Les autographes vocaux (The Vocal Signatures) Pathé-art 1930-1931Discothèque Idéale Qobuz

Pathé-art 1930-1931

Les autographes vocaux (The Vocal Signatures)

Paru le 1 mars 2013 chez Timpani

Artiste principal : Les autographes vocaux (The Vocal Signatures)

Genre : Classique

Distinctions : Discothèque Idéale Qobuz ( février 2015) - 5 de Diapason ( janvier 2013)

Inclus : 1 Livret numérique

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album de Les autographes vocaux (The Vocal Signatures) sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

9,99 €

Disponible en Qualité CD

Ajouter au panier

Plus d'info
C’est bien d’aimer les bêtes ! Les humains les aiment soit pour les grattouiller au coin du feu, pour les photographier de loin en safari, ou les bouffer à toutes les sauces – pas toujours les mêmes bêtes, même si ce qui est bestiole de compagnie dans certaines parties du mondes peut figurer au menu dans d’autres. On ne jettera donc point la pierre à la brave araignée du Festin arachnorousselien, puisque non seulement elle suit, elle aussi, son instinct de prédateur, mais elle finit quand même boulottée par une mante qui n’a de religieux que le nom. Des Souvenirs entomologiques du délicieux Jean-Henri Fabre jusqu’au ballet mis en musique par Albert Roussel en 1913, il n’y a qu’un pas – de danse – que nous suggérons à l’aimable qobuzonaute de franchir en compagnie du compositeur en personne. Car, oui mesdames z’et messieurs, Roussel a enregistré lui-même la suite d’orchestre tiré du ballet (c’est sous cette forme de suite que l’ouvrage est le plus souvent donné en concert et enregistré) en 1929, avec un orchestre dont on pense que c’est Lamoureux, pour la firme Pathé. Le label Timpani s’est saisi des meilleurs sources possible pour établir une remastérisation et, cerise sur le pâthé, il nous offre en prime la voix de Roussel qui annonce qu’il a enregistré son ouvrage… Car le CD reprend une série qui a fait fureur dans les années 30 : les compositeurs dirigeaient eux-mêmes leurs ouvrages et les présentaient, qui de quelques mots, qui de plusieurs phrases. Touchants documents qui témoignent d’une manière de penser, de voir, et même d’une manière d’élocution qui nous semble bien loin tout en étant si présente, de sommités comme d’Indy, Widor, Ropartz, Schmitt et Inghelbrecht-compositeur. Car cela fait 85 ans que ces choses furent gravées dans le shellac… une mine discographique tout ce qu’il y a d’idéale. © SM/Qobuz
Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 26 pistes Durée totale : 01:17:14

    Wallenstein, Op. 12 (Vincent d'Indy)
  1. 1 Wallenstein, Op. 12: Wallenstein, Op. 12: I. Le camp de Wallenstein

    Copyright : 2013 Timpani

  2. Vincent d'Indy speaks
  3. 2 Vincent d'Indy speaks

    Copyright : 2013 Timpani

  4. La korrigane (Widor, Charles-Marie)
  5. 3 La korrigane: Act I: La Sabotiere

    Copyright : 2013 Timpani

  6. 4 La korrigane: Act I: Entree d'Yvonette

    Copyright : 2013 Timpani

  7. Charles-Marie Widor speaks
  8. 5 Charles-Marie Widor speaks

    Copyright : 2013 Timpani

  9. La cloche des morts (J.G. Ropartz)
  10. 6 La cloche des morts

    Copyright : 2013 Timpani

  11. J.-Guy Ropartz speaks (Joseph-Guy Ropartz)
  12. 7 J.-Guy Ropartz speaks

    Copyright : 2013 Timpani

  13. La ronde des saisons, Op. 30 (Henri-Paul Büsser)
  14. 8 La ronde des saisons, Op. 30: La ronde des saisons, Op. 30 (excerpt)

    Copyright : 2013 Timpani

  15. Henri Busser speaks
  16. 9 Henri Busser speaks

    Copyright : 2013 Timpani

  17. Reflets d'Allemagne, Op. 28 (version for orchestra) (Florent Schmitt)
  18. 10 Reflets d'Allemagne, Op. 28 (version for orchestra): VIII. Munich

