Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Roy Ayers - Roy Ayers JID002

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Roy Ayers JID002

Roy Ayers, Adrian Younge, Ali Shaheed Muhammad

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Tel un serpent de mer, Roy Ayers refait régulièrement surface. En 1980, le grand vibraphoniste de jazz funky un peu tombé dans l’oubli réapparaissait en duo avec le pape de l’afrobeat, Fela, sur l'énorme Music of Many Colours. Durant les années 90, le Californien ressortait à nouveau ses mailloches pour épauler les jeunes soul brothers britanniques de la scène acid jazz. A la même époque surtout, les rappeurs échantillonnaient copieusement son patrimoine (dont son fameux Everybody Loves the Sunshine de 1976) pour en faire, avec James Brown, l’artiste le plus samplé au monde ! Une fois de plus, ce sont deux « jeunes » qui le sortent de sa retraite, l’année de ses 80 ans, pour ce court mais efficace album de pur groove soul’n’jazz’n’funk 5 étoiles rétro comme il faut : le producteur et multi-instrumentiste Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad, bidouilleur en chef de A Tribe Called Quest. Sorte d’extraterrestre de la galaxie groove, Younge est un musicien hors-norme, fan de vieux sons soul et funk vintage et de hip-hop old school. Dans sa caverne d’Ali Baba de matos évidemment bien usé, il conçoit de la musique pour des rappeurs (Jay-Z, Kendrick Lamar, Snoop Dogg et le Wu-Tang Clan) ou des stars de la soul, bricole des BO de films et produit tout un tas de sons aux saveurs vintage à l’image de cette livraison soul rétro-moderne et cinématographique irrésistible, enregistrée dans son studio Linear Labs à Los Angeles. A noter enfin que dans le casting épaulant les trois hommes, on retrouve notamment un binôme culte de souffleurs jazz 70's oubliés, le tromboniste Phil Ranelin et le saxophoniste Wendell Harrison. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Roy Ayers JID002

Roy Ayers

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Synchronize Vibration
00:03:31

Ali Shaheed Muhammad, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Roy Ayers, Lyricist, MainArtist - Adrian Younge, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Linear Labs Publishing;Universal Music Publishing, MusicPublisher

2020 Jazz is Dead 2020 Jazz Is Dead

2
Hey Lover
00:02:22

Ali Shaheed Muhammad, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Roy Ayers, Lyricist, MainArtist - Adrian Younge, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Linear Labs Publishing;Universal Music Publishing, MusicPublisher

2020 Jazz is Dead 2020 Jazz Is Dead

3
Soulful and Unique
00:03:00

Ali Shaheed Muhammad, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Roy Ayers, Lyricist, MainArtist - Adrian Younge, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Linear Labs Publishing;Universal Music Publishing, MusicPublisher

2020 Jazz is Dead 2020 Jazz Is Dead

4
Shadows of the East
00:03:39

Ali Shaheed Muhammad, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Roy Ayers, Lyricist, MainArtist - Adrian Younge, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Linear Labs Publishing;Universal Music Publishing, MusicPublisher

2020 Jazz is Dead 2020 Jazz Is Dead

5
Sunflowers
00:03:01

Ali Shaheed Muhammad, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Roy Ayers, Lyricist, MainArtist - Adrian Younge, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Linear Labs Publishing;Universal Music Publishing, MusicPublisher

2020 Jazz is Dead 2020 Jazz Is Dead

6
Gravity
00:03:26

Ali Shaheed Muhammad, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Roy Ayers, Lyricist, MainArtist - Adrian Younge, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Linear Labs Publishing;Universal Music Publishing, MusicPublisher

2020 Jazz is Dead 2020 Jazz Is Dead

7
Solace
00:03:53

Ali Shaheed Muhammad, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Roy Ayers, Lyricist, MainArtist - Adrian Younge, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Linear Labs Publishing;Universal Music Publishing, MusicPublisher

2020 Jazz is Dead 2020 Jazz Is Dead

8
African Sounds
00:03:09

Ali Shaheed Muhammad, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Roy Ayers, Lyricist, MainArtist - Adrian Younge, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist - Linear Labs Publishing;Universal Music Publishing, MusicPublisher

