Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Baptiste W. Hamon - Soleil, soleil bleu

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Soleil, soleil bleu

Baptiste W. Hamon

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Certes, Baptiste W. Hamon chante (le plus souvent) en français, certes, il aime visiblement flâner sur les bords de l’Yonne. Mais ce qui semble le « brûler » véritablement, c’est la musique du Sud des États-Unis, dont la plupart des notes de cet album portent l’héritage. Plus précisément, c’est la country-folk des années 50/60 qui anime le jeune homme. On se souvient de son hommage vibrant au ténébreux chanteur texan Townes Van Zandt dans son premier album intitulé L’Insouciance (2016). Dans Soleil, soleil bleu, même si l’atmosphère est moins mortifère, Baptiste W. Hamon ne peut s’empêcher de baigner dans la nostalgie d’une mythologie musicale d’une autre époque et d’une autre contrée. Il le fait d’ailleurs avec brio, à la fois dans la musique, impeccablement produite, et dans les thèmes liés à l’americana (Bloody Mary). Il s’octroie même les services du chanteur Will Oldham le temps d’un duo intitulé Mon Capitaine (adaptation de Black Captain de Oldham).

Malgré cette obsession pour l’Amérique et les grands espaces, le naturel revient parfois au galop dans l’écriture de ce jeune Parisien élevé à Nice. De par son amour de la langue française déjà, mais aussi à travers certaines ambiances qui sont parfois plus proches d’un slow façon Joe Dassin que d’une mélopée de Nashville (J’aimerais tant que tu reviennes). On notera aussi son duo avec Miossec (Hervé), ainsi qu’un vibrato à la Dominique A, qu’il balade de chanson en chanson. Entre la « nouvelle scène française » et la chanson country folk, il n’y a finalement qu’un pas chez Baptiste W. Hamon. Et c’est ce qui fait tout le sel de son univers. © Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

Soleil, soleil bleu

Baptiste W. Hamon

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Soleil, soleil bleu
00:03:52

Ben Christophers, Engineer - Chab, Engineer - Xavier Thiry, Producer - Baptiste W. Hamon, Composer, MainArtist - Alexandre Bourit, Producer

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

2
Je brûle
00:03:05

Ben Christophers, Producer, Engineer - Chab, Engineer - Mark Daumail, Composer, Producer - Baptiste W. Hamon, Composer, MainArtist

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

3
Coming Home
00:03:11

Ben Christophers, Engineer - Chab, Engineer - Xavier Thiry, Producer - Baptiste W. Hamon, Composer, MainArtist - Alexandre Bourit, Producer

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

4
Hervé (feat. Miossec)
00:03:27

Ben Christophers, Engineer - Chab, Engineer - Miossec, FeaturedArtist - Baptiste W. Hamon, Composer, MainArtist

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

5
Bloody Mary
00:04:20

Ben Christophers, Engineer - Chab, Engineer - Xavier Thiry, Producer - Baptiste W. Hamon, Composer, MainArtist - Alexandre Bourit, Producer

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

6
J'aimerais tant que tu reviennes
00:03:54

Ben Christophers, Engineer - Chab, Engineer - Xavier Thiry, Producer - Baptiste W. Hamon, Composer, MainArtist - Alexandre Bourit, Producer

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

7
Comme on est bien
00:04:22

Ben Christophers, Engineer - Chab, Engineer - Xavier Thiry, Producer - Baptiste W. Hamon, Composer, MainArtist - Alexandre Bourit, Producer

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

8
Mon capitaine (feat. Will Oldham)
00:03:52

Ben Christophers, Producer, Engineer - Chab, Engineer - Will Oldham, Composer, FeaturedArtist - Baptiste W. Hamon, MainArtist

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

9
Le visage des anges
00:02:57

Ben Christophers, Engineer - Chab, Engineer - Xavier Thiry, Producer - Baptiste W. Hamon, Composer, MainArtist - Alexandre Bourit, Producer

2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL 2019 Manassas under exclusive license to BMG Rights Management (France) SARL

Descriptif de l'album

Certes, Baptiste W. Hamon chante (le plus souvent) en français, certes, il aime visiblement flâner sur les bords de l’Yonne. Mais ce qui semble le « brûler » véritablement, c’est la musique du Sud des États-Unis, dont la plupart des notes de cet album portent l’héritage. Plus précisément, c’est la country-folk des années 50/60 qui anime le jeune homme. On se souvient de son hommage vibrant au ténébreux chanteur texan Townes Van Zandt dans son premier album intitulé L’Insouciance (2016). Dans Soleil, soleil bleu, même si l’atmosphère est moins mortifère, Baptiste W. Hamon ne peut s’empêcher de baigner dans la nostalgie d’une mythologie musicale d’une autre époque et d’une autre contrée. Il le fait d’ailleurs avec brio, à la fois dans la musique, impeccablement produite, et dans les thèmes liés à l’americana (Bloody Mary). Il s’octroie même les services du chanteur Will Oldham le temps d’un duo intitulé Mon Capitaine (adaptation de Black Captain de Oldham).

Malgré cette obsession pour l’Amérique et les grands espaces, le naturel revient parfois au galop dans l’écriture de ce jeune Parisien élevé à Nice. De par son amour de la langue française déjà, mais aussi à travers certaines ambiances qui sont parfois plus proches d’un slow façon Joe Dassin que d’une mélopée de Nashville (J’aimerais tant que tu reviennes). On notera aussi son duo avec Miossec (Hervé), ainsi qu’un vibrato à la Dominique A, qu’il balade de chanson en chanson. Entre la « nouvelle scène française » et la chanson country folk, il n’y a finalement qu’un pas chez Baptiste W. Hamon. Et c’est ce qui fait tout le sel de son univers. © Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Baptiste W. Hamon

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le musée imaginaire de Christophe

Au fil de sa carrière, Christophe, qui a nous a quittés le 16 avril dernier, s’est construit une sorte de petit musée intérieur, étincelant et hors d’âge, dans lequel il errait la nuit. Entre l’amour de la musique et la cinéphilie, Christophe y dévoile ses fétiches, ses obsessions, ses passions, sans jamais perdre de vue son émerveillement enfantin.

Lhasa, l’inoubliable comète

En seulement trois albums studio, un live et trois tournées internationales, “Lhasa” de Sela a laissé une trace unique dans l’histoire de la musique populaire contemporaine. “La Llorona”, “The Living Road” et “Lhasa” sont des œuvres distinctes et abouties qui dévoilent un univers étrange mais familier, à mi-chemin du rêve et de la réalité. Ces chansons claires obscures sont habitées par les sentiments sincères d’une artiste dont le chant à fleur de peau propose un pacte de complicité intime avec celui qui l’écoute. Il y a dans la vie de “Lhasa” de Sela tous les ingrédients d’une légende, les étapes d’un roman, les émotions d’une histoire belle et bouleversante.

Alain Bashung, chanteur reptilien

Certains artistes sont enclins à travailler autour d’un style unique qu’ils cherchent à développer et peaufiner au fil du temps, tandis que d’autres ne créent qu’en se renouvelant indéfiniment. Alain Bashung appartient à la seconde catégorie. Retour sur les différents visages de l’interprète de « Ma Petite Entreprise » et de « Gaby oh Gaby ».

Dans l'actualité...