Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Piers Faccini - Shapes of the Fall

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Shapes of the Fall

Piers Faccini

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Depuis les Cévennes où il vit, Piers Faccini prend de la hauteur. Il aperçoit l’azur de la Méditerranée, et en explore les côtes dans ses rêves de musicien. C’est un chanteur folk d’aujourd’hui, qui voit plus loin que sa propre tradition culturelle, qui construit ses chansons comme d’autres cuisinent, en cherchant les saveurs dans le mélange des épices, le partage des influences. Shapes of the Fall, son septième album, est chanté en anglais avec les manières du folk-blues américain (on croise même Ben Harper invité sur un morceau). Le toujours subtil Faccini chante comme un Nick Drake épanoui, élevé au grand air. Mais cet album est totalement immergé dans la musique d’Afrique du Nord – les basses profondes du guembri, les castagnettes gnaoua, le oud élastique… Shapes of the Fall veut joliment dire « les formes de la chute ». La chute, ça peut être moche et faire mal. Mais ça peut aussi être beau et faire du bien. Ça s’appelle alors la danse. Entre Ry Cooder cévenol et berger berbère, Piers Faccini rend la chute plus douce. Parfaitement produites (le son, très acoustique, est vibrant et plein d’espace), ces chansons procurent à l’auditeur un sentiment de vertige intérieur, et l’invitent moins au voyage qu’à l’ouverture et l’hospitalité. Le premier morceau, They Will Gather No Seed, avec ses harmonies changeantes et se structure en ritournelle, est un grand moment d’hypnose musicale. © Stéphane Deschamps/Qobuz

Plus d'informations

Shapes of the Fall

Piers Faccini

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
They Will Gather No Seed
00:03:22

Piers Faccini, Composer, MainArtist - Frederic Soulard, Arranger - Luc Suarez, Arranger

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

2
Foghorn Calling
00:03:15

Piers Faccini, Composer, MainArtist - Malik Ziad, Arranger

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

3
Dunya
00:04:30

Piers Faccini, Composer, MainArtist - Luc Suarez, Arranger - Malik Ziad, Composer

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

4
Together Forever Everywhere
00:04:18

Piers Faccini, Composer, MainArtist - Luc Suarez, Arranger

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

5
All Aboard
00:03:31

Ben Harper, FeaturedArtist - Piers Faccini, Composer, MainArtist - Karim Ziad, Arranger - Abdelkebir Merchane, MainArtist - Malik Ziad, Composer

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

6
Levante
00:03:57

Piers Faccini, Composer, MainArtist

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

7
Lay Low to Lie
00:04:30

Piers Faccini, Composer, MainArtist - Luc Suarez, Arranger

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

8
The Longest Night
00:03:04

Piers Faccini, Composer, MainArtist

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

9
Firefly
00:03:45

Piers Faccini, Composer, MainArtist

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

10
Paradise Fell
00:02:33

Piers Faccini, Composer, MainArtist - Luc Suarez, Arranger

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

11
Remember Them
00:02:18

Piers Faccini, Composer, MainArtist - Malik Ziad, Arranger

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

12
The Real Way Out
00:02:45

Piers Faccini, Composer, MainArtist

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

13
Epilogue
00:02:29

Piers Faccini, Composer, MainArtist - Frederic Soulard, Arranger - Luc Suarez, Arranger

2021 Nø Førmat! / Beating Drum 2021 Nø Førmat! / Beating Drum

Descriptif de l'album

Depuis les Cévennes où il vit, Piers Faccini prend de la hauteur. Il aperçoit l’azur de la Méditerranée, et en explore les côtes dans ses rêves de musicien. C’est un chanteur folk d’aujourd’hui, qui voit plus loin que sa propre tradition culturelle, qui construit ses chansons comme d’autres cuisinent, en cherchant les saveurs dans le mélange des épices, le partage des influences. Shapes of the Fall, son septième album, est chanté en anglais avec les manières du folk-blues américain (on croise même Ben Harper invité sur un morceau). Le toujours subtil Faccini chante comme un Nick Drake épanoui, élevé au grand air. Mais cet album est totalement immergé dans la musique d’Afrique du Nord – les basses profondes du guembri, les castagnettes gnaoua, le oud élastique… Shapes of the Fall veut joliment dire « les formes de la chute ». La chute, ça peut être moche et faire mal. Mais ça peut aussi être beau et faire du bien. Ça s’appelle alors la danse. Entre Ry Cooder cévenol et berger berbère, Piers Faccini rend la chute plus douce. Parfaitement produites (le son, très acoustique, est vibrant et plein d’espace), ces chansons procurent à l’auditeur un sentiment de vertige intérieur, et l’invitent moins au voyage qu’à l’ouverture et l’hospitalité. Le premier morceau, They Will Gather No Seed, avec ses harmonies changeantes et se structure en ritournelle, est un grand moment d’hypnose musicale. © Stéphane Deschamps/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Piers Faccini

Paradise Fell

Piers Faccini

Paradise Fell Piers Faccini

Songs Of Time Lost

Piers Faccini

Songs Of Time Lost Piers Faccini

Tearing Sky

Piers Faccini

Tearing Sky Piers Faccini

Desert Songs

Piers Faccini

Desert Songs Piers Faccini

The Real Way Out

Piers Faccini

The Real Way Out Piers Faccini
Dans la même thématique...

Solar Power

Lorde

Solar Power Lorde

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

evermore (Explicit)

Taylor Swift

evermore (Explicit) Taylor Swift

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Terra Firma

Tash Sultana

Terra Firma Tash Sultana
Les Grands Angles...
Les Black Keys en 10 chansons

Dès 2001, les Black Keys ont rappelé à la Terre entière d’où venait vraiment le blues, virant tout gras apparent et solos superflus. Du sauvage, du brutal, du minimaliste et du cru joué seulement à deux. Un style unique que Dan Auerbach et Patrick Carney ont réussi à faire évoluer sur deux décennies sans jamais vendre leur âme au diable, invariablement posté en embuscade au carrefour du delta du Mississippi. La preuve en dix chansons.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

40 ans de post-punk en 10 albums

Au crépuscule des 70’s, les éclaboussures punk n’ont pas encore séché que la noirceur du mouvement déteint déjà sur de nouveaux groupes. Dans cette new wave, le courant post-punk offre une approche tourmentée voire radicale. Des précurseurs Joy Division et The Fall aux contemporains Shame et Fontaines D.C., coup de zoom sur les albums phares d’un électrochoc qui n’a jamais cessé de fasciner l’underground rock’n’roll.

Dans l'actualité...