Coppini Nega Malaka (feat. Ivo Meirelles)

Nega Malaka (feat. Ivo Meirelles)

Coppini

Paru le 17 mai 2018 chez Firstplanet

Artiste principal : Coppini

Genre : Electro > House

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 1 piste Durée totale : 00:06:07

  1. 1 Nega Malaka (feat. Ivo Meirelles)

    Coppini, Artist, MainArtist - Ivo Meirelles, Composer, FeaturedArtist - Ricardo Coppini, Composer - Media Records Evo srl, OriginalPublisher Copyright : World of Media Srl Firstplanet

À propos

À découvrir

Dans la même thématique

Le genre

House dans le magazine

  • Frankie Knuckles est mort Frankie Knuckles est mort

    Inventeur de la house music et DJ hors pair, l'Américain Frankie Knuckels est mort à l’âge de 59 ans.

    Lire l'article
  • Defected Presents House Masters - Murk

    Ce n’est pas nécessairement de Defected qu’on attendait un aussi bon travail de compilation d’œuvres pionnières de la house. Et pourtant, avec ce nouveau volume consacré au duo floridien Murk, le label anglais poursuit avec classe sa noble tâche. Aujourd’hui encore, lorsqu’on pense « Oscar Gaetan...

    Lire l'article
Plus d'articles

Le genre

Electro dans le magazine

  • Moby : imprévisible Moby : imprévisible

    Moby n’est pas un artiste qui apprécie les tournées. Mais avec Moby, on a toujours un peu l’impression de ne jamais le connaître vraiment tant le garçon est imprévisible.

    Lire l'article
  • DJ Khalab : Beatmaker italien afro-cosmique !

    DJ Khalab est une anomalie en Italie. Alors que les nouveaux dirigeants du pays rejettent les esquifs venus d’Afrique et que nombre de ses collègues producteurs s’acharnent à sentimentaliser la tec...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

  • Joe Tex : l'ombre de James Brown Joe Tex : l'ombre de James Brown

    Il y a 36 ans, une des plus grandes lumières de la southern soul s’éteignait. Joe Tex ou Joseph Arrington Jnr ou encore Joseph Hazziez, faisait partie de ces artistes sous-estimés des 60’s et plus ...

    Lire l'article
  • Moby : imprévisible

    Moby n’est pas un artiste qui apprécie les tournées. Mais avec Moby, on a toujours un peu l’impression de ne jamais le connaître vraiment tant le garçon est imprévisible.

    Lire l'article
Plus d'articles