Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Raphaël Imbert - Music Is My Hope (Bonus Track Version)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Music Is My Hope (Bonus Track Version)

Raphaël Imbert

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Album après album, Raphaël Imbert étoffe un long roman musical sans équivalent. Avec Music Is My Hope, le saxophoniste escalade le jazz par différents versants, et notamment celui de la spiritualité et de l’âme blues. Avec des voix venues d’horizons différents, il tend des ponts entre les genres pour mieux souligner le métissage viscéral qui existe dans le Sud des Etats-Unis. Cette fois, Imbert convie Marion Rampal, Aurore Imbert, Manu Barthélémy et Big Ron Hunter à chanter l’intériorité comme la révolte, le sacré comme l’engagé. Surtout, cette célébration d’une histoire et d’un patrimoine ne sent jamais la naphtaline. Tout est vivant ici ! Même lorsque Raphaël Imbert et ses complices reprennent la Joni Mitchell de The Circle Game ou un spiritual aussi fameux que Didn’t My Lord Deliver Daniel. Une démarche sans œillère qui les fait même entonner en occitan le chant traditionnel Vaqui lo polit mes de mai… Toute cette matière habitée et hautement symbolique est magnifiée par la trame musicale que le saxophoniste a conçue en compagnie de complices virtuoses : Pierre-François Blanchard aux claviers, Jean-Luc Di Fraya à la batterie, Pierre Durand et Thomas Weirich aux guitares. L’instant est parfois chaotique comme une lutte ou recueilli comme une confession. Mais quel qu’il soit, il est toujours habité. Magnifique. © MD/Qobuz

Plus d'informations

Music Is My Hope (Bonus Track Version)

Raphaël Imbert

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Peat Bog Soldiers 00:07:31

Rudi Goguel, Composer - Wolfgang Langhoff, Lyricist - Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Peters GmbH, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

2
A letter to the Muse 00:03:45

Raphaël Imbert, Composer, Artist, MainArtist - Metisse Music, MusicPublisher - Aurore Imbert, Lyricist

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

3
Blue Prelude 00:08:11

Gordon Jenkins, Lyricist - Joe Bishop, Composer - Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Campbell Connelly & Co, Ltd, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

4
Lady On Earth 00:04:34

Copyright Control, MusicPublisher - Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Stéphan Caracci, Composer - Simon Tailleu, Composer - Aurélien Naffrichoux, Composer - Aurore Imbert, Composer, Lyricist - Gabriel Mimouni, Composer

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

5
Didn't My Lord Deliver Daniel 00:02:20

Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Metisse Music, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

6
Turn! Turn! Turn! 00:06:18

Peter Seeger, Composer, Lyricist - Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Melody Trails Inc, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

7
Vaqui Lo Polit Mes De Mai 00:05:46

Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Metisse Music, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

8
Eastern Queen 00:05:04

Raphaël Imbert, Composer, Artist, MainArtist - Metisse Music, MusicPublisher - Aurore Imbert, Lyricist

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

9
Here's a Song 00:05:07

Marion Rampal, Lyricist - Raphaël Imbert, Composer, Artist, MainArtist - Metisse Music, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

10
The Circle Game 00:08:01

Sony ATV Music Publishing, MusicPublisher - Joni Mitchell, Lyricist - Crazy Crow Music, MusicPublisher - Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Joni Michell, Composer - Siquomb Music Publishing, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

11
Show Boat to Delphi 00:06:11

Marion Rampal, Lyricist - Raphaël Imbert, Composer, Artist, MainArtist - Metisse Music, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

12
Play Your Cards Right 00:02:55

Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Ronnie Hunter, Composer, Lyricist - Antam Publishing Co, BMI, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

13
Shenandoah 00:05:12

Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Metisse Music, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 2018 harmonia mundi musique | Jazz Village

14
Christ Iag In Todesbanden (Bonus Track) 00:01:52

Johann Sebastian Bach, Composer - Raphaël Imbert, Artist, MainArtist - Metisse Music, MusicPublisher

2018 harmonia mundi musique | Jazz Village 1963 harmonia mundi musique | Jazz Village

Descriptif de l'album

Album après album, Raphaël Imbert étoffe un long roman musical sans équivalent. Avec Music Is My Hope, le saxophoniste escalade le jazz par différents versants, et notamment celui de la spiritualité et de l’âme blues. Avec des voix venues d’horizons différents, il tend des ponts entre les genres pour mieux souligner le métissage viscéral qui existe dans le Sud des Etats-Unis. Cette fois, Imbert convie Marion Rampal, Aurore Imbert, Manu Barthélémy et Big Ron Hunter à chanter l’intériorité comme la révolte, le sacré comme l’engagé. Surtout, cette célébration d’une histoire et d’un patrimoine ne sent jamais la naphtaline. Tout est vivant ici ! Même lorsque Raphaël Imbert et ses complices reprennent la Joni Mitchell de The Circle Game ou un spiritual aussi fameux que Didn’t My Lord Deliver Daniel. Une démarche sans œillère qui les fait même entonner en occitan le chant traditionnel Vaqui lo polit mes de mai… Toute cette matière habitée et hautement symbolique est magnifiée par la trame musicale que le saxophoniste a conçue en compagnie de complices virtuoses : Pierre-François Blanchard aux claviers, Jean-Luc Di Fraya à la batterie, Pierre Durand et Thomas Weirich aux guitares. L’instant est parfois chaotique comme une lutte ou recueilli comme une confession. Mais quel qu’il soit, il est toujours habité. Magnifique. © MD/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Raphaël Imbert
Bach Coltrane Raphaël Imbert
Music Is My Home: Act 1 Raphaël Imbert
Music Is My Home: Prologue Raphaël Imbert
Vaqui Lo Polit Mes De Mai Raphaël Imbert
Dans la même thématique...
War In My Mind Beth Hart
Blood Siren Sarah McCoy
Oklahoma Keb' Mo'
Walking To New Orleans George Benson
Les Grands Angles...
Vieux blues et nouvelles technologies, une histoire croisée

Le vieux blues, celui joué dans le Sud des Etats-Unis avant la Deuxième Guerre mondiale, est une musique pleine de mystères et de légendes. Mais c’est aussi une musique qui est devenue populaire grâce aux innovations technologiques et à l’économie de marché. Voici la petite histoire croisée du genre avec le capitalisme, qui donne l’occasion de redécouvrir les chefs-d’œuvre du country blues.

Fleetwood Mac, la période blues

Il y a deux Fleetwood Mac, celui des années 1960 aux couleurs blues porté par l’un des plus grands guitaristes de sa génération, Peter Green, et l’autre, un groupe de pop-rock qui deviendra l’une des formations les plus acclamées de son époque. Leur album de 1977, “Rumours”, reste, quarante ans après, l’une des dix meilleures ventes de tous les temps. Mais la première période du groupe, moins connue, fut tout aussi captivante.

British blues boom, chronique d’une révolution

Si Joe Bonamassa revient avec “British Blues Explosion”, un an après le “Blue & Lonesome” des Rolling Stones, c’est que le « British blues boom » a été plus qu’un simple courant. L’intérêt des Anglais pour les icônes américaines du genre a engendré une véritable révolution, avec en tête la sainte Trinité de la guitare, formée par Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page. À l’aube des années 1960, une fabuleuse déferlante atteint les côtes de la Grande-Bretagne. Et ouvre la voie à de nouvelles dimensions musicales.

Dans l'actualité...