Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Orchestra Mozart - Schubert : The "Great" C Major Symphony, D.944

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schubert : The "Great" C Major Symphony, D.944

Orchestra Mozart - Claudio Abbado

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pour cet enregistrement public capté en 2011, on assiste à l’osmose entre le très vénérable chef Claudio Abbado et la fontaine de jouvence qu’est l’Orchestra Mozart de Bologne, fondé en 2004 autour d’Abbado pour rassembler de jeunes musiciens de tous les horizons dans la célébration, surtout, de Mozart et de compositeurs avoisinants. C’est donc en voisin qu’est ici invité Schubert avec sa Symphonie en ut majeur, dite « La Grande », huitième ou neuvième symphonie selon deux décomptes musicologiques possibles. Abbado fait un véritable travail d’orfèvre, ciselant les proportions, les sonorités, les équilibres. De la magnifique ouvrage de la part d’un chef qui n’a plus rien à prouver si ce n’est qu’il fut un musicien d’une magnifique humilité. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Schubert : The "Great" C Major Symphony, D.944

Orchestra Mozart

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Symphony No.9 In C Major, D. 944 - "The Great" (Franz Schubert)

1
1. Andante - Allegro ma non troppo
Claudio Abbado
00:16:28

Franz Schubert, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Orchestra Mozart, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer - Stephan Flock, Recording Engineer, StudioPersonnel - Mark Buecker, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
2. Andante con moto
Claudio Abbado
00:15:28

Franz Schubert, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Orchestra Mozart, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer - Stephan Flock, Recording Engineer, StudioPersonnel - Mark Buecker, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
3. Scherzo (Allegro vivace)
Claudio Abbado
00:14:43

Franz Schubert, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Orchestra Mozart, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer - Stephan Flock, Recording Engineer, StudioPersonnel - Mark Buecker, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
4. Allegro vivace
Claudio Abbado
00:16:05

Franz Schubert, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Orchestra Mozart, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer - Stephan Flock, Recording Engineer, StudioPersonnel - Mark Buecker, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Pour cet enregistrement public capté en 2011, on assiste à l’osmose entre le très vénérable chef Claudio Abbado et la fontaine de jouvence qu’est l’Orchestra Mozart de Bologne, fondé en 2004 autour d’Abbado pour rassembler de jeunes musiciens de tous les horizons dans la célébration, surtout, de Mozart et de compositeurs avoisinants. C’est donc en voisin qu’est ici invité Schubert avec sa Symphonie en ut majeur, dite « La Grande », huitième ou neuvième symphonie selon deux décomptes musicologiques possibles. Abbado fait un véritable travail d’orfèvre, ciselant les proportions, les sonorités, les équilibres. De la magnifique ouvrage de la part d’un chef qui n’a plus rien à prouver si ce n’est qu’il fut un musicien d’une magnifique humilité. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

The Köln Concert (Live at the Opera, Köln, 1975)

Keith Jarrett

Sticky Fingers (Deluxe)

The Rolling Stones

Sticky Fingers (Deluxe) The Rolling Stones
À découvrir également
Par Orchestra Mozart

Bach, J.S.: Brandenburg Concertos

Orchestra Mozart

Pergolesi: Stabat mater; Violin Concerto; Salve Regina in C minor

Orchestra Mozart

Mozart: Symphonies Nos. 29, K.201; 33, K.319; 35, K.385 "Haffner"; 38, K.504 "Prague"; 41, K.551 "Jupiter"

Orchestra Mozart

Pergolesi Collection

Orchestra Mozart

Pergolesi Collection Orchestra Mozart

Schubert: The "Great" C Major Symphony, D. 944

Orchestra Mozart

Playlists

Dans la même thématique...

Road to the Sun

Pat Metheny

Road to the Sun Pat Metheny

Debussy, Szymanowski, Hahn, Ravel

Fanny Robilliard

Seasons: Orchestral Music of Michael Fine

The Royal Scottish National Orchestra

Seasons: Orchestral Music of Michael Fine The Royal Scottish National Orchestra

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

All Shall Not Die - Haydn String Quartets

Quatuor Hanson

Les Grands Angles...
Peter Thomas en orbite

En Allemagne aussi, ils ont leur Michel Legrand : Peter Thomas ! Ses musiques de film souvent déjantées ont fortement marqué toute une génération de spectateurs, dans les années 1960 et 1970. A tel point qu’il est souvent cité et samplé par de nombreux jeunes groupes pop, depuis les années 1990. Le compositeur culte s'en est allé le 17 mai 2020. Nous l'avions rencontré trois ans plus tôt, à l'aube de ses 92 ans.

La grande aventure du Fidelio de Beethoven

Basé sur un fait divers survenu en France pendant la Terreur révolutionnaire (l’histoire d’une jeune femme intrépide se déguisant en homme pour tenter de sauver son mari emprisonné au fond d’un cachot), l’unique opéra de Beethoven a connu une destinée mouvementée, remanié de part et d’autre au fil des années. Nouvelle preuve du génie musical du compositeur allemand, “Fidelio” lui a aussi permis de mettre en musique un livret répondant à ses opinions politiques.

Danny Elfman en dix albums

Entre féerie et humour déjanté, grandiose et douceur bienveillante, Danny Elfman a bâti en près de quarante ans un style très personnel et bigarré, qu’il distille dans des productions hollywoodiennes éclectiques, signées notamment Tim Burton ou Gus Van Sant. À l’occasion d’un week-end qui lui est consacré à la Philharmonie de Paris, retour sur dix albums essentiels de sa discographie.

Dans l'actualité...