Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Marek Janowski - R. Strauss: Symphonia Domestica & Die Tageszeiten

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

R. Strauss: Symphonia Domestica & Die Tageszeiten

Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Marek Janowski

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Si la Symphonie domestique de Strauss fait partie du répertoire de tous les grands orchestres – des très grands orchestres, plutôt, car elle fait appel à une armée instrumentale comprenant, en plus des bois par quatre, quatre saxophones, huit cors et un impressionnant arsenal de percussions –, il n’en est pas de même de Die Tageszeiten (« Les Heures du jour », en l’occurrence Matin, Repos méridien, Soir et enfin Nuit) de 1928, une sorte de symphonie chorale qui n’est pratiquement jamais donnée. On se demande d’ailleurs pourquoi car c’est là le Strauss de la grande maturité, raffiné et ample, dans une écriture des plus rares et chères. On notera qu’outre l’orchestre, l’ouvrage fait appel à un chœur d’hommes ; et que la forme en quatre mouvements le fait tendre vers une forme quasi-symphonique. Les oreilles fines y entendront parfois des accents qui ne sont pas sans rappeler l’ampleur majestueuse des Quatre derniers Lieder. Marek Janowski dirige ici l’orchestre et le Chœur de la Radio berlinoise. © SM/Qobuz


« On attendait avec confiance cette Sinfonia domestica par Marek Janowski, straussien émérite. De fait, ce SACD lumineux dispense un charme aussi certain que constant. Raffinement du détail orchestral, enchaînement naturel des phrasés et des climats, élan (la péroraison), sentiment amusé, mais tendre aussi, des soupirs des bois et cuivres. [...] le ton et le style impeccables signent la meilleure Domestica parue depuis des années. [...] Die Tageszeiten enrichit cette réussite d'une vraie rareté. [...] La discipline  technique et expressive (intonation et unité des pupitres, couleurs et nuances, précision et élégance des mots) est ici vertu cardinale. » (Diapason, octobre 2015 / Rémy Louis)

Plus d'informations

R. Strauss: Symphonia Domestica & Die Tageszeiten

Marek Janowski

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Symphonia domestica, Op. 53, TrV 209 (Richard Strauss)

1
Symphonia domestica, Op. 53, TrV 209: Bewegt - 00:05:03

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin - Marek Janowski, Conductor - Richard Strauss, Composer

2015 PentaTone

2
Symphonia domestica, Op. 53, TrV 209: Scherzo - 00:12:46

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin - Marek Janowski, Conductor - Richard Strauss, Composer

2015 PentaTone

3
Symphonia domestica, Op. 53, TrV 209: Adagio - 00:11:22

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin - Marek Janowski, Conductor - Richard Strauss, Composer

2015 PentaTone

4
Symphonia domestica, Op. 53, TrV 209: Massig langsam. Bewegter 00:15:52

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin - Marek Janowski, Conductor - Richard Strauss, Composer

2015 PentaTone

Die Tageszeiten, Op. 76, TrV 256 (Richard Strauss)

5
Die Tageszeiten, Op. 76, TrV 256: No. 1. Der Morgen 00:03:43

Rundfunkchor Berlin - Rundfunk Sinfonieorchester Berlin - Marek Janowski, Conductor - Richard Strauss, Composer - Joseph von Eichendorff, Lyricist

2015 PentaTone

6
Die Tageszeiten, Op. 76, TrV 256: No. 2. Mittagsruhe 00:06:40

Rundfunkchor Berlin - Rundfunk Sinfonieorchester Berlin - Marek Janowski, Conductor - Richard Strauss, Composer - Joseph von Eichendorff, Lyricist

2015 PentaTone

7
Die Tageszeiten, Op. 76, TrV 256: No. 3. Der Abend 00:03:02

Rundfunkchor Berlin - Rundfunk Sinfonieorchester Berlin - Marek Janowski, Conductor - Richard Strauss, Composer - Joseph von Eichendorff, Lyricist

2015 PentaTone

8
Die Tageszeiten, Op. 76, TrV 256: No. 4. Die Nacht 00:09:15

Rundfunkchor Berlin - Rundfunk Sinfonieorchester Berlin - Marek Janowski, Conductor - Richard Strauss, Composer - Joseph von Eichendorff, Lyricist

2015 PentaTone

Descriptif de l'album

Si la Symphonie domestique de Strauss fait partie du répertoire de tous les grands orchestres – des très grands orchestres, plutôt, car elle fait appel à une armée instrumentale comprenant, en plus des bois par quatre, quatre saxophones, huit cors et un impressionnant arsenal de percussions –, il n’en est pas de même de Die Tageszeiten (« Les Heures du jour », en l’occurrence Matin, Repos méridien, Soir et enfin Nuit) de 1928, une sorte de symphonie chorale qui n’est pratiquement jamais donnée. On se demande d’ailleurs pourquoi car c’est là le Strauss de la grande maturité, raffiné et ample, dans une écriture des plus rares et chères. On notera qu’outre l’orchestre, l’ouvrage fait appel à un chœur d’hommes ; et que la forme en quatre mouvements le fait tendre vers une forme quasi-symphonique. Les oreilles fines y entendront parfois des accents qui ne sont pas sans rappeler l’ampleur majestueuse des Quatre derniers Lieder. Marek Janowski dirige ici l’orchestre et le Chœur de la Radio berlinoise. © SM/Qobuz


« On attendait avec confiance cette Sinfonia domestica par Marek Janowski, straussien émérite. De fait, ce SACD lumineux dispense un charme aussi certain que constant. Raffinement du détail orchestral, enchaînement naturel des phrasés et des climats, élan (la péroraison), sentiment amusé, mais tendre aussi, des soupirs des bois et cuivres. [...] le ton et le style impeccables signent la meilleure Domestica parue depuis des années. [...] Die Tageszeiten enrichit cette réussite d'une vraie rareté. [...] La discipline  technique et expressive (intonation et unité des pupitres, couleurs et nuances, précision et élégance des mots) est ici vertu cardinale. » (Diapason, octobre 2015 / Rémy Louis)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Lion King Various Artists
Beethoven: 9 Symphonies Berliner Philharmoniker
Barbara Alexandre Tharaud
À découvrir également
Par Marek Janowski
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Picasso & la Musique

Le génie moderniste de Picasso a très vite dépassé le cadre pictural pour irradier la musique et la danse, deux arts avec lesquels le peintre espagnol a toujours entretenu un rapport étroit, allant jusqu’à influencer ses amis compositeurs rencontrés en cours de route.

Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

De passage en France cet été 2018 aux Rencontres musicales d'Evian, où il dirigeait l’Orchestre Symphonique de La Grange au lac, le Finlandais Esa-Pekka Salonen, chef d’orchestre acclamé et compositeur prolifique aux plus de 60 disques, évoque son approche du travail en studio si spécifique de la musique classique.

Claude Debussy, la fabrique d'un génie

Il y a 100 ans exactement, Claude Debussy s’éteignait à Paris, laissant derrière lui une œuvre pléthorique. Compositeur emblématique de la musique française, cet esprit caustique a touché à peu près tous les styles et les a renouvelés en suivant sans dévier le chemin du plaisir. Pour célébrer le centenaire de sa mort, Qobuz lance une série d’articles détaillés dédiés à sa vie et ses œuvres majeures.

Dans l'actualité...