Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jay-Jay Johanson - Rorschach Test

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Rorschach Test

Jay-Jay Johanson

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Créé en 1921, le test de Rorschach consiste en une série de planches graphiques présentant des taches symétriques non figuratives proposées à la libre interprétation de la personne qui le passe. Ses réponses servent à évaluer sa personnalité. En baptisant ainsi son treizième album, Jay-Jay Johanson s’est peut-être imaginé que l’effet de sa musique changeait selon l’auditeur. Pourtant, depuis le milieu des années 90, le dandy suédois déambule avec une inébranlable nonchalance dans les mêmes couloirs d’une pop de boudoir léchée et matinée de trip hop (Why Wait Until Tomorrow), de soul, de jazz (Cheetah) et d’un brin d’easy listening. Est-ce un rêve ? Un trip sous psychotropes ? Une confession de fin soirée ? Un coucher de soleil vocal ? Qu’importe. Chacun peut interpréter ce génial Rorschach Test comme il veut, l’effet de bien-être étant de toute façon garanti à la sortie. Comme toujours, Johanson love son chant de crooner onirique dans des ambiances cinématographiques, flirtant parfois avec le downtempo. C’est suave et envoûtant, groovy et mystérieux. Et lorsque sur Andy Warhol's Blood for Dracula il se met à nu et reste seul au piano, sans ouvrir la bouche, il se transforme en Satie futuriste. Sur How Can I Go On, il a les airs d’un Chet Baker jouant avec Massive Attack. Bref, le Jay-Jay Johanson de 2021 n’annonce pas de révolution de palais, ce qui n’a aucune importance tant il excelle dans son domaine de prédilection : faire du Jay-Jay Johanson. © Max Dembo/Qobuz

Plus d'informations

Rorschach Test

Jay-Jay Johanson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Romeo
00:05:31

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

2
Why Wait Until Tomorrow
00:04:23

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

3
Vertigo
00:04:29

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

4
Amen
00:03:24

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

5
I Don't Like You
00:05:20

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

6
Stalker
00:04:26

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

7
When Life Has Lost Its Meaning
00:05:08

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

8
Andy Warhol's Blood for Dracula
00:03:05

Jay-Jay Johanson, Composer, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

9
How Can I Go On
00:03:38

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

10
Cheetah
00:05:23

Jay-Jay Johanson, Composer, Lyricist, MainArtist

2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media 2021 29 Music under exclusive license to Kuroneko Media

Descriptif de l'album

Créé en 1921, le test de Rorschach consiste en une série de planches graphiques présentant des taches symétriques non figuratives proposées à la libre interprétation de la personne qui le passe. Ses réponses servent à évaluer sa personnalité. En baptisant ainsi son treizième album, Jay-Jay Johanson s’est peut-être imaginé que l’effet de sa musique changeait selon l’auditeur. Pourtant, depuis le milieu des années 90, le dandy suédois déambule avec une inébranlable nonchalance dans les mêmes couloirs d’une pop de boudoir léchée et matinée de trip hop (Why Wait Until Tomorrow), de soul, de jazz (Cheetah) et d’un brin d’easy listening. Est-ce un rêve ? Un trip sous psychotropes ? Une confession de fin soirée ? Un coucher de soleil vocal ? Qu’importe. Chacun peut interpréter ce génial Rorschach Test comme il veut, l’effet de bien-être étant de toute façon garanti à la sortie. Comme toujours, Johanson love son chant de crooner onirique dans des ambiances cinématographiques, flirtant parfois avec le downtempo. C’est suave et envoûtant, groovy et mystérieux. Et lorsque sur Andy Warhol's Blood for Dracula il se met à nu et reste seul au piano, sans ouvrir la bouche, il se transforme en Satie futuriste. Sur How Can I Go On, il a les airs d’un Chet Baker jouant avec Massive Attack. Bref, le Jay-Jay Johanson de 2021 n’annonce pas de révolution de palais, ce qui n’a aucune importance tant il excelle dans son domaine de prédilection : faire du Jay-Jay Johanson. © Max Dembo/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

"Let's Rock"

The Black Keys

"Let's Rock" The Black Keys

El Camino

The Black Keys

El Camino The Black Keys

Turn Blue

The Black Keys

Turn Blue The Black Keys

Songs In The Key Of Life

Stevie Wonder

Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
À découvrir également
Par Jay-Jay Johanson

Why Wait Until Tomorrow

Jay-Jay Johanson

Why Wait Until Tomorrow Jay-Jay Johanson

Romeo

Jay-Jay Johanson

Romeo Jay-Jay Johanson

Kings Cross

Jay-Jay Johanson

Kings Cross Jay-Jay Johanson

Bury The Hatchet

Jay-Jay Johanson

Bury The Hatchet Jay-Jay Johanson

Why Wait Until Tomorrow

Jay-Jay Johanson

Why Wait Until Tomorrow Jay-Jay Johanson

Playlists

Dans la même thématique...

When You See Yourself

Kings Of Leon

When You See Yourself Kings Of Leon

Folklore (Explicit)

Taylor Swift

Folklore (Explicit) Taylor Swift

Fetch The Bolt Cutters

Fiona Apple

What Kinda Music

Tom Misch

What Kinda Music Tom Misch

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Le jazz nordique en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

Et Nirvana tua le rock

Il y a trente-quatre ans naissait Nirvana, l’embardée punk la plus inattendue de la fin du XXe siècle. Carrière éclair, tubes éternels, engouement planétaire et épilogue tragique : et si la bande de Kurt Cobain n’était autre que le dernier grand groupe de l’histoire du rock ? Retour sur l’histoire d’un phénomène générationnel sans pareil.

Dans l'actualité...