Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Molly Burch - Please Be Mine

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Please Be Mine

Molly Burch

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Patsy Cline, Billie Holiday, Nina Simone… Voilà le genre de déesses dont les voix résonnaient dans la maison de Molly Burch… Une enfance à Los Angeles puis des études de jazz vocal en Caroline du Nord. Là, à Asheville, elle rencontre le guitariste Dailey Toliver, complice idéal pour prendre confiance en soi et faire glisser cette sublime voix sur ses propres chansons. Pour monter d’un cran et espérer sortir de sa chambre, elle décide en 2013 de s’installer à Austin, ville musicale par excellence. C’est dans la cité texane que naitra Please Be Mine, sublime premier album aux allures vintage. Des teintes sonores et vocales d’un autre temps ; comme sépias… Guère illogique pour cette fan des Everly Brothers et de Sam Cooke… A ses côtés, Toliver évidemment mais aussi le batteur Ignacio Guerrero, la bassiste Caity Shaffer et le pianiste Paul Mitchell lui offrent l’écrin idéal à ce chant d’une ère révolue. Et comme Jenny Lewis ou Natalie Prass, Molly Burch possède déjà l’aura des grandes voix intemporelles. Un premier album magnifique. © MZ/Qobuz

Plus d'informations

Please Be Mine

Molly Burch

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Downhearted 00:04:24

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

2
Wrong for You 00:03:15

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

3
Please Forgive Me 00:03:52

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

4
Try 00:03:26

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

5
Loneliest Heart 00:05:13

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

6
Torn to Pieces 00:04:23

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

7
Fool 00:04:07

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

8
Not Today 00:04:02

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

9
Please Be Mine 00:05:04

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

10
I Love You Still 00:04:05

Molly Burch, Artist, Main Artist

2016 Captured Tracks 2016 Molly Burch

Descriptif de l'album

Patsy Cline, Billie Holiday, Nina Simone… Voilà le genre de déesses dont les voix résonnaient dans la maison de Molly Burch… Une enfance à Los Angeles puis des études de jazz vocal en Caroline du Nord. Là, à Asheville, elle rencontre le guitariste Dailey Toliver, complice idéal pour prendre confiance en soi et faire glisser cette sublime voix sur ses propres chansons. Pour monter d’un cran et espérer sortir de sa chambre, elle décide en 2013 de s’installer à Austin, ville musicale par excellence. C’est dans la cité texane que naitra Please Be Mine, sublime premier album aux allures vintage. Des teintes sonores et vocales d’un autre temps ; comme sépias… Guère illogique pour cette fan des Everly Brothers et de Sam Cooke… A ses côtés, Toliver évidemment mais aussi le batteur Ignacio Guerrero, la bassiste Caity Shaffer et le pianiste Paul Mitchell lui offrent l’écrin idéal à ce chant d’une ère révolue. Et comme Jenny Lewis ou Natalie Prass, Molly Burch possède déjà l’aura des grandes voix intemporelles. Un premier album magnifique. © MZ/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Molly Burch
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Iggy et les Stooges, l'aube punk

En 1969, une bande d’auto-proclamés crétins dynamite le rock’n’roll à coup de distorsion et de textes nihilistes. A la tête de ces Stooges, Iggy Pop, une sorte de Nijinski habité et révolté, destiné à devenir le parrain du punk rock à venir.

L'âge d'or du rock indé américain en 10 albums

Après des 80’s bien synthétiques, les guitares font un violent come-back durant la décennie suivante et infiltrent tous les courants du rock indépendant. Indépendant d’un système et de la masse. Comme un courant alternatif hérité de l’esprit subversif et bricolo du punk qu’on retrouve chez le Velvet Underground de Lou Reed ou les Stooges d’Iggy Pop. Retour sur 10 albums marquants de ces denses années 90.

Le grunge en 10 albums

Il y a trente ans, Seattle devenait la capitale du rock. La faute au grunge. Cet esprit “sale” et je-m’en-foutiste né sur les cendres du punk, du heavy metal et du rock alternatif passa en un éclair de l’underground au succès mondial. Trop vite récupéré par un système qu’il reniait, le genre s’étouffa dans sa propre caricature à la fin des 90’s. Retour sur 10 albums qui ont marqué le mouvement.

Dans l'actualité...