard, que débutent les hostilités… Même la phrase glanée sur son site personnel peut aisément faire sourire : « Hanté par Mulatu Astatké et Erik Satie, il commence à faire de la musique électronique en 2004 ». Heureusement, Nicolas Jaar lâche un vrai discours musical. Éclectique certes mais toujours hypnotique. Certains brandissent même déjà les filiations cinq étoiles, comme Aphex Twin ou Ricardo Villalobos... Ses assemblages musicaux slaloment entre minimal, electro organique, musique répétitive et cold wave. Parfois chantés ou adossés contre des collages de documents sonores, ils ne laissent guère indifférents et plaquent même carrément au sol. Chapeau ! © MZ/Qobuz

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Nicolas Jaar dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Electro dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles