Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Kyung Wha Chung - R. Strauss - Respighi : Violin Sonatas

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

R. Strauss - Respighi : Violin Sonatas

Kyung-Wha Chung - Krystian Zimerman

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

La Sonate pour violon et piano de Richard Strauss est sans conteste une œuvre de jeunesse : le compositeur affichait alors vingt-quatre printemps et ses influences brahmsiennes – mais aussi un certain parfum à la française, disons Franck par exemple, dont la propre Sonate pour violon et piano précède seulement de deux ans celle de Strauss – restent évidentes. En vérité, il faut un peu fouiller pour y trouver des tournures straussiennes mais, en vérité, il s’en trouve un assez grand nombre cachées au détour de telle harmonie, de telle cellule mélodique. Le deuxième mouvement a cela de particulier qu’il évoque une sorte d’improvisation ; c’est d’ailleurs son sous-titre. Voilà une chose assez rare chez Strauss dont les partitions sont des monuments de précision. Si la Sonate de Strauss apparaît assez fréquemment aux répertoires des violonistes de tout crin, la Sonate de Respighi reste hélas fort absente. Elle fut écrite dans le sillage du succès planétaires des Fontaines de Rome, vers 1917, et là encore, un mouvement fait saillie par rapport aux autres ; c’est ici le dernier mouvement, en forme de passacaille comme le dernier mouvement de la Quatrième Symphonie de Brahms dont il emprunte d’ailleurs quelques accents, ainsi que des éléments architecturaux. En fin de compte, le violoniste Krystian Zimerman n’a pas manqué de flair : voici deux sonates toutes deux assez négligées, et toutes deux influencées par Brahms. Le duo formé ici par Krystian Zimerman et la violoniste Kyung-Wha Chung est extraordinaire de précision, de raffinement sonore, et de naturel dans l’expression. Un très grand enregistrement, à l’instar du disque Franck/Szymanowski du Polonais réalisé avec sa compatriote Kaja Danczowska. © SM/Qobuz

Plus d'informations

R. Strauss - Respighi : Violin Sonatas

Kyung Wha Chung

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Sonata for Violin and Piano in E flat, Op.18 (Richard Strauss)

1
1. Allegro ma non troppo
00:10:43

Richard Strauss, Composer - Kyung Wha Chung, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Helmut Burk, Producer, Editor, Balance Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andrew Wedman, Recording Engineer, StudioPersonnel - Hanno Rinke, Producer

℗ 1989 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
2. Improvisation (Andante cantabile)
00:08:20

Richard Strauss, Composer - Kyung Wha Chung, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Helmut Burk, Producer, Editor, Balance Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andrew Wedman, Recording Engineer, StudioPersonnel - Hanno Rinke, Producer

℗ 1989 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
3. Finale (Andante-Allegro)
00:08:13

Richard Strauss, Composer - Kyung Wha Chung, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Helmut Burk, Producer, Editor, Balance Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andrew Wedman, Recording Engineer, StudioPersonnel - Hanno Rinke, Producer

℗ 1989 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Sonata for Violin and Piano in B minor (Ottorino Respighi)

4
1. Moderato
00:08:55

Ottorino Respighi, Composer - Kyung Wha Chung, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Helmut Burk, Producer, Editor, Balance Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andrew Wedman, Recording Engineer, StudioPersonnel - Hanno Rinke, Producer

℗ 1989 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
2. Andante espressivo
00:07:39

Ottorino Respighi, Composer - Kyung Wha Chung, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Helmut Burk, Producer, Editor, Balance Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andrew Wedman, Recording Engineer, StudioPersonnel - Hanno Rinke, Producer, Executive Producer

℗ 1989 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
3. Passacaglia - Allegro moderato ma energico Allegro moderato, ma energico
00:07:20

Ottorino Respighi, Composer - Kyung Wha Chung, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Helmut Burk, Producer, Editor, Balance Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andrew Wedman, Recording Engineer, StudioPersonnel - Hanno Rinke, Producer

℗ 1989 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

La Sonate pour violon et piano de Richard Strauss est sans conteste une œuvre de jeunesse : le compositeur affichait alors vingt-quatre printemps et ses influences brahmsiennes – mais aussi un certain parfum à la française, disons Franck par exemple, dont la propre Sonate pour violon et piano précède seulement de deux ans celle de Strauss – restent évidentes. En vérité, il faut un peu fouiller pour y trouver des tournures straussiennes mais, en vérité, il s’en trouve un assez grand nombre cachées au détour de telle harmonie, de telle cellule mélodique. Le deuxième mouvement a cela de particulier qu’il évoque une sorte d’improvisation ; c’est d’ailleurs son sous-titre. Voilà une chose assez rare chez Strauss dont les partitions sont des monuments de précision. Si la Sonate de Strauss apparaît assez fréquemment aux répertoires des violonistes de tout crin, la Sonate de Respighi reste hélas fort absente. Elle fut écrite dans le sillage du succès planétaires des Fontaines de Rome, vers 1917, et là encore, un mouvement fait saillie par rapport aux autres ; c’est ici le dernier mouvement, en forme de passacaille comme le dernier mouvement de la Quatrième Symphonie de Brahms dont il emprunte d’ailleurs quelques accents, ainsi que des éléments architecturaux. En fin de compte, le violoniste Krystian Zimerman n’a pas manqué de flair : voici deux sonates toutes deux assez négligées, et toutes deux influencées par Brahms. Le duo formé ici par Krystian Zimerman et la violoniste Kyung-Wha Chung est extraordinaire de précision, de raffinement sonore, et de naturel dans l’expression. Un très grand enregistrement, à l’instar du disque Franck/Szymanowski du Polonais réalisé avec sa compatriote Kaja Danczowska. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Kyung Wha Chung

Beau Soir - Violin Works by Fauré, Franck & Debussy

Kyung Wha Chung

Bruch: Violin Concerto No.1; Scottish Fantasia

Kyung Wha Chung

Violin Encores

Kyung Wha Chung

Violin Encores Kyung Wha Chung

Vivaldi: The Four Seasons

Kyung Wha Chung

Vivaldi: The Four Seasons Kyung Wha Chung

Saint-Saëns: Danse Macabre; Phaéton; Havanaise etc.

Kyung Wha Chung

Playlists

Dans la même thématique...

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
Les Grands Angles...
Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...