Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Marcus Creed - Olivier Messiaen : Vocal Music (L'amour et la foi)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Olivier Messiaen : Vocal Music (L'amour et la foi)

Danish Chamber Orchestra & Choir - Marcus Creed

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Considérez le public qui assista à la création, en 1945, des Trois petites liturgies de la présence divine : Honegger, Auric, Poulenc, Sauguet, Roland-Manuel, Jolivet, Jean Wiener, Georges Braque, Paul Éluard et Boulez parmi tant d’autres, c’est dire combien « les anciens » autant que l’avant-garde en herbe attendait avec avidité la nouvelle œuvre du déjà célèbre Messiaen. On y retrouve bien sur les obsessions chères au compositeurs, que sont les thèmes sacrés, les chants d’oiseau(x), les « couleurs » nées de son don de synesthésie, l’usage des ondes Martenot, les accords par blocs verticaux ; certains diront que Messiaen n’a, depuis ce temps, jamais réellement évolué puisque l’on perçoit dans ces Liturgies les mêmes choix musicaux que dans Saint-François écrit quarante ans plus tard ; d’autres diront qu’ayant très tôt trouvé son style personnel, comme il sentait bien que personne ne le copierait jamais – ce qui fut le cas –, il fallait bien qu’il aille au bout de sa quête intime. C’est ici la version originale que donne l’excellentissime Chœur de la Radio danoise sous la direction de Marcus Creed, avec accompagnement d’un petit ensemble et non d’un grand orchestre. Par contre, les messianophiles resteront très déroutés par les Cinq Rechants, car ils s’éloignent du langage que l’on pourrait croire « figé » de Messiaen. Ici, point d’allusions religieuses directes, pas d’oiseaux. Le compositeur développe sa propre interprétation de chants d’amour folkloriques du Pérou, entremêlés avec sa perception de chants de troubadours médiévaux, sur des rythmes empruntés à la tradition musicale des Indes – le tout dans une écriture qu’il est parfois difficile de lui attribuer d’emblée. Un magique ouvrage célébrant l’amour (en particulier celui de Tristan et Iseult), inclassable dans sa production, écrit en 1948 et trop rarement donné. © SM/Qobuz



" [...] Les victoires glanées par Creed au Rias-Kammerchor de Berlin puis au SWR Vokalensemble de Stuttgart retentissent dans la matière pure et lumineuse de la formation de Copenhague, la maîtrise et le relief de son image sonore, la tonicité de son émission. [...] Messiaen poète et compositeur coloriste est ici fort bien servi. [...] Les mélodies sont ciselées, les polyphonies admirablement fleuries sans verser dans la saturation. Label confidentiel mais ne vous y trompez pas : disque majeur." (Diapason, juin 2015 / Benoît Fauchet)

Plus d'informations

Olivier Messiaen : Vocal Music (L'amour et la foi)

Marcus Creed

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

3 Petites liturgies de la Présence Divine (Olivier Messiaen)

1
No. 1. Antienne de la conversation intérieure
DR VokalEnsemblet
00:10:34

DR VokalEnsemblet - DR KoncertKoret - DR UnderholdningsOrkestret - Thomas Bloch, ondes Martenot - Marianna Shirinyan, Piano - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

2
No. 2. Séquence du Verbe, cantique divin
DR VokalEnsemblet
00:06:45

DR VokalEnsemblet - DR KoncertKoret - DR UnderholdningsOrkestret - Thomas Bloch, ondes Martenot - Marianna Shirinyan, Piano - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

3
No. 3. Psalmodie de l'ubiquité par Amour
Hjørdis Jakobsen
00:17:43

Hjørdis Jakobsen, Soprano - Nina Fischer, Soprano - DR VokalEnsemblet - DR KoncertKoret - DR UnderholdningsOrkestret - Thomas Bloch, ondes Martenot - Marianna Shirinyan, Piano - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

O Sacrum Convivium ! (Olivier Messiaen)

4
O sacrum convivium !
DR VokalEnsemblet
00:04:39

DR VokalEnsemblet - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer - Thomas Aquinas, Lyricist

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

5 Rechants pour chœur mixte à 12 voix

5
No. 1. Hayo kapri tama
Malene Nordtorp
00:04:53

Malene Nordtorp, Soprano - DR VokalEnsemblet - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

6
No. 2. Ma première fois terre
Hanna-Maria Strand
00:03:17

Hanna-Maria Strand, Alto - Torsten Nielsen, Bass - Klaudia Kidon, Soprano - DR VokalEnsemblet - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

7
No. 3. Ma robe d'amour
Klaudia Kidon
00:04:29

Klaudia Kidon, Soprano - DR VokalEnsemblet - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

8
No. 4. Niokhama palalan(e) souki
Klaudia Kidon
00:03:01

Klaudia Kidon, Soprano - DR VokalEnsemblet - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

9
No. 5. Mayoma kalimolimo
Hanna-Maria Strand
00:03:42

Hanna-Maria Strand, Alto - Klaudia Kidon, Soprano - DR VokalEnsemblet - Marcus Creed, Conductor - Olivier Messiaen, Composer -