2020 Jazz is Dead 2020 Jazz Is Dead

Descriptif de l'album

Tel un serpent de mer, Roy Ayers refait régulièrement surface. En 1980, le grand vibraphoniste de jazz funky un peu tombé dans l’oubli réapparaissait en duo avec le pape de l’afrobeat, Fela, sur l'énorme Music of Many Colours. Durant les années 90, le Californien ressortait à nouveau ses mailloches pour épauler les jeunes soul brothers britanniques de la scène acid jazz. A la même époque surtout, les rappeurs échantillonnaient copieusement son patrimoine (dont son fameux Everybody Loves the Sunshine de 1976) pour en faire, avec James Brown, l’artiste le plus samplé au monde ! Une fois de plus, ce sont deux « jeunes » qui le sortent de sa retraite, l’année de ses 80 ans, pour ce court mais efficace album de pur groove soul’n’jazz’n’funk 5 étoiles rétro comme il faut : le producteur et multi-instrumentiste Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad, bidouilleur en chef de A Tribe Called Quest. Sorte d’extraterrestre de la galaxie groove, Younge est un musicien hors-norme, fan de vieux sons soul et funk vintage et de hip-hop old school. Dans sa caverne d’Ali Baba de matos évidemment bien usé, il conçoit de la musique pour des rappeurs (Jay-Z, Kendrick Lamar, Snoop Dogg et le Wu-Tang Clan) ou des stars de la soul, bricole des BO de films et produit tout un tas de sons aux saveurs vintage à l’image de cette livraison soul rétro-moderne et cinématographique irrésistible, enregistrée dans son studio Linear Labs à Los Angeles. A noter enfin que dans le casting épaulant les trois hommes, on retrouve notamment un binôme culte de souffleurs jazz 70's oubliés, le tromboniste Phil Ranelin et le saxophoniste Wendell Harrison. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Tourist (Remastered Hi-Res Version)

St Germain

El Camino

The Black Keys

El Camino The Black Keys
À découvrir également
Par Roy Ayers

Is It True

Roy Ayers

Is It True Roy Ayers

Evolution: The Polydor Anthology

Roy Ayers

Virgin Ubiquity II

Roy Ayers

Virgin Ubiquity II Roy Ayers

Red, Black & Green

Roy Ayers

Red, Black & Green Roy Ayers

Window Love

Roy Ayers

Window Love Roy Ayers

Playlists

Dans la même thématique...

Vince Staples (Explicit)

Vince Staples

Vince Staples (Explicit) Vince Staples

WAP (feat. Megan Thee Stallion) (Explicit)

Cardi B

RTJ4 (Explicit)

Run The Jewels

RTJ4 (Explicit) Run The Jewels

QALF infinity

Damso

JVLIVS II

Sch

JVLIVS II Sch
Les Grands Angles...
Blaxploitation, l’avant-Black Panther

Plus de quarante-cinq ans avant le succès du film “Black Panther”, Hollywood ciblait la communauté afro-américaine en lui proposant des héros sur mesure. De “Shaft” à “Super Fly” en passant par “Blacula”, la blaxploitation proposait alors des thrillers, des comédies et même des films de vampires dont les musiques renfermeront quelques pépites 70’s bien groovy…

En Australie, du rap qui Oz

En Australie, une nouvelle génération d’artistes est en train s’approprier le rap à sa manière, en y injectant une grande dose d’Afrique et de sonorités profondes. Car depuis son émergence à la fin des années 1980, le rap local a toujours su se démarquer de son grand-frère américain. Souvent avec brio.

La nouvelle scène jazz anglaise en 10 albums

Hard bop ou hip-hop, free ou groovy, électro ou calypso, expérimentale ou caribéenne, la scène jazz britannique contemporaine regorge d’aventuriers aux oreilles bien ouvertes. Des musiciens connaissant leurs classiques qu’ils embarquent sur tous les types de terrains possibles et dont voici 10 albums symbolisant l’éclectisme salvateur.

Dans l'actualité...