    Copyright : 2013 Timpani

  19. 11 Reflets d'Allemagne, Op. 28 (version for orchestra): VII. Nuremberg

    Copyright : 2013 Timpani

  20. Florent Schmitt speaks
  21. 12 Florent Schmitt speaks

    Copyright : 2013 Timpani

  22. Le miracle (George Hue)
  23. 13 Le miracle: Act III: Escoliers et ribaudes

    Copyright : 2013 Timpani

  24. 14 Le miracle: Act III: Bourree avec variations: Danse de l'ours

    Copyright : 2013 Timpani

  25. 15 Le miracle: Act III: Bourree avec variations: Variation 3

    Copyright : 2013 Timpani

  26. 16 Le miracle: Act III: Bourree avec variations: Variation finale

    Copyright : 2013 Timpani

  27. Georges Hue speaks
  28. 17 Georges Hue speaks

    Copyright : 2013 Timpani

  29. Le festin de l'araignee, Op. 17 (arr. as Fragments symphoniques) (Albert Roussel)
  30. 18 Le festin de l'araignee, Op. 17 (arr. as Fragments symphoniques): Prelude -

    Copyright : 2013 Timpani

  31. 19 Le festin de l'araignee, Op. 17 (arr. as Fragments symphoniques): Entree des fourmis -

    Copyright : 2013 Timpani

  32. 20 Le festin de l'araignee, Op. 17 (arr. as Fragments symphoniques): Danse du papillon -

    Copyright : 2013 Timpani

  33. 21 Le festin de l'araignee, Op. 17 (arr. as Fragments symphoniques): Eclosion de l'Ephemere - Danse de l'Ephemere - Funerailles de l'Ephemere - La nuit tombe sur le jardin solitaire

    Copyright : 2013 Timpani

  34. Albert Roussel speaks
  35. 22 Albert Roussel speaks

    Copyright : 2013 Timpani

  36. Sinfonia breve da camera (Désiré Emile Inghelbrecht)
  37. 23 Sinfonia breve da camera: I. Tranquillo

    Copyright : 2013 Timpani

  38. 24 Sinfonia breve da camera: II. Pastorale

    Copyright : 2013 Timpani

  39. 25 Sinfonia breve da camera: III. Finale

    Copyright : 2013 Timpani

  40. D.-E. Inghelbrecht speaks
  41. 26 D.-E. Inghelbrecht speaks

    Copyright : 2013 Timpani

  • Descriptif de l'album
  • C’est bien d’aimer les bêtes ! Les humains les aiment soit pour les grattouiller au coin du feu, pour les photographier de loin en safari, ou les bouffer à toutes les sauces – pas toujours les mêmes bêtes, même si ce qui est bestiole de compagnie dans certaines parties du mondes peut figurer au menu dans d’autres. On ne jettera donc point la pierre à la brave araignée du Festin arachnorousselien, puisque non seulement elle suit, elle aussi, son instinct de prédateur, mais elle finit quand même boulottée par une mante qui n’a de religieux que le nom. Des Souvenirs entomologiques du délicieux Jean-Henri Fabre jusqu’au ballet mis en musique par Albert Roussel en 1913, il n’y a qu’un pas – de danse – que nous suggérons à l’aimable qobuzonaute de franchir en compagnie du compositeur en personne. Car, oui mesdames z’et messieurs, Roussel a enregistré lui-même la suite d’orchestre tiré du ballet (c’est sous cette forme de suite que l’ouvrage est le plus souvent donné en concert et enregistré) en 1929, avec un orchestre dont on pense que c’est Lamoureux, pour la firme Pathé. Le label Timpani s’est saisi des meilleurs sources possible pour établir une remastérisation et, cerise sur le pâthé, il nous offre en prime la voix de Roussel qui annonce qu’il a enregistré son ouvrage… Car le CD reprend une série qui a fait fureur dans les années 30 : les compositeurs dirigeaient eux-mêmes leurs ouvrages et les présentaient, qui de quelques mots, qui de plusieurs phrases. Touchants documents qui témoignent d’une manière de penser, de voir, et même d’une manière d’élocution qui nous semble bien loin tout en étant si présente, de sommités comme d’Indy, Widor, Ropartz, Schmitt et Inghelbrecht-compositeur. Car cela fait 85 ans que ces choses furent gravées dans le shellac… une mine discographique tout ce qu’il y a d’idéale. © SM/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Timpani

Quand on sait ce qu'on fait, et quand on ne sait pas faire autre chose que de ne faire que ce que l'on a envie de faire, on finit par avoir raison. Belle morale, pour saluer les dix ans passés du label français Timpani, dont le créateur, Stéphane Topakian, n'a jamais su transiger. Topakian s'est battu pour faire triompher son artisanat passionné en faveur de la musique française et après tant d'années difficiles se voit aujourd'hui couvert de prix... et de succès internationaux. Sa magnifique série de disques consacrés à Maurice Ohana, comme son aventure symphonique Xenakis, le succès de son disque Pierné témoignent en outre d'une liberté d'esprit rare, et d'une généro...

Voir la page Timpani Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles