Chiaroscuro Quartet Schubert: String Quartets Nos. 14 & 9

Schubert: String Quartets Nos. 14 & 9

Chiaroscuro Quartet

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 2 novembre 2018 chez BIS

Artiste principal : Chiaroscuro Quartet

Genre : Classique > Musique de chambre

Distinctions : Gramophone Editor's Choice (novembre 2018)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 8 pistes Durée totale : 01:02:42

    String Quartet No. 14 in D minor, D. 810 "Death and the Maiden" (Franz Schubert)
  1. 1 I. Allegro

    Franz Schubert, Composer - Chiaroscuro Quartet Copyright : (C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

  2. 2 II. Andante con moto

    Franz Schubert, Composer - Chiaroscuro Quartet Copyright : (C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

  3. 3 III. Scherzo: [Allegro molto]

    Franz Schubert, Composer - Chiaroscuro Quartet Copyright : (C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

  4. 4 IV. Presto

    Franz Schubert, Composer - Chiaroscuro Quartet Copyright : (C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

  5. String Quartet No. 9 in G minor, D. 173
  6. 5 I. Allegro con brio

    Franz Schubert, Composer - Chiaroscuro Quartet Copyright : (C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

  7. 6 II. Andantino

    Franz Schubert, Composer - Chiaroscuro Quartet Copyright : (C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

  8. 7 III. Menuetto: Allegro vivace - Trio

    Franz Schubert, Composer - Chiaroscuro Quartet Copyright : (C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

  9. 8 IV. Allegro

    Franz Schubert, Composer - Chiaroscuro Quartet Copyright : (C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

À propos

Fondé en 2005, le Quatuor Chiaroscuro rassemble quatre musiciens venus d’autant de coins d’Europe : la Russe Alina Ibragimova et l’Espagnol Pablo Hernán Benedi aux violons, la Suédoise Emilie Hörlund à l’alto et la Française Claire Thirion au violoncelle. Dès leurs premiers concerts, les Chiaroscuro ont été salués comme de véritables « pionniers dans l’interprétation authentique de la grande musique de chambre » par le très sérieux magazine britannique Gramophone, « un choc du meilleur aloi pour les oreilles » selon The Observer. Et il est vrai que leur interprétation de Schubert ne pourra qu’interpeller l’auditeur, par sa liberté rythmique, son infinie palette de contrastes – du plus murmurant pianissimo sans vibrato jusqu’aux plus éclatants fortissimos à plein archet, en passant par mille et une couleurs que l’on n’a certes pas l’habitude d’entendre de la part de quatuors plus « classiques ». Le discours de La Jeune Fille et la mort y gagne en âpreté, en romantisme pur, et même en modernité car l’aspect un peu pépère viennois de certaines interprétations traditionnelles semble subitement très suranné. Quant au Neuvième Quatuor en sol mineur, il s’agit de l’un de ces miracles schubertiens de la sortie de l’adolescence ; écrit en 1815, il déroule un discours assez tragique certes, mais sans l’insondable profondeur de La Jeune Fille et la mort. Ce qui ne l’empêche pas d’être un chef-d’œuvre. © SM/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

Le compositeur principal

Franz Schubert dans le magazine

  • L'Opéra de Dijon à bord de l'Orient Express L'Opéra de Dijon à bord de l'Orient Express

    Depuis huit saisons, l’Opéra de Dijon a entamé son voyage européen, proposant chaque année une programmation permettant au public de découvrir les musiques et les interprètes de diverses régions du...

    Lire l'article
  • Chambrisme en Seine et Marne

    Le 11e rendez-vous de printemps des Rencontres Musicales ProQuartet se tiendra au Théâtre de Fontainebleau et dans les églises des villages du Sud de la Seine et Marne, du 13 mai au 19 juin.

    Lire l'article
Plus d'articles

Le label

BIS

Lorsqu’en 1973 Robert von Bahr créa le label Bis, il ne se doutait pas qu’il initiait une véritable révolution discographique. Armé de son seul savoir-faire, ce jeune ingénieur du son suédois proposait en effet des enregistrements d’une qualité inédite. Cette expertise technique séduisit rapidement les plus grands interprètes. S’instaurait ainsi une collaboration fructueuse entre art et artisanat qui donna lieu à de véritables monuments discographiques : les cantates de Bach par Suzuki, l'intégrale Sibelius réalisée à Lahti par Osmo Vänskä, les anthologies de musiques sud-américaines dédiés à Camargo Guarnieri, Francesco Mignone… Parallèlement, von Bahr et ses treize c...

Voir la page BIS Lire l'article

Le genre

Musique de chambre dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles