Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Calexico - Seasonal Shift

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Seasonal Shift

Calexico

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

« La rouille ne dort jamais », chantait Neil Young. Mais à Tucson dans le désert de l’Arizona, l’air est si sec que la rouille dort quand même plus longtemps qu’ailleurs. Voyez Calexico. Les deux membres fondateurs du groupe, Joey Burns et John Convertino, jouent ensemble depuis le début des années 90, et ils parviennent encore à enregistrer des disques aussi frais qu’une margarita frappée. Seasonal Shift, leur quinzième album au moins, est consacré à des chants de Noël. Mais pas Noël comme ici. Déjà, Calexico a composé la plupart des chansons, et emprunté les autres à John Lennon et Tom Petty. Et depuis tout ce temps, le groupe s’est constitué un excellent carnet d’adresses, avec beaucoup de contacts chez les musiciens latinos. On les retrouve sur Seasonal Shift : Camilo Lara du Mexican Institute of Sound, les chanteuses Gaby Moreno et Gisela João et bien sûr quelques guitares acoustiques et cuivres mariachis, qui font partie du style Calexico. Parmi les invités, il y a aussi un roi mage, le guitariste nigérien Bombino. Façon auberge espagnole, ou mexicaine, tout ce petit monde invente des chansons comme des paquets à ouvrir sous le sapin : feel-good, joyeuses mais sans niaiserie, qui invitent à ouvrir une parenthèse de paix le temps d’un album. Calexico fait un peu son Manu Chao en fin d’album, pour faire danser les cactus enguirlandés. © Stéphane Deschamps/Qobuz

Plus d'informations

Seasonal Shift

Calexico

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Hear the Bells
00:03:51

Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Lunada Bay BMI adm by BMG, MusicPublisher - Joseph Burns, Composer - Jospeh Burns, Lyricist - Joey Burns and John Convertino, Producer

2020 City Slang 2020 City Slang

2
Christmas All over Again (feat. Nick Urata)
00:03:37

Nick Urata, FeaturedArtist - John Convertino, Producer - Tom Petty, Composer, Lyricist - Joey Burns, Producer - Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Gone Gator Music/ASCAP, MusicPublisher

2020 City Slang 2020 City Slang

3
Mi Burrito Sabanero (feat. Gaby Moreno)
00:04:05

Hugo Blanco, Composer, Lyricist - Gaby Moreno, FeaturedArtist - Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Joey Burns and John Convertino, Producer - Vander Music/Quisqueya Music Publishing, MusicPublisher

2020 City Slang 2020 City Slang

4
Heart of Downtown (feat. Bombino)
00:03:48

Sergio Mendoza, Composer, Lyricist, Producer - Calexico, MainArtist - Bombino, FeaturedArtist - Joseph Burns, Composer, Lyricist - Joey Burns and John Convertino, Producer - McNab Music/BMI; Lunada Bay BMI adm by BMG, MusicPublisher

2020 City Slang 2020 City Slang

5
Seasonal Shift
00:03:21

Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Lunada Bay BMI adm by BMG, MusicPublisher - Joseph Burns, Composer, Lyricist - Joey Burns and John Convertino, Producer

2020 City Slang 2020 City Slang

6
Nature’S Domain
00:02:56

Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Lunada Bay BMI adm by BMG, MusicPublisher - Joseph Burns, Composer, Lyricist - Joey Burns and John Convertino, Producer

2020 City Slang 2020 City Slang

7
Happy Xmas (War Is Over)
00:04:01

John Lennon & Yoko Ono, Composer, Lyricist - Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Joey Burns and John Convertino, Producer - Lenono Music/Downtown Music Publishing (Global Music Rights/BMI), MusicPublisher

2020 City Slang 2020 City Slang

8
Glory’S Hope
00:02:46

John Convertino, Composer - Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Joey Burns and John Convertino, Producer - Good Clean Dirt (adm by Bmg), MusicPublisher

2020 City Slang 2020 City Slang

9
Tanta Tristeza (feat. Gisela João)
00:03:49

Sergio Mendoza, Composer, Lyricist, Producer - Calexico, MainArtist - Gisela João, FeaturedArtist - Lunada Bay BMI adm by BMG, MusicPublisher - Joseph Burns, Composer, Lyricist - Joey Burns and John Convertino, Producer - McNab Music/BMI, Composer

