Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Quatuor Voce - Mozart & Brahms: String Quintets

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart & Brahms: String Quintets

Quatuor Voce, Lise Berthaud

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

L’altiste Lise Berthaud se joint ici au Quatuor Voce, un brillant ensemble fondé voici une dizaine d’années et qui s’est depuis hissé aux plus hauts sommets internationaux, pour deux des plus considérables Quintettes à cordes du répertoire : le K. 515 de Mozart, écrit en 1787 – un véritable monument aux dimensions symphoniques – et le très tardif Op. 111 de Brahms, composé un siècle plus tard, en 1890. Curieusement, les dimensions du Quintette de Brahms semblent plus concises, surtout pour le Brahms de l’ultime maturité ; le compositeur distille ici la quintessence de son écriture, sans le moindre superflu, tandis qu’il évolue dans un monde qui semble encore assez insouciant, ou du moins raisonnablement optimiste. Même l’élégiaque deuxième mouvement résiste à la morosité ! Lise Berthaud et les Voce, en parfaite symbiose, nous offrent une lecture d’une intense profondeur. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Mozart & Brahms: String Quintets

Quatuor Voce

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

String Quintet No. 3 in C major, K. 515 (Wolfgang Amadeus Mozart)

1
I. Allegro
00:09:11

Quatuor Voce, Performer - Lise Berthaud, Performer - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

2
II. Menuetto - Allegretto
00:05:43

Quatuor Voce, Performer - Lise Berthaud, Performer - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

3
III. Andante
00:08:49

Quatuor Voce, Performer - Lise Berthaud, Performer - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

4
IV. Allegro
00:07:22

Quatuor Voce, Performer - Lise Berthaud, Performer - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

String Quintet No. 2 in G major, Op. 111 (Johannes Brahms)

5
I. Allegro non troppo, ma con brio
00:12:48

Quatuor Voce, Performer - Lise Berthaud, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

6
II. Adagio
00:06:10

Quatuor Voce, Performer - Lise Berthaud, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

7
III. Un poco allegretto
00:05:11

Quatuor Voce, Performer - Lise Berthaud, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

8
IV. Vivace ma non troppo presto
00:04:54

Quatuor Voce, Performer - Lise Berthaud, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

Descriptif de l'album

L’altiste Lise Berthaud se joint ici au Quatuor Voce, un brillant ensemble fondé voici une dizaine d’années et qui s’est depuis hissé aux plus hauts sommets internationaux, pour deux des plus considérables Quintettes à cordes du répertoire : le K. 515 de Mozart, écrit en 1787 – un véritable monument aux dimensions symphoniques – et le très tardif Op. 111 de Brahms, composé un siècle plus tard, en 1890. Curieusement, les dimensions du Quintette de Brahms semblent plus concises, surtout pour le Brahms de l’ultime maturité ; le compositeur distille ici la quintessence de son écriture, sans le moindre superflu, tandis qu’il évolue dans un monde qui semble encore assez insouciant, ou du moins raisonnablement optimiste. Même l’élégiaque deuxième mouvement résiste à la morosité ! Lise Berthaud et les Voce, en parfaite symbiose, nous offrent une lecture d’une intense profondeur. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Quatuor Voce
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le violon en 10 interprètes, épisode 2

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Voici la seconde partie de cette sélection subjective de 10 violonistes qui met en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers.

Le violon en 10 interprètes, épisode 1

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Cette sélection subjective de 10 violonistes choisit de mettre en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers, à retrouver jeudi.

François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Dans l'actualité...