Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

John Coltrane|My Favorite Things

My Favorite Things

John Coltrane

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

A un musicien près, le contrebassiste Steve Davis, le quartette réunit pour ces séances des 21, 24 et 26 Octobre 1960 aurait pu être le quartette classique de John Coltrane. McCoy Tyner y est présent depuis quelques mois et Elvin Jones, depuis septembre. Ces trois séances ont donné, outre le présent album : Coltrane’s Sound  et Coltrane Plays the Blues, le tout en une semaine !

My Favorite Things est un double événement, Coltrane y confirme son intérêt pour le soprano (voir la critique de The Avant-Garde) et le titre principal introduit l’approche modale dans sa musique. C’est un standard issu de la comédie musicale The Sound of Music, mais Coltrane en modifie les accords de sorte qu’il s’organise autour d’un balancement entre deux accords de Mi majeur et Mi mineur, sur une figure rythmique répétée, jouée par Tyner.

Coltrane s’approprie ces standards, « Summertime »  est traité dans le même esprit que « My Favorite Things » avec un usage étendu des notes pédales à la basse, « But Not For Me » s’inspire des progressions harmoniques de « Giant Steps ». Sa Version de « Everytime We Say Goodbye » donne de l’air à un album très intense et permet au versant lyrique de Coltrane de s’exprimer. C’est peut-être le meilleur disque pour découvrir cet immense musicien.
©Copyright Music Story 2021

Plus d'informations

My Favorite Things

John Coltrane

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
My Favorite Things
00:13:46

TOM DOWD, Engineer - Richard Rodgers, Writer - Nesuhi Ertegun, Producer - John Coltrane, Soprano Saxophone, MainArtist - Oscar Hammerstein II , Writer - Steve Davis, Bass Guitar - Phil Iehle, Engineer - McCoy Tyner, Piano - Elvin Jones, Drums

© 1960 Atlantic Records ℗ 1960 Atlantic Records

2
Everytime We Say Goodbye
00:05:44

Cole Porter, Writer - TOM DOWD, Engineer - Nesuhi Ertegun, Producer - John Coltrane, Soprano Saxophone, MainArtist - Steve Davis, Bass Guitar - Phil Iehle, Engineer - McCoy Tyner, Piano - Elvin Jones, Drums

© 1960 Atlantic Records ℗ 1960 Atlantic Records

3
Summertime
00:11:37

George Gershwin, Writer - Ira Gershwin, Writer - TOM DOWD, Engineer - Dubose Heyward, Writer - Nesuhi Ertegun, Producer - John Coltrane, Tenor Saxophone, MainArtist - Steve Davis, Bass Guitar - Phil Iehle, Engineer - McCoy Tyner, Piano - Elvin Jones, Drums

© 1960 Atlantic Records ℗ 1960 Atlantic Records

4
But Not for Me
00:09:38

George Gershwin, Writer - Ira Gershwin, Writer - TOM DOWD, Engineer - Nesuhi Ertegun, Producer - John Coltrane, Tenor Saxophone, MainArtist - Steve Davis, Bass Guitar - Phil Iehle, Engineer - McCoy Tyner, Piano - Elvin Jones, Drums

© 1960 Atlantic Records ℗ 1960 Atlantic Records

Descriptif de l'album

A un musicien près, le contrebassiste Steve Davis, le quartette réunit pour ces séances des 21, 24 et 26 Octobre 1960 aurait pu être le quartette classique de John Coltrane. McCoy Tyner y est présent depuis quelques mois et Elvin Jones, depuis septembre. Ces trois séances ont donné, outre le présent album : Coltrane’s Sound  et Coltrane Plays the Blues, le tout en une semaine !

My Favorite Things est un double événement, Coltrane y confirme son intérêt pour le soprano (voir la critique de The Avant-Garde) et le titre principal introduit l’approche modale dans sa musique. C’est un standard issu de la comédie musicale The Sound of Music, mais Coltrane en modifie les accords de sorte qu’il s’organise autour d’un balancement entre deux accords de Mi majeur et Mi mineur, sur une figure rythmique répétée, jouée par Tyner.

Coltrane s’approprie ces standards, « Summertime »  est traité dans le même esprit que « My Favorite Things » avec un usage étendu des notes pédales à la basse, « But Not For Me » s’inspire des progressions harmoniques de « Giant Steps ». Sa Version de « Everytime We Say Goodbye » donne de l’air à un album très intense et permet au versant lyrique de Coltrane de s’exprimer. C’est peut-être le meilleur disque pour découvrir cet immense musicien.
©Copyright Music Story 2021

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

In Session

Albert King

In Session Albert King

The Number of the Beast

Iron Maiden

From The Fires

Greta Van Fleet

From The Fires Greta Van Fleet

Powerslave

Iron Maiden

Powerslave Iron Maiden
À découvrir également
Par John Coltrane

My Favorite Things

John Coltrane

My Favorite Things John Coltrane

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

A Love Supreme: Live In Seattle

John Coltrane

Blue Train

John Coltrane

Blue Train John Coltrane

John Coltrane and Johnny Hartman

John Coltrane

Playlists

Dans la même thématique...

You Must Believe In Spring

Bill Evans

Black Acid Soul

Lady Blackbird

Black Acid Soul Lady Blackbird

Entre eux deux

Melody Gardot

Entre eux deux Melody Gardot

Still Rising - The Collection

Gregory Porter

Sunset In The Blue

Melody Gardot

Sunset In The Blue Melody Gardot
Les Grands Angles...
Stan Getz à l’heure brésilienne

En mars 1964, le label Verve publie un chef-d’œuvre cosigné par l’Américain Stan Getz et le Brésilien João Gilberto, qui popularisera la bossa-nova aux quatre coins du monde et relancera la carrière du saxophoniste. Le disque reste encore aujourd’hui le sommet de la fusion entre jazz et musique brésilienne.

Bossa-nova, la vague éternelle

Depuis sa création à la fin des années 1950, la bossa-nova est devenue un ingrédient indispensable à la riche palette musicale brésilienne. Cette musique au fort pouvoir évocateur a conquis des artistes du monde entier et révélé des musiciens de premier ordre dont les compositions sont devenues des classiques.

Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

Dans l'actualité...