2020 City Slang 2020 City Slang

10
Peace of Mind
00:03:22

Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Lunada Bay BMI adm by BMG, MusicPublisher - Joseph Burns, Composer, Lyricist - Joey Burns and John Convertino, Producer

2020 City Slang 2020 City Slang

11
Sonoran Snoball (feat. Camilo Lara)
00:03:07

Sergio Mendoza, Composer, Lyricist, Producer - Calexico, MainArtist - Camilo Lara, Composer, Lyricist, FeaturedArtist - Joseph Burns, Composer, Lyricist - Joey Burns and John Convertino, Producer - Mejico Maxico Songs/Concord Publishing (BMI; McNab Music/BMI; Lunada Bay BMI adm by BMG, MusicPublisher

2020 City Slang 2020 City Slang

12
Mi Burrito Sabanero Reprise
00:03:35

Hugo Blanco, Composer - Gaby Moreno, Lyricist - Sergio Mendoza, Producer - Calexico, MainArtist - Joey Burns and John Convertino, Producer - (Vander Music/Quisqueya Music Publishing), MusicPublisher

2020 City Slang 2020 City Slang

Descriptif de l'album

« La rouille ne dort jamais », chantait Neil Young. Mais à Tucson dans le désert de l’Arizona, l’air est si sec que la rouille dort quand même plus longtemps qu’ailleurs. Voyez Calexico. Les deux membres fondateurs du groupe, Joey Burns et John Convertino, jouent ensemble depuis le début des années 90, et ils parviennent encore à enregistrer des disques aussi frais qu’une margarita frappée. Seasonal Shift, leur quinzième album au moins, est consacré à des chants de Noël. Mais pas Noël comme ici. Déjà, Calexico a composé la plupart des chansons, et emprunté les autres à John Lennon et Tom Petty. Et depuis tout ce temps, le groupe s’est constitué un excellent carnet d’adresses, avec beaucoup de contacts chez les musiciens latinos. On les retrouve sur Seasonal Shift : Camilo Lara du Mexican Institute of Sound, les chanteuses Gaby Moreno et Gisela João et bien sûr quelques guitares acoustiques et cuivres mariachis, qui font partie du style Calexico. Parmi les invités, il y a aussi un roi mage, le guitariste nigérien Bombino. Façon auberge espagnole, ou mexicaine, tout ce petit monde invente des chansons comme des paquets à ouvrir sous le sapin : feel-good, joyeuses mais sans niaiserie, qui invitent à ouvrir une parenthèse de paix le temps d’un album. Calexico fait un peu son Manu Chao en fin d’album, pour faire danser les cactus enguirlandés. © Stéphane Deschamps/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Welcome to Sky Valley

Kyuss

Blues for the Red Sun

Kyuss

...And the Circus Leaves Town

Kyuss

Fragile

Yes

Fragile Yes
À découvrir également
Par Calexico

The Black Light

Calexico

The Black Light Calexico

Carried to Dust

Calexico

Carried to Dust Calexico

The Thread That Keeps Us

Calexico

The Black Light (20th Anniversary Edition)

Calexico

Seasonal Shift

Calexico

Seasonal Shift Calexico
Dans la même thématique...

CARNAGE

Nick Cave

CARNAGE Nick Cave

Folklore (Explicit)

Taylor Swift

Folklore (Explicit) Taylor Swift

Fetch The Bolt Cutters

Fiona Apple

What Kinda Music

Tom Misch

What Kinda Music Tom Misch

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Les Grands Angles...
Americana, l’Amérique par les racines

L’étiquette a beau sentir le coup marketing fumeux, l’americana synthétise pourtant bien depuis une vingtaine d’années cette fusion du rock, de la country, du blues et du rhythm’n’blues. Et comme dans toutes les grandes familles, on y croise à peu près tout le monde : la fille rebelle, l’oncle cultivé, le père agité, la cousine habitée…

Et Nirvana tua le rock

Il y a trente-quatre ans naissait Nirvana, l’embardée punk la plus inattendue de la fin du XXe siècle. Carrière éclair, tubes éternels, engouement planétaire et épilogue tragique : et si la bande de Kurt Cobain n’était autre que le dernier grand groupe de l’histoire du rock ? Retour sur l’histoire d’un phénomène générationnel sans pareil.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...