Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yann Tiersen|Skyline

Skyline

Yann Tiersen

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Le septième album en studio de Yann Tiersen poursuit la révolution culturelle entamée avec sa production précédente, Dustlane (2010), certaines pièces figurant ici ayant été composées à l’occasion d’un disque qui avait cloué le bec des critiques, considérant le Breton comme simplement habilité à évoquer musicalement les brumes de Stonehenge.

On retrouve en effet ici les sonorités de synthétiseurs qu’on imagine échappés de quelques placards vintage, de guitares électriques plus proches de la saturation que de l’harmonie pure et légère, et d’une inspiration plus torturée que béate. L’album a été enregistré à Ouessant, San Francisco et Paris, sur la base de compositions du patron, produites par Ken Thomas (collaborateur de Queen et David Bowie, ou, plus près de nous, de Sigur Ros). Neuf pièces composent le programme du disque, et « Monuments » en constitue le single envoyé en avant-garde. Des chœurs masculins en boucles y nourrissent une hypnose qui n’est pas sans rappeler les extases karnatiques, bien vite brouillées, toutefois, par des sons vibrants et protéiformes.

Plus globalement, Skyline, qui été élaboré dans la solitude du créateur de fond, sur le tard rejoint par ses musiciens, s’appuie sur le contraste créé entre la masse des instruments électriques, et des sonorités acoustiques (celles du piano, des cordes et percussions, et le grain des voix), essentiellement utilisées comme éléments percussifs. Aux compères habituels (le bassiste Stéphane Bouvier et Christine Ott aux ondes Martenot), s’adjoignent désormais le guitariste Robin Allender et Dave Collingwood à la batterie. Le compositeur s’attache ainsi à l’élaboration d’atmosphères brumeuses et oniriques, dans lesquelles la dimension mélodique est reléguée au second plan.

Parfaitement affranchi du succès vorace d’Amélie Poulain, Yann Tiersen nous rappelle ici qu’au commencement était le rock. Manifestement, par la suite aussi.
©Copyright Music Story Christian Larrède 2016

Plus d'informations

Skyline

Yann Tiersen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Another Shore
00:04:54

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

2
I'm Gonna Live Anyhow
00:03:48

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

3
Monuments
00:03:53

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

4
The Gutter
00:04:03

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

5
Exit 25 Block 20
00:03:28

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

6
Hesitation Wound
00:04:11

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

7
Forgive Me
00:05:56

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

8
The Trial
00:05:53

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

9
Vanishing Point
00:04:09

Yann Tiersen, Composer, Producer, MainArtist - KEN THOMAS, MixingEngineer

2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm 2011 Mute Artist Ltd under exclusive licence from Everything's Calm

Descriptif de l'album

Le septième album en studio de Yann Tiersen poursuit la révolution culturelle entamée avec sa production précédente, Dustlane (2010), certaines pièces figurant ici ayant été composées à l’occasion d’un disque qui avait cloué le bec des critiques, considérant le Breton comme simplement habilité à évoquer musicalement les brumes de Stonehenge.

On retrouve en effet ici les sonorités de synthétiseurs qu’on imagine échappés de quelques placards vintage, de guitares électriques plus proches de la saturation que de l’harmonie pure et légère, et d’une inspiration plus torturée que béate. L’album a été enregistré à Ouessant, San Francisco et Paris, sur la base de compositions du patron, produites par Ken Thomas (collaborateur de Queen et David Bowie, ou, plus près de nous, de Sigur Ros). Neuf pièces composent le programme du disque, et « Monuments » en constitue le single envoyé en avant-garde. Des chœurs masculins en boucles y nourrissent une hypnose qui n’est pas sans rappeler les extases karnatiques, bien vite brouillées, toutefois, par des sons vibrants et protéiformes.

Plus globalement, Skyline, qui été élaboré dans la solitude du créateur de fond, sur le tard rejoint par ses musiciens, s’appuie sur le contraste créé entre la masse des instruments électriques, et des sonorités acoustiques (celles du piano, des cordes et percussions, et le grain des voix), essentiellement utilisées comme éléments percussifs. Aux compères habituels (le bassiste Stéphane Bouvier et Christine Ott aux ondes Martenot), s’adjoignent désormais le guitariste Robin Allender et Dave Collingwood à la batterie. Le compositeur s’attache ainsi à l’élaboration d’atmosphères brumeuses et oniriques, dans lesquelles la dimension mélodique est reléguée au second plan.

Parfaitement affranchi du succès vorace d’Amélie Poulain, Yann Tiersen nous rappelle ici qu’au commencement était le rock. Manifestement, par la suite aussi.
©Copyright Music Story Christian Larrède 2016

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

Wish You Were Here

Pink Floyd

Wish You Were Here Pink Floyd

The Wall

Pink Floyd

The Wall Pink Floyd
À découvrir également
Par Yann Tiersen

Kerber

Yann Tiersen

Kerber Yann Tiersen

11 5 18 2 5 18

Yann Tiersen

11 5 18 2 5 18 Yann Tiersen

Kerber

Yann Tiersen

Kerber Yann Tiersen

Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain (Bande originale du film)

Yann Tiersen

EUSA

Yann Tiersen

EUSA Yann Tiersen

Playlists

Dans la même thématique...

And In The Darkness, Hearts Aglow

Weyes Blood

Unlimited Love

Red Hot Chili Peppers

Unlimited Love Red Hot Chili Peppers

Will Of The People

Muse

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

Alpha Zulu

Phoenix

Alpha Zulu Phoenix
Les Grands Angles...
Iggy et les Stooges, l'aube punk

En 1969, une bande de crétins autoproclamés dynamite le rock’n’roll à coups de distorsion et de textes nihilistes. A la tête de ces Stooges, Iggy Pop, une sorte de Nijinski habité et révolté, destiné à devenir le parrain du punk rock à venir.

Arctic Monkeys, braquage à l’anglaise

Le quatuor de Sheffield a délaissé ses terres nordistes pour braquer les charts à coups de riffs incisifs, bananes huilées et déhanchés lascifs. Après les White Stripes, Libertines et Strokes, les ex-adolescents ont mis le rock sous perfusion puis le monde d’accord, s’imposant album après album comme un groupe tout terrain aussi à l’aise dans la complainte soul que dans la pop la plus aérienne.

40 ans de post-punk en 10 albums

Au crépuscule des 70’s, les éclaboussures punk n’ont pas encore séché que la noirceur du mouvement déteint déjà sur de nouveaux groupes. Dans cette new wave, le courant post-punk offre une approche tourmentée, voire radicale. Des précurseurs Joy Division et The Fall aux contemporains Shame et Fontaines D.C., coup de zoom sur les albums phares d’un électrochoc qui n’a jamais cessé de fasciner l’underground rock’n’roll.

Dans l'actualité...