Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jean-Philippe Collard - Schumann: Fantasie & Kreisleriana

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schumann: Fantasie & Kreisleriana

Jean-Philippe Collard

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Enregistrées en avril 2016 à la toute nouvelle Cité de la Musique et de la Danse de Soissons, la Fantaisie et le cycle des Kreisleriana de Schumann par Jean-Philippe Collard nous rappellent combien le pianiste fait partie des happy few de la grande scène internationale, quand bien même dans la discrétion et loin des effets de relations publiques dont s’entourent d’aucuns… Dans sa jeunesse, Collard incorpora les excellentes influences d’Yves Nat, de Vlado Perlemuter, de Gilels, de Richter, tout en laissant se développer sa conception personnelle des ouvrages. La maturité aidant, le voilà maintenant devant une interprétation tout à fait originale que nous suggérons vivement à l’auditeur d’écouter et de goûter. La virtuosité – exigée, et pas qu’un peu d’ailleurs ! – laisse place à une conception hautement musicale, sonore, de ces grands chefs-d’œuvre schumanniens, conçus dans une transparence « à la française » (après tout, Collard n’a-t-il pas enregistré l’intégrale du piano de Ravel et de Fauré, ainsi que celle pour quatre mains de Debussy avec Béroff ?) tout à fait bienvenue. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Schumann: Fantasie & Kreisleriana

Jean-Philippe Collard

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
I. Durchaus fantastich und leidenschaftlich vorzutragen - im Legenden-Ton
00:12:58

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

2
II. Mäßig. Durchaus energisch
00:07:41

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

3
III. Langsam getragen. Durchweg leise zu halten
00:10:41

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

4
I. Äußerst bewegt
00:02:34

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

5
II. Sehr innig und nicht zu rasch
00:08:27

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

6
III. Sehr aufgeregt
00:04:38

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

7
IV. Sehr langsam
00:03:43

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

8
V. Sehr lebhaft
00:03:07

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

9
VI. Sehr langsam
00:03:57

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

10
VII. Sehr rasch
00:02:09

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

11
VIII. Schnell und spielend
00:03:58

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Robert Schumann, Composer

La Dolce Volta 2016

12
Widmung, S. 566 (After Schumann) Bonus Track
00:03:50

Jean-Philippe Collard, Primary, Soloist - Franz Liszt, Composer

La Dolce Volta 2016

Descriptif de l'album

Enregistrées en avril 2016 à la toute nouvelle Cité de la Musique et de la Danse de Soissons, la Fantaisie et le cycle des Kreisleriana de Schumann par Jean-Philippe Collard nous rappellent combien le pianiste fait partie des happy few de la grande scène internationale, quand bien même dans la discrétion et loin des effets de relations publiques dont s’entourent d’aucuns… Dans sa jeunesse, Collard incorpora les excellentes influences d’Yves Nat, de Vlado Perlemuter, de Gilels, de Richter, tout en laissant se développer sa conception personnelle des ouvrages. La maturité aidant, le voilà maintenant devant une interprétation tout à fait originale que nous suggérons vivement à l’auditeur d’écouter et de goûter. La virtuosité – exigée, et pas qu’un peu d’ailleurs ! – laisse place à une conception hautement musicale, sonore, de ces grands chefs-d’œuvre schumanniens, conçus dans une transparence « à la française » (après tout, Collard n’a-t-il pas enregistré l’intégrale du piano de Ravel et de Fauré, ainsi que celle pour quatre mains de Debussy avec Béroff ?) tout à fait bienvenue. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Jean-Philippe Collard

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

Dans l'actualité...