Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Orchestra Mozart|Schubert : The "Great" C Major Symphony, D.944

Schubert : The "Great" C Major Symphony, D.944

Orchestra Mozart - Claudio Abbado

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pour cet enregistrement public capté en 2011, on assiste à l’osmose entre le très vénérable chef Claudio Abbado et la fontaine de jouvence qu’est l’Orchestra Mozart de Bologne, fondé en 2004 autour d’Abbado pour rassembler de jeunes musiciens de tous les horizons dans la célébration, surtout, de Mozart et de compositeurs avoisinants. C’est donc en voisin qu’est ici invité Schubert avec sa Symphonie en ut majeur, dite « La Grande », huitième ou neuvième symphonie selon deux décomptes musicologiques possibles. Abbado fait un véritable travail d’orfèvre, ciselant les proportions, les sonorités, les équilibres. De la magnifique ouvrage de la part d’un chef qui n’a plus rien à prouver si ce n’est qu’il fut un musicien d’une magnifique humilité. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Schubert : The "Great" C Major Symphony, D.944

Orchestra Mozart

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Symphony No. 9 in C Major, D. 944 - "The Great" (Franz Schubert)

1
I. Andante - Allegro ma non troppo
Claudio Abbado
00:16:28

Franz Schubert, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Orchestra Mozart, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer - Stephan Flock, Recording Engineer, StudioPersonnel - Mark Buecker, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
II. Andante con moto
Claudio Abbado
00:15:28

Franz Schubert, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Orchestra Mozart, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer - Stephan Flock, Recording Engineer, StudioPersonnel - Mark Buecker, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
III. Scherzo (Allegro vivace)
Claudio Abbado
00:14:43

Franz Schubert, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Orchestra Mozart, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer - Stephan Flock, Recording Engineer, StudioPersonnel - Mark Buecker, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
IV. Allegro vivace
Claudio Abbado
00:16:05

Franz Schubert, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Orchestra Mozart, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer - Stephan Flock, Recording Engineer, StudioPersonnel - Mark Buecker, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Pour cet enregistrement public capté en 2011, on assiste à l’osmose entre le très vénérable chef Claudio Abbado et la fontaine de jouvence qu’est l’Orchestra Mozart de Bologne, fondé en 2004 autour d’Abbado pour rassembler de jeunes musiciens de tous les horizons dans la célébration, surtout, de Mozart et de compositeurs avoisinants. C’est donc en voisin qu’est ici invité Schubert avec sa Symphonie en ut majeur, dite « La Grande », huitième ou neuvième symphonie selon deux décomptes musicologiques possibles. Abbado fait un véritable travail d’orfèvre, ciselant les proportions, les sonorités, les équilibres. De la magnifique ouvrage de la part d’un chef qui n’a plus rien à prouver si ce n’est qu’il fut un musicien d’une magnifique humilité. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3

Yannick Nézet-Séguin

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3 Yannick Nézet-Séguin

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys
À découvrir également
Par Orchestra Mozart

Mozart: Symphonies Nos. 29, K.201; 33, K.319; 35, K.385 "Haffner"; 38, K.504 "Prague"; 41, K.551 "Jupiter"

Orchestra Mozart

Bach, J.S.: Brandenburg Concertos

Orchestra Mozart

Pergolesi: Stabat mater; Violin Concerto; Salve Regina in C minor

Orchestra Mozart

Pergolesi Collection

Orchestra Mozart

Pergolesi Collection Orchestra Mozart

Schubert: The "Great" C Major Symphony, D. 944

Orchestra Mozart

Playlists

Dans la même thématique...

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

BD Music Presents Erik Satie

Various Artists

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Marc Ribot, l’anti-guitar hero

Depuis une quarantaine d’années, le nom de Marc Ribot apparaît sur les pochettes d’albums signés Tom Waits, Alain Bashung, Diana Krall, John Zorn, Robert Plant, Caetano Veloso et tant d’autres. Et lorsqu’il ne prête pas sa guitare atypique aux plus grands, le New-Yorkais s’amuse, sous son nom, à démonter le rock, le jazz, le funk, la musique cubaine et tout ce qui passe sous ses doigts.

Marian Anderson, cantatrice de combats

La magnifique carrière de la cantatrice contralto afro-américaine Marian Anderson se confond avec sa lutte incessante contre le racisme. Elle a 94 ans lorsqu’elle reçoit enfin, en 1991, le Grammy Lifetime Achievement Award en reconnaissance de toute une vie de musique. Mais combien le chemin menant à cette tardive reconnaissance fut long et semé d’épines…

Suzanne Danco, une soprano sincère et sensible

Disparue en août 2000, la cantatrice belge Suzanne Danco reste bien vivante dans le souvenir des mélomanes à la faveur de nombreuses rééditions, dont le superbe coffret de 8 disques publié par Decca Eloquence Australie. Mozartienne accomplie, la soprano belge fit les beaux jours du Festival d’Aix-en-Provence dès ses débuts en 1948, avant d’enregistrer des versions de référence de Shéhérazade de Ravel avec Ansermet, qui la demandait sans cesse pour toute une série de disques essentiels. Ayant eu la chance de la connaître de très près, l’auteur décrira donc l’artiste comme une amie chère.

Dans l'actualité...