(C) 2015 OUR Recordings (P) 2015 OUR Recordings

Descriptif de l'album

Considérez le public qui assista à la création, en 1945, des Trois petites liturgies de la présence divine : Honegger, Auric, Poulenc, Sauguet, Roland-Manuel, Jolivet, Jean Wiener, Georges Braque, Paul Éluard et Boulez parmi tant d’autres, c’est dire combien « les anciens » autant que l’avant-garde en herbe attendait avec avidité la nouvelle œuvre du déjà célèbre Messiaen. On y retrouve bien sur les obsessions chères au compositeurs, que sont les thèmes sacrés, les chants d’oiseau(x), les « couleurs » nées de son don de synesthésie, l’usage des ondes Martenot, les accords par blocs verticaux ; certains diront que Messiaen n’a, depuis ce temps, jamais réellement évolué puisque l’on perçoit dans ces Liturgies les mêmes choix musicaux que dans Saint-François écrit quarante ans plus tard ; d’autres diront qu’ayant très tôt trouvé son style personnel, comme il sentait bien que personne ne le copierait jamais – ce qui fut le cas –, il fallait bien qu’il aille au bout de sa quête intime. C’est ici la version originale que donne l’excellentissime Chœur de la Radio danoise sous la direction de Marcus Creed, avec accompagnement d’un petit ensemble et non d’un grand orchestre. Par contre, les messianophiles resteront très déroutés par les Cinq Rechants, car ils s’éloignent du langage que l’on pourrait croire « figé » de Messiaen. Ici, point d’allusions religieuses directes, pas d’oiseaux. Le compositeur développe sa propre interprétation de chants d’amour folkloriques du Pérou, entremêlés avec sa perception de chants de troubadours médiévaux, sur des rythmes empruntés à la tradition musicale des Indes – le tout dans une écriture qu’il est parfois difficile de lui attribuer d’emblée. Un magique ouvrage célébrant l’amour (en particulier celui de Tristan et Iseult), inclassable dans sa production, écrit en 1948 et trop rarement donné. © SM/Qobuz



" [...] Les victoires glanées par Creed au Rias-Kammerchor de Berlin puis au SWR Vokalensemble de Stuttgart retentissent dans la matière pure et lumineuse de la formation de Copenhague, la maîtrise et le relief de son image sonore, la tonicité de son émission. [...] Messiaen poète et compositeur coloriste est ici fort bien servi. [...] Les mélodies sont ciselées, les polyphonies admirablement fleuries sans verser dans la saturation. Label confidentiel mais ne vous y trompez pas : disque majeur." (Diapason, juin 2015 / Benoît Fauchet)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

The Blues And The Abstract Truth

Oliver Nelson

À découvrir également
Par Marcus Creed

Japan

Marcus Creed

Japan Marcus Creed

Rossini: Stabat Mater

Marcus Creed

Rossini: Stabat Mater Marcus Creed

The Secret Mass: Choral Works by Frank Martin & Bohuslav Martinů

Marcus Creed

Schubert : Nachtgesang

Marcus Creed

Schubert : Nachtgesang Marcus Creed

France (Debussy, Milhaud, Poulenc, Jolivet, Messiaen...)

Marcus Creed

Dans la même thématique...

In umbra mortis

Cappella Amsterdam

In umbra mortis Cappella Amsterdam

Josquin Masses - Missa Hercules Dux Ferrarie, Missa D'ung aultre amer & Missa Faysant regretz

The Tallis Scholars

Ēriks Ešenvalds: The Doors of Heaven

Portland State University Chamber Choir

Ēriks Ešenvalds: The Doors of Heaven Portland State University Chamber Choir

Allegri: Miserere - Palestrina: Missa Papae Marcelli - Mundy: Vox Patris caelestis

The Tallis Scholars

Bach: Matthäus-Passion, BWV 244 (Remastered)

Nikolaus Harnoncourt

Les Grands Angles...
Le tour du monde choral de Marcus Creed

Marcus Creed incarne, auprès des auditeurs de chant choral, et davantage encore a cappella, un idéal de constance, d'exigence et d'exploration. Cette série chez Hänssler avec l'Ensemble vocal de la Radio de Stuttgart propose un tour du monde de la musique chorale, des Amériques au Japon en passant par les grandes nations vocales d'Europe.

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Le pèlerinage de Gardiner à travers les Cantates de Bach

John Eliot Gardiner a grandi sous un des deux portraits authentiques de Johann Sebastian Bach que ses parents avaient jalousement gardé, en le cachant dans leur ferme du Dorset pendant la Seconde Guerre mondiale. Devenu l’un des « papes » de la musique baroque, la dévotion totale de Gardiner à Bach a produit un ouvrage passionnant, Musique au château du ciel, paru en français chez Flammarion. « Comment une œuvre aussi sublime a-t-elle pu jaillir d’un homme aussi ordinaire et si opaque », se demande Gardiner dans un ouvrage empli de tendresse et d’une rare érudition, qui n’est pas une nouvelle biographie du compositeur allemand, mais la somme de sa propre expérience d’interprète lui dictant des considérations esthétiques et une analyse sensible des fondements harmoniques, contrapuntiques et polyphoniques de son œuvre. Une tentative réussie de découvrir l’homme à travers sa musique.

Dans l'actualité...