Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ludovico Einaudi - Seven Days Walking - Day One

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Seven Days Walking - Day One

Ludovico Einaudi

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Rêveries d’un promeneur solitaire… Après Elements en 2016, Ludovico Einaudi poursuit son exploration de la nature avec Seven Days Walking, premier opus d’une collection de sept albums publiés tout au long de l’année 2019. Ce sont de longues marches effectuées dans les montagnes du Piémont au cours de l’hiver 2017 qui lui ont inspiré ces mélodies mélancoliques et hypnotiques. Le caractère répétitif de ses promenades dans cette région qu’il connaît comme sa poche se traduit musicalement par une écriture minimaliste qui n’a sans doute jamais été aussi forte chez lui. Quant à la rudesse et la froideur des paysages, ils se matérialisent par une orchestration dépouillée (son piano habituel, un violon et un violoncelle), ainsi qu’une interprétation sobre s’interdisant toute effusion sentimentale (en particulier dans le morceau A Sense of Simmetry). La gravité du ton est là aussi pour souligner le militantisme d’Einaudi en faveur de la préservation de cette nature tellement malmenée par l’homme. Rappelons à ce sujet qu’il avait tourné un clip en 2016 sur une plateforme flottante dans l'océan Arctique, afin de soutenir l'opération « Save the Arctic » de Greenpeace.

Enregistré en Allemagne à la fin de l’année 2018, Seven Days Walking passe le plus souvent d’une douceur fragile et insouciante (Low Mist, Golden Butterflies) à une tension bouleversante, laquelle est renforcée par des crescendos dont seul le compositeur a le secret (Gravity, ainsi que l’impressionnant The Path of the Fossils). Fantomatique et gracieux, cet album montre une nouvelle fois tout le talent d’alchimiste d’Einaudi puisque ce voyage méditatif est un alliage parfait entre des airs populaires simples et obsessionnels, un écheveau orchestral plus complexe qu’il en a l’air, et une interprétation à fleur de peau. © Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

Seven Days Walking - Day One

Ludovico Einaudi

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Einaudi: Low Mist Var. 1 (Day 1) 00:02:29

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

2
Einaudi: Low Mist (Day 1) 00:05:25

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

3
Einaudi: Gravity (Day 1) 00:05:27

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

4
Einaudi: Matches (Day 1) 00:02:54

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

5
Einaudi: Cold Wind Var. 1 (Day 1) 00:03:59

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

6
Einaudi: Golden Butterflies (Day 1) 00:05:53

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

7
Einaudi: Fox Tracks (Day 1) 00:03:38

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

8
Einaudi: A Sense of Symmetry (Day 1) 00:02:35

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

9
Einaudi: The Path Of The Fossils (Day 1) 00:08:15

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

10
Einaudi: Ascent (Day 1) 00:05:37

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Alberto Fabris, Producer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

11
Einaudi: Low Mist Var. 2 (Day 1) 00:05:43

Rupert Coulson, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Ludovico Einaudi, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - John Prestage, Recording Engineer, Mix Engineer, StudioPersonnel - Redi Hasa, String Arranger, Cello, MainArtist, AssociatedPerformer - Alberto Fabris, Producer - Federico Mecozzi, String Arranger, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cicely Balston, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Decca Records Recording; ℗ 2019 Ludovico Einaudi, under exclusive licence to Universal Music Operations Limited

Descriptif de l'album

Rêveries d’un promeneur solitaire… Après Elements en 2016, Ludovico Einaudi poursuit son exploration de la nature avec Seven Days Walking, premier opus d’une collection de sept albums publiés tout au long de l’année 2019. Ce sont de longues marches effectuées dans les montagnes du Piémont au cours de l’hiver 2017 qui lui ont inspiré ces mélodies mélancoliques et hypnotiques. Le caractère répétitif de ses promenades dans cette région qu’il connaît comme sa poche se traduit musicalement par une écriture minimaliste qui n’a sans doute jamais été aussi forte chez lui. Quant à la rudesse et la froideur des paysages, ils se matérialisent par une orchestration dépouillée (son piano habituel, un violon et un violoncelle), ainsi qu’une interprétation sobre s’interdisant toute effusion sentimentale (en particulier dans le morceau A Sense of Simmetry). La gravité du ton est là aussi pour souligner le militantisme d’Einaudi en faveur de la préservation de cette nature tellement malmenée par l’homme. Rappelons à ce sujet qu’il avait tourné un clip en 2016 sur une plateforme flottante dans l'océan Arctique, afin de soutenir l'opération « Save the Arctic » de Greenpeace.

Enregistré en Allemagne à la fin de l’année 2018, Seven Days Walking passe le plus souvent d’une douceur fragile et insouciante (Low Mist, Golden Butterflies) à une tension bouleversante, laquelle est renforcée par des crescendos dont seul le compositeur a le secret (Gravity, ainsi que l’impressionnant The Path of the Fossils). Fantomatique et gracieux, cet album montre une nouvelle fois tout le talent d’alchimiste d’Einaudi puisque ce voyage méditatif est un alliage parfait entre des airs populaires simples et obsessionnels, un écheveau orchestral plus complexe qu’il en a l’air, et une interprétation à fleur de peau. © Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Spanish Dances, Vol. 1 Turibio Santos
Guitar Variations Betho Davezac
The Lion King Various Artists
À découvrir également
Par Ludovico Einaudi
Seven Days Walking Ludovico Einaudi
Seven Days Walking - Day Two Ludovico Einaudi
Una mattina Ludovico Einaudi
Einaudi essentiel Ludovico Einaudi
Seven Days Walking Ludovico Einaudi

Playlists

Dans la même thématique...
Across The Stars Anne-Sophie Mutter
Scarlatti : 52 Sonatas Lucas Debargue
Encores Nelson Freire
Maddalena And The Prince Maddalena Del Gobbo
Les Grands Angles...
Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

British blues boom, chronique d’une révolution

Si Joe Bonamassa revient avec “British Blues Explosion”, un an après le “Blue & Lonesome” des Rolling Stones, c’est que le « British blues boom » a été plus qu’un simple courant. L’intérêt des Anglais pour les icônes américaines du genre a engendré une véritable révolution, avec en tête la sainte Trinité de la guitare, formée par Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page. À l’aube des années 1960, une fabuleuse déferlante atteint les côtes de la Grande-Bretagne. Et ouvre la voie à de nouvelles dimensions musicales.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Dans l'actualité...