Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Quatuor Ébène - Schubert : String Quintet - Lieder

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schubert : String Quintet - Lieder

Quatuor Ébène - Gautier Capuçon - Matthias Goerne

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le Quatuor Ebène, fondé en 1999 et désormais sur l’avant-scène internationale – non seulement dans le répertoire classique mais aussi dans le jazz et le crossover ! –, a déjà joué le Quintette de Schubert avec une vingtaine de violoncellistes additionnels différents ; c’est Gautier Capuçon qui les rejoint pour cet enregistrement de toute beauté, d’une infinie liberté comme si Schubert venait de l’improviser, et pourtant avec une rigueur musicale parfaite. Personne ne tire la couverture à soi, chacun servant le discours au prochain protagoniste, dans le plus intense respect de la partition. Il existe de magnifiques enregistrements – plutôt anciens, d’ailleurs – de ce quintette, Qobuz ose affirmer que celui-ci gagnera rapidement les sommets aux côtés de l’un de ceux de Casals (on ne vous dira pas lequel des deux…). Le Quatuor Ebène poursuit sa quête schubertienne avec quelques adaptations – ô combien fidèles, rassurez-vous – de quelques Lieder transférées du piano au quintette à cordes (quatuor plus contrebasse) : La Jeune fille et la mort, Le Jeune homme et la mort bien moins connu que la version pour jeune fille, et quelques autres, ici chantés par rien moins que Matthias Goerne ! Que dire de plus que : c’est parfait. © SM/Qobuz


« La merveille, dans ce quintette suprême tel que nous le donnent les Ebène avec Gautier Capuçon, c'est la dramatisation, une ligne d'ensemble tendue et soutenue de bout en bout, avec en même temps l'entente, l'effacement de chacun dans cette tension même, où les effets, les contrastes ne seront pas de simple dynamique mais d'âme. [...] La conduite d'ensemble, la connivence d'intonation, l'équilibre des timbres, l'unanimité de respiration tiennne du miracle (et quel travail derrière !). Mais la connivence avec l'auditeur, là est le plus vrai critère d'interprétation. Il est absorbé, conduit vers le silence intérieur de Schubert ; obligé d'entrer. » (Classica, avril 2016 / André Tubeuf)

Plus d'informations

Schubert : String Quintet - Lieder

Quatuor Ébène

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

String Quintet in C Major, D. 956 (Franz Schubert)

1
String Quintet in C Major, D. 956: I. Allegro ma non troppo
00:20:00

Franz Schubert, Composer - Gautier Capucon, Cello - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

2
String Quintet in C Major, D. 956: II. Adagio
00:15:13

Franz Schubert, Composer - Gautier Capucon, Cello - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

3
String Quintet in C Major, D. 956: III. Scherzo & Trio
00:09:52

Franz Schubert, Composer - Gautier Capucon, Cello - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

4
String Quintet in C Major, D. 956: IV. Allegretto
00:09:49

Franz Schubert, Composer - Gautier Capucon, Cello - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Die Gotter Griechenlands, D. 677 (Franz Schubert)

5
Die Götter Griechenlands, D. 677
00:04:19

Franz Schubert, Composer - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist - Friedrich Schiller, Writer - Matthias Goerne, Baritone Vocals - Raphaël Merlin, Arranger - Laurène Durantel, Double Bass

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Der Tod und das Madchen, D. 531 (Franz Schubert)

6
Der Tod und das Mädchen, D. 531
00:02:04

Franz Schubert, Composer - Matthias Claudius, Writer - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist - Matthias Goerne, Baritone Vocals - Raphaël Merlin, Arranger - Laurène Durantel, Double Bass

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Der Jüngling und der Tod, D. 545 (Franz Schubert)

7
Der Jüngling und der Tod, D. 545
00:03:37

Franz Schubert, Composer - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist - Matthias Goerne, Baritone Vocals - Raphaël Merlin, Arranger - Laurène Durantel, Double Bass - Joseph von Spaun, Writer

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Atys, D. 585 (Franz Schubert)

8
Atys, D. 585
00:04:18

Franz Schubert, Composer - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist - Johann Mayrhofer, Writer - Matthias Goerne, Baritone Vocals - Raphaël Merlin, Arranger - Laurène Durantel, Double Bass

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Der liebliche Stern, D. 861 (Franz Schubert)

9
Der liebliche Stern, D. 861
00:02:47

Franz Schubert, Composer - Quatuor Ébène, String Quartet, MainArtist - Ernst Schulze, Writer - Matthias Goerne, Baritone Vocals - Raphaël Merlin, Arranger - Laurène Durantel, Double Bass

2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2016 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Descriptif de l'album

Le Quatuor Ebène, fondé en 1999 et désormais sur l’avant-scène internationale – non seulement dans le répertoire classique mais aussi dans le jazz et le crossover ! –, a déjà joué le Quintette de Schubert avec une vingtaine de violoncellistes additionnels différents ; c’est Gautier Capuçon qui les rejoint pour cet enregistrement de toute beauté, d’une infinie liberté comme si Schubert venait de l’improviser, et pourtant avec une rigueur musicale parfaite. Personne ne tire la couverture à soi, chacun servant le discours au prochain protagoniste, dans le plus intense respect de la partition. Il existe de magnifiques enregistrements – plutôt anciens, d’ailleurs – de ce quintette, Qobuz ose affirmer que celui-ci gagnera rapidement les sommets aux côtés de l’un de ceux de Casals (on ne vous dira pas lequel des deux…). Le Quatuor Ebène poursuit sa quête schubertienne avec quelques adaptations – ô combien fidèles, rassurez-vous – de quelques Lieder transférées du piano au quintette à cordes (quatuor plus contrebasse) : La Jeune fille et la mort, Le Jeune homme et la mort bien moins connu que la version pour jeune fille, et quelques autres, ici chantés par rien moins que Matthias Goerne ! Que dire de plus que : c’est parfait. © SM/Qobuz


« La merveille, dans ce quintette suprême tel que nous le donnent les Ebène avec Gautier Capuçon, c'est la dramatisation, une ligne d'ensemble tendue et soutenue de bout en bout, avec en même temps l'entente, l'effacement de chacun dans cette tension même, où les effets, les contrastes ne seront pas de simple dynamique mais d'âme. [...] La conduite d'ensemble, la connivence d'intonation, l'équilibre des timbres, l'unanimité de respiration tiennne du miracle (et quel travail derrière !). Mais la connivence avec l'auditeur, là est le plus vrai critère d'interprétation. Il est absorbé, conduit vers le silence intérieur de Schubert ; obligé d'entrer. » (Classica, avril 2016 / André Tubeuf)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Quatuor Ébène

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Alfred Deller, la renaissance d’une voix disparue

Il est difficile d’imaginer la stupeur ressentie par les mélomanes anglais en découvrant Alfred Deller au sortir de la guerre. A cette époque, la voix de contre-ténor avait disparu depuis plus de deux siècles, engloutissant dans le même oubli tout un répertoire. Surgie soudainement du passé, cette voix magique semblait presque surnaturelle. Retour sur la fascinante trajectoire du chanteur britannique décédé en 1979.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Dans l'actualité...