Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Eric Legnini - Six Strings Under

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Six Strings Under

Eric Legnini

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Après Waxx Up (2017), furieuse embardée de groove dans laquelle il conviait Yaël Naïm, Hugh Coltman, Charles X, Mathieu Boogaerts, Ibrahim Maalouf et Michelle Willis, Eric Legnini laisse de côté les voix pour s’attaquer à la guitare. Avec le bien nommé Six Strings Under, le pianiste belge célèbre la six-cordes sous toutes ses formes, jazz, manouche, rock, afrobeat, tous ces genres qui l’ont accompagné durant sa vie. Pour ce retour à l’acoustique, il s’est entouré de son ami contrebassiste Thomas Bramerie et de deux guitaristes aux profils bien distincts, Hugo Lippi et Rocky Gresset. Comme toujours avec Legnini, le monolithique n’est pas vraiment au programme et on slalome entre années 30 (Stomping at the Savoy), afrobeat façon Fela (Boda Boda), rock à la Radiohead (Daydreamin) ou bossa-nova héritée de Jobim (La Mangueira). Il revisite même le tubesque Space Oddity de Bowie en quasi solo dans une splendide version quasi nue. « C’était le challenge : je voulais une version lente et dépouillée. Mais je voulais aussi coller au plus près de la mélodie et de son interprétation originale. » Le format piano/basse/guitare permet surtout à Eric Legnini de jongler avec l’espace comme jamais (« L’interplay est très différent car d’ordinaire, c’est souvent la batterie qui prend la main dans un groupe. ») et d’étoffer la palette de teintes de son jeu encore plus ample qu’à l’accoutumée. © Max Dembo/Qobuz

Plus d'informations

Six Strings Under

Eric Legnini

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Boda Boda
00:04:35

Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions / Bendo Music

2
Doo We Doo
00:05:16

Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

3
Breakfast At Dawn
00:05:04

Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

4
Eterna Gioventu
00:03:42

Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

5
Daydreaming
00:04:07

Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

6
Space Oddity
00:05:53

David Bowie, Composer - Eric Legnini, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

7
La Mangueira
00:04:55

Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

8
Stompin' At The Savoy
00:02:54

Edgar Sampson, Composer - Eric Legnini, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

9
The Drop
00:04:48

Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

10
Night Birds
00:03:36

Hugh Coltman, Composer - Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

11
The Jive
00:03:01

Eric Legnini, Composer, Producer, MainArtist

℗ 2019 Anteprima Productions

Descriptif de l'album

Après Waxx Up (2017), furieuse embardée de groove dans laquelle il conviait Yaël Naïm, Hugh Coltman, Charles X, Mathieu Boogaerts, Ibrahim Maalouf et Michelle Willis, Eric Legnini laisse de côté les voix pour s’attaquer à la guitare. Avec le bien nommé Six Strings Under, le pianiste belge célèbre la six-cordes sous toutes ses formes, jazz, manouche, rock, afrobeat, tous ces genres qui l’ont accompagné durant sa vie. Pour ce retour à l’acoustique, il s’est entouré de son ami contrebassiste Thomas Bramerie et de deux guitaristes aux profils bien distincts, Hugo Lippi et Rocky Gresset. Comme toujours avec Legnini, le monolithique n’est pas vraiment au programme et on slalome entre années 30 (Stomping at the Savoy), afrobeat façon Fela (Boda Boda), rock à la Radiohead (Daydreamin) ou bossa-nova héritée de Jobim (La Mangueira). Il revisite même le tubesque Space Oddity de Bowie en quasi solo dans une splendide version quasi nue. « C’était le challenge : je voulais une version lente et dépouillée. Mais je voulais aussi coller au plus près de la mélodie et de son interprétation originale. » Le format piano/basse/guitare permet surtout à Eric Legnini de jongler avec l’espace comme jamais (« L’interplay est très différent car d’ordinaire, c’est souvent la batterie qui prend la main dans un groupe. ») et d’étoffer la palette de teintes de son jeu encore plus ample qu’à l’accoutumée. © Max Dembo/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Köln Concert (Live at the Opera, Köln, 1975)

Keith Jarrett

Jasmine

Keith Jarrett

Jasmine Keith Jarrett

Sleeper - Tokyo, April 16, 1979

Keith Jarrett

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
À découvrir également
Par Eric Legnini

Waxx Up

Eric Legnini

Waxx Up Eric Legnini

Miss Soul

Eric Legnini

Miss Soul Eric Legnini

The Box

Eric Legnini

The Box Eric Legnini

The Vox

Eric Legnini

The Vox Eric Legnini

Six Strings Under

Eric Legnini

Six Strings Under Eric Legnini

Playlists

Dans la même thématique...

Tone Poem

Charles Lloyd & The Marvels

Tone Poem Charles Lloyd & The Marvels

The Complete Charlie Parker, Vol. 4 : Bird of Paradise 1947

Charlie Parker

Trapeze

Noel Mcghie

Trapeze Noel Mcghie

On Vacation

Till Brönner

On Vacation Till Brönner

Bright Size Life

Pat Metheny

Bright Size Life Pat Metheny
Les Grands Angles...
Le jazz nordique en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

Les 10 titres qui ont fait la French Touch

Il y a vingt ans, la French Touch envahissait les clubs et les ondes radio du monde entier, installant l’Hexagone en bonne place sur la carte des musiques électroniques. Qobuz vous raconte l’histoire des 10 titres qui ont marqué cette période dorée pour les producteurs français.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...