Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Roberta Invernizzi - Queens

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Queens

Roberta Invernizzi, Fabio Ciofini

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Les reines d’Haendel sont tout à la fois les royales héroïnes de ses opéras – Bérénice, Cléopatre, Cléofide, Agrippine, Adélaïde, Ariane – que les cantatrices qui évoluèrent autour de lui à divers titres, musicaux bien sûr. Quatre reines du jeu de cartes personnel du compositeur ; celle de cœur fut probablement Margherita Durastanti, rencontrée dès le séjour italien mais engagée en 1720 seulement à Londres. Durastanti fut « évincée » par l’arrivée de Francesca Cuzzoni, que l’on pourrait comparer à la reine de pique. Aucune autre primadonna ne désespéra autant Haendel par ses caprices, son indiscipline, sa vanité et son égocentrisme… La reine de carreau serait Faustina Bordoni, l’une des plus extraordinaires chanteuses du XVIIIe siècle et l’une des rares prima donnas, avec Cuzzoni, capables de faire concurrence à la prééminence vocale et médiatique des castrats. Anna Maria Strada del Pò sera la reine de trèfle, la primadonna qui travailla le plus avec Haendel (vingt-quatre rôles, dont treize créations) et sans doute sa chanteuse préférée, celle qui lui causa le moins de tracas. Ces quatre dames couvrent plus ou moins tout le répertoire des reines lyriques de Haendel ; et elles sont ici reprises, représentées en quelque sorte, par la soprano italienne Roberta Invernizzi accompagnée par l’Accademia Hermans. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Queens

Roberta Invernizzi

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Lotario, HWV 26

1
Scherza in mar la navicella
Roberta Invernizzi
00:05:51

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

Poro, re dell’Indie, HWV 28

2
Se mai turbo il tuo risposo
Roberta Invernizzi
00:07:59

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

Berenice, HWV 38

3
No, che servire altrui
Roberta Invernizzi
00:04:28

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

4
Traditore, traditore!
Roberta Invernizzi
00:03:22

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

Giulio Cesare in Egitto, HWV 17*

5
Overture
Accademia Hermans
00:03:00

George Frideric Handel, Composer - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

6
Piangerò la sorte mia
Roberta Invernizzi
00:06:18

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

7
Tu la mia stella sei
Roberta Invernizzi
00:06:03

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

8
Da tempeste il legno infranto
Roberta Invernizzi
00:06:03

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

9
Che sento oh Dio - Se pietà di me non senti
Roberta Invernizzi
00:10:10

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

Scipione, HWV 20, Act III

10
Sinfonia
Accademia Hermans
00:01:30

George Frideric Handel, Composer - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

Scipione, HWV 20

11
Scoglio d'immota fronte
Roberta Invernizzi
00:05:30

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

Alcina, HWV 34

12
Ah mio cor, schernito sei!
Roberta Invernizzi
00:10:55

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

Giustino, HWV 37

13
Quel torrente
Roberta Invernizzi
00:06:51

George Frideric Handel, Composer - Roberta Invernizzi, Artist, MainArtist - Fabio Ciofini, Artist - Accademia Hermans, Ensemble

(C) 2017 Glossa (P) 2017 Glossa

Descriptif de l'album

Les reines d’Haendel sont tout à la fois les royales héroïnes de ses opéras – Bérénice, Cléopatre, Cléofide, Agrippine, Adélaïde, Ariane – que les cantatrices qui évoluèrent autour de lui à divers titres, musicaux bien sûr. Quatre reines du jeu de cartes personnel du compositeur ; celle de cœur fut probablement Margherita Durastanti, rencontrée dès le séjour italien mais engagée en 1720 seulement à Londres. Durastanti fut « évincée » par l’arrivée de Francesca Cuzzoni, que l’on pourrait comparer à la reine de pique. Aucune autre primadonna ne désespéra autant Haendel par ses caprices, son indiscipline, sa vanité et son égocentrisme… La reine de carreau serait Faustina Bordoni, l’une des plus extraordinaires chanteuses du XVIIIe siècle et l’une des rares prima donnas, avec Cuzzoni, capables de faire concurrence à la prééminence vocale et médiatique des castrats. Anna Maria Strada del Pò sera la reine de trèfle, la primadonna qui travailla le plus avec Haendel (vingt-quatre rôles, dont treize créations) et sans doute sa chanteuse préférée, celle qui lui causa le moins de tracas. Ces quatre dames couvrent plus ou moins tout le répertoire des reines lyriques de Haendel ; et elles sont ici reprises, représentées en quelque sorte, par la soprano italienne Roberta Invernizzi accompagnée par l’Accademia Hermans. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Translation Black Eyed Peas
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
À découvrir également
Par Roberta Invernizzi
Dans la même thématique...
Vivaldi: Argippo Europa Galante
Wagner: Parsifal Evgeny Nikitin
Wagner: Lohengrin Gunther Groissbock
Handel: Semele, HWV 58 (Live) English Baroque Soloists
Les Grands Angles...
Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

Dans l'actualité...