Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Wilhelm Furtwängler - Mozart: Les noces de Figaro & L'enlèvement au Sérail, ouvertures (Mono Version)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart: Les noces de Figaro & L'enlèvement au Sérail, ouvertures (Mono Version)

Wilhelm Furtwängler, Berliner Philharmoniker

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Mozart: Les noces de Figaro & L'enlèvement au Sérail, ouvertures (Mono Version)

Wilhelm Furtwängler

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Les noces de Figaro, K. 492 (Wolfgang Amadeus Mozart)

1
Les noces de Figaro, K. 492: Ouverture 00:04:17

Wilhelm Furtwängler, Conductor, Performer - Berliner Philharmoniker, Orchestra, Performer - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

1957 - BNF Collection 2015

L'enlèvement au Sérail, K. 384 (Wolfgang Amadeus Mozart)

2
L'enlèvement au Sérail, K. 384: Ouverture 00:04:51

Wilhelm Furtwängler, Conductor, Performer - Berliner Philharmoniker, Orchestra, Performer - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

1957 - BNF Collection 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Wilhelm Furtwängler
Mozart : Don Giovanni Wilhelm Furtwängler
Beethoven : Fidelio (1953) Wilhelm Furtwängler
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Claude Debussy, la fabrique d'un génie

Il y a 100 ans exactement, Claude Debussy s’éteignait à Paris, laissant derrière lui une œuvre pléthorique. Compositeur emblématique de la musique française, cet esprit caustique a touché à peu près tous les styles et les a renouvelés en suivant sans dévier le chemin du plaisir. Pour célébrer le centenaire de sa mort, Qobuz lance une série d’articles détaillés dédiés à sa vie et ses œuvres majeures.

Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Dans l'actualité...