Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Clara Haskil - Piano Recital 1953 (Live)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Piano Recital 1953 (Live)

Clara Haskil

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Plus précisément : le 10 avril 1953 dans la grande salle des Ordres sacrés du château baroque de Ludwigsburg. Clara Haskil, à qui il ne restait hélas plus que cinq années à vivre, quand bien même ce furent parmi les plus fructueuses et les plus apaisées de son existence : nationalisée suisse, un carnet d’engagements fort empli, elle put enfin s’adonner à la musique sans avoir à se préoccuper de survivre ou de s’exiler. On connaît de cette période les enregistrements les plus prodigieux, Mozart bien sûr et avant tout, mais aussi des répertoires alors plus rares tels que Ravel ou Debussy ainsi qu’en témoigne ce document – où, d’ailleurs, elle évite entièrement Mozart ! La pièce de résistance en est bien sûr la 32e Sonate Op. 111 de Beethoven, qu’elle joue tout au contraire de ce que l’on a trop souvent l’habitude d’entendre ; sous ses doigts, le feu gronde toujours mais Haskil sait ne pas en faire une sorte de volcan perpétuel, ce qui nuirait d’ailleurs au discours. Qui sait si sa santé fragile n’exigeait pas d’elle de se ménager, mais on ne peut alors que s’en réjouir, du moins musicalement. Le programme se poursuit avec des choses plus transparentes de Schumann – les Variations Abegg en particulier –, avant de se reposer quelques temps de l’autre côté du Rhin avec deux Études de Debussy, qu’elle joue comme dans un rêve, la Sonatine de Ravel qu’elle rêve comme dans un jeu, pour refermer le programme de son concert avec un choral de Bach (le Cantor qui avait ouvert le bal), et un délicat adieu de Schumann, « L’Adieu à la forêt » des Scènes de la forêt. La grande dame du piano s’évanouit donc dans la tendresse et le silence, plutôt que d’achever ce concert sur des explosions virtuoses. Un bien beau moment que ce 10 avril 1953 ! © SM/Qobuz

Plus d'informations

Piano Recital 1953 (Live)

Clara Haskil

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Toccata in E minor, BWV 914 (Johann Sebastian Bach)

1
Toccata in E Minor, BWV 914 00:07:09

Johann Sebastian Bach, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Keyboard Sonata in C Major, Kk. 132 (Domenico Scarlatti)

2
Keyboard Sonata in C Major, K.132/L.457/P.295 00:05:07

DOMENICO SCARLATTI, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Keyboard Sonata in E-Flat Major, Kk. 193 (Domenico Scarlatti)

3
Keyboard Sonata in E-Flat Major, K.193/L.142/P.254 00:03:50

DOMENICO SCARLATTI, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Keyboard Sonata in B Minor, Kk. 87 (Domenico Scarlatti)

4
Keyboard Sonata in B Minor, K.87/L.33/P.43 00:04:10

DOMENICO SCARLATTI, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Piano Sonata No. 32 in C minor, Op. 111 (Ludwig van Beethoven)

5
I. Maestoso - Allegro con brio ed appassionato 00:08:23

Ludwig van Beethoven, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

6
II. Arietta: Adagio molto semplice e cantabile 00:13:36

Ludwig van Beethoven, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Bunte Blätter, Op. 99, 3 Stücklein (Robert Schumann)

7
3 Stücklein: No. 1. Nicht schnell, mit Innigkeit 00:01:25

Robert Schumann, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

8
3 Stücklein: No. 2. Sehr rasch 00:00:50

Robert Schumann, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

9
3 Stücklein: No. 3. Frisch 00:02:31

Robert Schumann, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Theme and Variations on the name Abegg, Op. 1 (Robert Schumann)

10
Theme and Variations on the name Abegg, Op. 1 00:06:21

Robert Schumann, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

12 Etudes, L. 136, Book 2 (Claude Debussy)

11
No. 10. Pour les sonorités opposées (For opposing sonorities) 00:04:01

Claude Debussy, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

12
No. 7. Pour les degrés chromatiques (For chromatic steps) 00:02:01

Claude Debussy, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Sonatine, M. 40 (Maurice Ravel)

13
I. Modéré 00:03:31

Maurice Ravel, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

14
II. Mouvement de Menuet 00:02:35

Maurice Ravel, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

15
III. Animé 00:03:25

Maurice Ravel, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

18 Chorales "Leipziger" (Johann Sebastian Bach)

16
18 Chorales, BWV 651-668, "Leipziger Chorale": Nun komm der Heiden Heiland, BWV 659 (arr. F. Busoni for piano) 00:03:53

Johann Sebastian Bach, Composer - Ferruccio Busoni, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Waldszenen, op. 82 (Robert Schumann)

17
Waldscenen, Op. 82: No. 9. Abschied (Farewell to the Forest) 00:02:49

Robert Schumann, Composer - Clara Haskil, Artist, MainArtist

(C) 2018 SWR Classic (P) 2018 SWR Classic

Descriptif de l'album

Plus précisément : le 10 avril 1953 dans la grande salle des Ordres sacrés du château baroque de Ludwigsburg. Clara Haskil, à qui il ne restait hélas plus que cinq années à vivre, quand bien même ce furent parmi les plus fructueuses et les plus apaisées de son existence : nationalisée suisse, un carnet d’engagements fort empli, elle put enfin s’adonner à la musique sans avoir à se préoccuper de survivre ou de s’exiler. On connaît de cette période les enregistrements les plus prodigieux, Mozart bien sûr et avant tout, mais aussi des répertoires alors plus rares tels que Ravel ou Debussy ainsi qu’en témoigne ce document – où, d’ailleurs, elle évite entièrement Mozart ! La pièce de résistance en est bien sûr la 32e Sonate Op. 111 de Beethoven, qu’elle joue tout au contraire de ce que l’on a trop souvent l’habitude d’entendre ; sous ses doigts, le feu gronde toujours mais Haskil sait ne pas en faire une sorte de volcan perpétuel, ce qui nuirait d’ailleurs au discours. Qui sait si sa santé fragile n’exigeait pas d’elle de se ménager, mais on ne peut alors que s’en réjouir, du moins musicalement. Le programme se poursuit avec des choses plus transparentes de Schumann – les Variations Abegg en particulier –, avant de se reposer quelques temps de l’autre côté du Rhin avec deux Études de Debussy, qu’elle joue comme dans un rêve, la Sonatine de Ravel qu’elle rêve comme dans un jeu, pour refermer le programme de son concert avec un choral de Bach (le Cantor qui avait ouvert le bal), et un délicat adieu de Schumann, « L’Adieu à la forêt » des Scènes de la forêt. La grande dame du piano s’évanouit donc dans la tendresse et le silence, plutôt que d’achever ce concert sur des explosions virtuoses. Un bien beau moment que ce 10 avril 1953 ! © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?