Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sagittarius - Schein: Opella Nova & Fontana d'Israel

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schein: Opella Nova & Fontana d'Israel

Sagittarius / Michel Laplénie

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Schein: Opella Nova & Fontana d'Israel

Sagittarius

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Opella Nova: « Christ unser Herr zum Jordan kam » (« Le Christ notre Seigneur est venu au bord du Jourdain »)
00:04:55

Sagittarius, Performer - Sophie Pattey, Performer - Dagmar Saskova, Performer - Ronald Martin Alonso, Performer - Michelle Zeoli, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

2
Fontana d'Israel: « Wende dich, Herr, und sei mir gnädig » (« Tourne tes regards vers moi ») [Psaume 25]
00:03:41

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

3
Fontana d'Israel: « Die mit Tränen säen » (« Que ceux qui sèment dans les larmes ») [Psaume 126]
00:03:22

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

4
Fontana d'Israel: « Freue dich des Weibes deiner Jugend » (« Mets ta joie dans la femme de ta jeunesse ») [Salomon 5]
00:03:51

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

5
Fontana d'Israel: « Lieblich und schöne sein » (« Etre aimable et beau ») [Salomon 31]
00:03:54

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

6
Fontana d'Israel: « Da Jakob vollendet hatte » (« Quand Jacob eut fini de donner ses ordres ») [Genèse 49]
00:04:44

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

7
Fontana d'Israel: « Unser Leben währet siebnzig Jahr » (« Notre vie est d'une durée de soixante-dix ans ») [Psaume 90]
00:03:35

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

8
Opella Nova: « Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ » (« Je crie vers toi Seigneur Jésus-Christ »)
00:02:51

Sagittarius, Performer - Dagmar Saskova, Performer - Olivier Fichet, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

9
Fontana d'Israel: « Was bestrübst du dich, meine seele » (« Pourquoi t'attrister ») [Psaume 42]
00:04:55

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

10
Opella Nova: « Aus tiefer Not schrei ich zu dir » (« Au fond de ma détresse, je crie vers Toi »)
00:02:54

Sagittarius, Performer - Sophie Pattey, Performer - Olivier Fichet, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

11
Opella Nova: « O Jesu Christe, Gottes Sohn » (« Ô Jésus-Chris, fils de Dieu »)
00:04:37

Sagittarius, Performer - Sophie Pattey, Performer - Johannes Prahmsohler, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

12
Fontana d'Israel: « Ist nicht Ephraim mein teurer Sohn » (« Ephraïm n'est-il pas pour moi un fils bien-aimé ») [Jérémie 31]
00:04:09

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

13
Opella Nova: « Erbarm dich mein » (« Prends pitié, Seigneur Dieu »)
00:02:48

Sagittarius, Performer - Olivier Fichet, Performer - Johannes Prahmsohler, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

14
Opella Nova: « Vom Himmel hoch, da komm ich her » (« Du haut des Cieux je descends »)
00:02:04

Sagittarius, Performer - Sophie Pattey, Performer - Dagmar Saskova, Performer - Olivier Fichet, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

15
Opella Nova: « Christ lag in Todesbanden » (« Christ gisait dans les liens de la mort »)
00:04:14

Sagittarius, Performer - Sophie Pattey, Performer - Dagmar Saskova, Performer - Olivier Fichet, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

16
Fontana d'Israel: « Zion spricht » (« Sion disait ») [Isaïe 49]
00:04:46

Sagittarius, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

17
Opella Nova: « Komm heiliger Geist, Herre Gott » (« Viens Esprit Saint, Seigneur Dieu »)
00:04:31

Sagittarius, Performer - Sophie Pattey, Performer - Dagmar Saskova, Performer - Olivier Fichet, Performer - Michel Laplenie, Performer - Johann Hermann Schein, Composer

2010 Hortus

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Sagittarius

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Dans l'actualité...