Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Enrico Onofri|Seicento

Seicento

Enrico Onofri & Imaginarium Ensemble

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Il a régné de tout temps une saine émulation entre les facteurs d’instruments et les compositeurs, les seconds bénéficiant des nouveautés des premiers et vice versa. Si le violon a été mis au point par des luthiers italiens au cours du XVIe siècle, c’est au siècle suivant, le « Seicento » en Italie, qu’il va prendre son essor pour se répandre assez rapidement dans toute l’Europe.
C’est ainsi qu’un style nouveau, souvent appelé « stilo moderno », émerge au début du XVIIe siècle avec les premières œuvres écrites spécifiquement pour le violon par des compositeurs qui en exploitent toutes les possibilités expressives et virtuoses en le rapprochant le plus possible de la voix humaine. C’est ce que nous démontrent ici Enrico Onofri et son Ensemble Imaginarium avec ce panorama de la sonate pour violon offrant une suite idéale à leur album La Voce del Violino, qui avait déjà défriché le terrain. Pour ce faire, ils utilisent en première mondiale, et conformément aux dernières recherches historiques, un diapason légèrement plus haut que 440, des ornements savants et un vibrato parfois très large venant décupler l’aspect fantastique et inquiétant déjà produit par l’utilisation d’un chromatisme à haute teneur expressive.
C’est tout un catalogue d’affects qui est déployé ici avec, entre autres, des œuvres de Girolamo Kapsberger, Biagio Marini, Aurelio Virgiliano ou Alessandro Stradella, des compositeurs qui établissent un nouveau vocabulaire musical à travers le violon en donnant un sacré coup de vieux aux consorts de violes. Le coup de grâce leur sera porté à la fin de ce même siècle avec l’Opus V de Corelli qui établira durablement la suprématie du nouvel instrument et de sa famille déclinée en alto, violoncelle et contrebasse, qui permettront par ailleurs la naissance de l’orchestre moderne. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Seicento

Enrico Onofri

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Libro primo di sinfonie a quattro con il basso continuo: Sinfonia XIII a un canto
00:01:45

Enrico Onofri, MainArtist - Girolamo Kapsberger, Composer - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

2
Sonate, symphonie, canzoni, passe'mezzi, baletti, corenti, gagliarde e retornelli, Op. 8 No. 58: Sonata Terza variata per il violino
00:06:51

Enrico Onofri, MainArtist - Biagio Marini, Composer - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

3
Il Dolcimelo: Ricercata per flauto et ogni altro istromento
00:05:45

Enrico Onofri, MainArtist - Aurelio Virgiliano, Composer - Imaginarium Ensemble, Ensemble

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

4
Canzoni fantasie et correnti da suonar ad una 2, 3, 4, con basso continuo No. 3: Canzon Terza a soprano solo
00:05:29

Enrico Onofri, MainArtist - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist - Bartolomeo de Selma e Salaverde, Composer

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

5
Sonate, symphonie, canzoni, passe'mezzi, baletti, corenti, gagliarde e retornelli, Op. 8 No. 59: Sonata Quarta per il violino per sonar con due corde
00:09:04

Enrico Onofri, MainArtist - Biagio Marini, Composer - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

6
Sonatas in 1, 2, 3 Parts: Sonata 6 a violino solo
00:05:55

Giovanni Battista Fontana, Composer - Enrico Onofri, MainArtist - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

7
Sonate, correnti et arie, Op. 4: Sonata quarta a violino solo detta la Hortensia virtuosa
00:03:29

Marco Uccellini, Composer - Enrico Onofri, MainArtist - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

8
Selva de varii passaggi, Book 2: I. Io son ferito
00:06:17

Enrico Onofri, MainArtist - Francesco Rognoni, Composer - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

9
6 Sonate a violino solo per chiesa e camera: I. La bernabea
00:08:45

Giovanni Antonio Pandolfi Mealli, Composer - Enrico Onofri, MainArtist - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

10
Sinfonie ad uno, e doi violini, a doi, e trombone: Sinfonia quarta "Geloso"
00:02:42

Enrico Onofri, MainArtist - Bartolomeo Montalbano, Composer - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

11
Ozio Regio, Op. 7: Sonata III a violino solo
00:10:39

Marco Uccellini, Composer - Enrico Onofri, MainArtist - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

12
Sinfonia a violino solo, violone e basso
00:07:54

Enrico Onofri, MainArtist - Alessandro Stradella, Composer - Imaginarium Ensemble, Ensemble, MainArtist

(C) 2019 Passacaille (P) 2019 Passacaille

Descriptif de l'album

Il a régné de tout temps une saine émulation entre les facteurs d’instruments et les compositeurs, les seconds bénéficiant des nouveautés des premiers et vice versa. Si le violon a été mis au point par des luthiers italiens au cours du XVIe siècle, c’est au siècle suivant, le « Seicento » en Italie, qu’il va prendre son essor pour se répandre assez rapidement dans toute l’Europe.
C’est ainsi qu’un style nouveau, souvent appelé « stilo moderno », émerge au début du XVIIe siècle avec les premières œuvres écrites spécifiquement pour le violon par des compositeurs qui en exploitent toutes les possibilités expressives et virtuoses en le rapprochant le plus possible de la voix humaine. C’est ce que nous démontrent ici Enrico Onofri et son Ensemble Imaginarium avec ce panorama de la sonate pour violon offrant une suite idéale à leur album La Voce del Violino, qui avait déjà défriché le terrain. Pour ce faire, ils utilisent en première mondiale, et conformément aux dernières recherches historiques, un diapason légèrement plus haut que 440, des ornements savants et un vibrato parfois très large venant décupler l’aspect fantastique et inquiétant déjà produit par l’utilisation d’un chromatisme à haute teneur expressive.
C’est tout un catalogue d’affects qui est déployé ici avec, entre autres, des œuvres de Girolamo Kapsberger, Biagio Marini, Aurelio Virgiliano ou Alessandro Stradella, des compositeurs qui établissent un nouveau vocabulaire musical à travers le violon en donnant un sacré coup de vieux aux consorts de violes. Le coup de grâce leur sera porté à la fin de ce même siècle avec l’Opus V de Corelli qui établira durablement la suprématie du nouvel instrument et de sa famille déclinée en alto, violoncelle et contrebasse, qui permettront par ailleurs la naissance de l’orchestre moderne. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

Orff: Carmina Burana

Gundula Janowitz

Orff: Carmina Burana Gundula Janowitz

Sleep

Max Richter

Sleep Max Richter

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

À découvrir également
Par Enrico Onofri

Telemann: Works for Violins Without Bass

Enrico Onofri

Into Nature. Vivaldi Seasons & Other Sounds from Mother Earth

Enrico Onofri

Vivaldi: Concerti per Violino I « La Caccia »

Enrico Onofri

Vivaldi : Concerti Particolari

Enrico Onofri

4 Concerti for 4 Violins, Concerto in G Major, TWV 40:201: I. Largo e staccato

Enrico Onofri

Playlists

Dans la même thématique...

Wagner: Das Rheingold

Wiener Philharmonic Orchestra

Wagner: Das Rheingold Wiener Philharmonic Orchestra

John Williams: The Berlin Concert

John Williams

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann

LETTER

Sofiane Pamart

LETTER Sofiane Pamart
Les Grands Angles...
Radu Lupu, un génie très discret

Décrit comme un poète, géant, magicien ou pianiste de l'indicible, l’artiste roumain entretenait un certain mystère autour de sa personnalité tourmentée et puissamment introvertie qui illuminait son approche musicale. Au piano, il recherchait un son puissant et consistant, pétrissant son clavier comme un boulanger sa pâte. Radu Lupu nous a quittés le 17 avril 2022, laissant un legs discographique relativement restreint et d'autant plus précieux.

Clara Schumann, entre artiste et épouse

Pianiste la plus renommée de son siècle, enfant prodige, compositrice, pédagogue… Elle reste surtout connue comme « la femme de Robert Schumann ». Avec sa musicalité et sa virtuosité sans précédents, Clara Schumann a ouvert une nouvelle ère et compte aujourd’hui parmi les plus grandes représentantes du romantisme. Et pourtant, ses œuvres sont toujours nettement moins mises en lumière que celles de ses contemporains, et en particulier de son époux. Jetons un œil sur la vie et l’œuvre de Clara Wieck/Schumann, artiste et compositrice qui était aussi une femme en avance sur son temps.

8 femmes qui ont marqué la musique électronique

Des pionnières de la musique concrète aux vedettes du clubbing du XXIe siècle, Qobuz revient sur le parcours de huit femmes qui ont marqué, chacune à leur manière, la musique électronique des cinquante dernières années.

Dans l'actualité...