Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jean-Paul Gasparian|Rachmaninoff: Études-tableaux (& Scriabin, Prokofiev)

Rachmaninoff: Études-tableaux (& Scriabin, Prokofiev)

Jean-Paul Gasparian

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Promo - 50%

Vingt ans de piano russe, voilà ce que nous propose le jeune pianiste Jean-Paul Gasparian dont voici le premier – déjà très remarqué, normal puisqu’il est remarquable – opus discographique. Gasparian commence en 1897 avec la Deuxième Sonate de Scriabine (ou aussi Sonate-Fantaisie), encore fort chopinienne mais dans laquelle paraissent déjà les équivoques harmoniques chers au mystique compositeur. Encore une Deuxième Sonate, celle de Prokofiev de 1912 – où l’aspect « motorique », sauvage, se fait pleinement jour. Le pianiste choisit, fort judicieusement, de ne pas surfaire l’aspect brutal de la partition qui n'en a certes pas besoin, et évite avec grand soin de noyer le propos dans des effets de pédale toujours nuisibles. La même année, 1912, Scriabine écrivait ses Trois Études Op. 65, dans le style de l’ultime maturité que l’on connaît du Poème de l’extase : là encore, le soliste choisit la transparence, permettant ainsi à l’auditeur de vraiment suivre le propos harmonique et thématique – si l’on peut encore appeler « thèmes » ces vignettes déchirées, ces bribes accolées, ces saillies féroces qui semblent autant d’appels à la révolte musicale. L’album s’ouvre avec les neuf Études-tableaux Op. 39 de Rachmaninov, écrites en 1917, où se mêlent l’aspect technique de l’étude et l’art de l’évocation – délibérément imprécise : jamais le compositeur ne prescrit-il de programme, libre à chaque auditeur et chaque pianiste de brosser le tableau qui lui convient dans le cadre que propose Rachmaninov. Bien sûr, tout l’aspect pictural « Île des morts » transparaît dans la deuxième étude, en particulier avec l’inlassable évocation de quelques lambeaux du Dies irae… En tous les cas, bienvenue à Jean-Paul Gasparian sur la grande scène européenne, lui qui vient de remplacer au pied levé Zacharias en Allemagne et dont la carrière se déploie avec rapidité et assurance. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Rachmaninoff: Études-tableaux (& Scriabin, Prokofiev)

Jean-Paul Gasparian

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Études-tableaux, op. 39 (Serge Rachmaninoff)

1
I. Allegro agitato in C Minor
00:03:01

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

2
II. Lento assai in A Minor
00:07:04

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

3
III. Allegro molto in F-Sharp Minor
00:02:39

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

4
IV. Allegro assai in B Minor
00:02:27

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

5
V. Appassionato in E-Flat Minor
00:04:49

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

6
VI. Allegro in A Minor
00:02:28

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

7
VII. Lento lugubre in C Minor
00:07:07

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

8
VIII. Allegro moderato in D Minor
00:03:23

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

9
IX. Allegro moderato. Tempo di marcia in D Major
00:03:38

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

Piano Sonata No. 2 in G-Sharp Minor, Op. 19 "Sonata Fantasy" (Alexander Scriabin)

10
I. Andante
00:08:34

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

11
II. Finale presto
00:03:53

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

Trois Études, Op. 65 (Alexander Scriabin)

12
Étude No. 1, Op. 65: Allegro fantastico
00:02:57

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

13
Étude No. 2, Op. 65: Allegretto fantastico
00:01:58

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

14
Étude No. 3, Op. 65: Molto vivace
00:01:45

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

Piano Sonata No. 2 in D minor, Op. 14 (Sergei Prokofiev)

15
I. Allegro ma non troppo
00:06:11

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

16
II. Scherzo. Allegro marcato
00:01:56

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

17
III. Andante
00:05:56

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

18
IV. Vivace
00:04:28

Jean-Paul Gasparian, Piano - Sergei Rachmaninoff, Composer

Little Tribeca Little Tribeca

Descriptif de l'album

Vingt ans de piano russe, voilà ce que nous propose le jeune pianiste Jean-Paul Gasparian dont voici le premier – déjà très remarqué, normal puisqu’il est remarquable – opus discographique. Gasparian commence en 1897 avec la Deuxième Sonate de Scriabine (ou aussi Sonate-Fantaisie), encore fort chopinienne mais dans laquelle paraissent déjà les équivoques harmoniques chers au mystique compositeur. Encore une Deuxième Sonate, celle de Prokofiev de 1912 – où l’aspect « motorique », sauvage, se fait pleinement jour. Le pianiste choisit, fort judicieusement, de ne pas surfaire l’aspect brutal de la partition qui n'en a certes pas besoin, et évite avec grand soin de noyer le propos dans des effets de pédale toujours nuisibles. La même année, 1912, Scriabine écrivait ses Trois Études Op. 65, dans le style de l’ultime maturité que l’on connaît du Poème de l’extase : là encore, le soliste choisit la transparence, permettant ainsi à l’auditeur de vraiment suivre le propos harmonique et thématique – si l’on peut encore appeler « thèmes » ces vignettes déchirées, ces bribes accolées, ces saillies féroces qui semblent autant d’appels à la révolte musicale. L’album s’ouvre avec les neuf Études-tableaux Op. 39 de Rachmaninov, écrites en 1917, où se mêlent l’aspect technique de l’étude et l’art de l’évocation – délibérément imprécise : jamais le compositeur ne prescrit-il de programme, libre à chaque auditeur et chaque pianiste de brosser le tableau qui lui convient dans le cadre que propose Rachmaninov. Bien sûr, tout l’aspect pictural « Île des morts » transparaît dans la deuxième étude, en particulier avec l’inlassable évocation de quelques lambeaux du Dies irae… En tous les cas, bienvenue à Jean-Paul Gasparian sur la grande scène européenne, lui qui vient de remplacer au pied levé Zacharias en Allemagne et dont la carrière se déploie avec rapidité et assurance. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Barn

Neil Young

Barn Neil Young

Harvest

Neil Young

Harvest Neil Young

Toast

Neil Young

Toast Neil Young

On the Beach

Neil Young

On the Beach Neil Young
À découvrir également
Par Jean-Paul Gasparian

Rachmaninoff: Piano Concerto No. 2 & Babadjanian: Heroic Ballad

Jean-Paul Gasparian

Chopin : 4 Ballades, Polonaise Héroïque, Polonaise Fantaisie, Nocturnes, Waltzes

Jean-Paul Gasparian

Rachmaninoff

Jean-Paul Gasparian

Rachmaninoff Jean-Paul Gasparian

Piano Concerto No. 2 in C Minor, Op. 18: III. Allegro scherzando

Jean-Paul Gasparian

Dans la même thématique...

Stravinsky: The Complete Piano Solos & Transcriptions

Alexey Zuev

Bach: The Goldberg Variations (1981) - Gould Remastered

Glenn Gould

Johann Sebastian Bach

Víkingur Ólafsson

Johann Sebastian Bach Víkingur Ólafsson

Chopin : Nocturnes

Fazil Say

Chopin : Nocturnes Fazil Say

Field : Nocturnes

Florent Albrecht

Field : Nocturnes Florent Albrecht
Les Grands Angles...
Glenn Gould : l'extravagance ?

Il ne faisait rien comme les autres et c’est sans doute pour ça qu’il est devenu l’un des pianistes les plus respectés du XXe siècle. Avec ses interprétations inédites des grands classiques du classique, sa façon de jouer les coudes sous le clavier et ses excentricités, Glen Gould était un des musiciens les plus appréciés – et les plus critiqués – de son temps. Retour sur la carrière de ce pianiste d’art et d’essai.

Nelson Freire, un virtuose très discret

Enfant prodige dans son pays natal, le pianiste brésilien, disparu en novembre 2021, est resté loin des bruyantes trompettes de la renommée. Ses mains de géant, sa technique aisée et virtuose étaient toujours au service d’une sonorité puissante, pleine et moelleuse. Qobuz revient sur le parcours de celui qui fut longtemps le « secret le mieux gardé du piano ».

Les flamboyantes extases de Scriabine

Quelque peu éclipsé aujourd’hui par ses compatriotes Stravinski ou Rachmaninov, Alexandre Scriabine n’en reste pas moins une figure incontournable de la musique russe. Aux balbutiements du XXe siècle, le compositeur et pianiste virtuose s’émancipe de l’héritage romantique pour proposer un langage musical singulier et novateur qui ne connaîtra pas d’héritier. Son œuvre, profondément influencée par la philosophie mystique et la synesthésie, connaîtra en à peine deux décennies une évolution fulgurante, interrompue par sa mort prématurée à l’âge de 43 ans.

Dans l'actualité...