Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Oumou Sangare - Mogoya

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mogoya

Oumou Sangaré

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Née à Bamako en 1968, Oumou Sangaré est l’une des plus grandes chanteuses africaines vivantes. Un statut qui ne l’empêche pas de mener parallèlement une carrière de chef d’entreprise dans l’hôtellerie, le commerce d’automobile et l’agriculture. Et ses disques comptent parmi les plus décisifs du genre. Immergée sous tant d’occupations, où diable a-t-elle bien pu trouver du temps à consacrer à la musique ? « Mais la musique est en moi », se défend cette femme inépuisable, à la générosité sans borne, à la détermination inflexible, au port de tête digne d’une Reine nubienne. « Sans elle, je ne suis rien et rien ne peut me l’enlever ! » Preuve irréfutable qu’elle n’a effectivement rien perdu de ses talents de musicienne, Mogoya, son premier album depuis 2009, marque son grand retour à la chanson. Certaines pièces parlent de ce qu’elle connaît le mieux, à savoir les rapports humains. Et Mogoya peut d’ailleurs se traduire par « les relations humaines aujourd’hui ». Se dressant avec fougue contre les abus de la tradition patriarcale africaine, qui autorise la polygamie, encourage les mariages forcés impliquant de très jeunes filles et justifie la pratique de l’excision, Oumou Sangaré devient l’égérie d’une cause féministe qui n’a encore aucune assise véritable dans cette partie du monde. Cet album équivaut au parachèvement d’une conquête, celui d’un équilibre personnel pour cette battante qui donne l’exemple après s’être tracé une voie royale en dépit des préjugés et des obstacles rencontrés. Un équilibre qui est aussi d’ordre musical avec la production de cet album décidément pas comme les autres. Enregistré entre Stockholm et Paris, avec la participation du légendaire batteur afrobeat Tony Allen et la contribution du collectif français Albert qui y ont ajouté leur french touch, réalisant l’imbrication parfaite entre instruments traditionnels africains – kamele n’goni, karignan, percussions – et corpus guitare, basse, batterie, claviers. On remarquera ainsi la chaleur qu’apportent des instruments vintages tels que les claviers Rhodes et Prophet 5 ainsi que le Solina String Ensemble, responsable de ces nappes très seyantes habillant certains morceaux…

Plus d'informations

Mogoya

Oumou Sangare

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Bena bena
00:04:54

Oumou Sangare, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 NO FORMAT!

2
Yere faga
00:05:11

Oumou Sangare, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist - Tony Allen, Associated Performer, Composer, Featured Artist - Oumou Sangaré feat. Tony Allen, Associated Performer - Ludovic Bruni, Composer - Vincent Taurelle, Composer - Vincent Taeger, Composer

(P) 2017 NO FORMAT!

3
Fadjamou
00:04:34

Oumou Sangare, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist - Tony Allen, Associated Performer, Composer

(P) 2017 NO FORMAT!

4
Mali niale
00:05:17

Oumou Sangare, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 NO FORMAT!

5
Kamelemba
00:04:14

Oumou Sangare, Associated Performer, Lyricist, Main Artist - Ludovic Bruni, Composer - Vincent Taurelle, Composer - Vincent Taeger, Composer

(P) 2017 NO FORMAT!

6
Djoukourou
00:04:07

Oumou Sangare, Associated Performer, Lyricist, Main Artist - Ludovic Bruni, Composer - Vincent Taurelle, Composer - Vincent Taeger, Composer

(P) 2017 NO FORMAT!

7
Kounkoun
00:04:44

Oumou Sangare, Associated Performer, Lyricist, Main Artist - Ludovic Bruni, Composer - Vincent Taurelle, Composer - Vincent Taeger, Composer

(P) 2017 NO FORMAT!

8
Minata waraba
00:04:49

Oumou Sangare, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 NO FORMAT!

9
Mogoya
00:03:33

Oumou Sangare, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist - Clément Petit, Arranger

(P) 2017 NO FORMAT!

Descriptif de l'album

Née à Bamako en 1968, Oumou Sangaré est l’une des plus grandes chanteuses africaines vivantes. Un statut qui ne l’empêche pas de mener parallèlement une carrière de chef d’entreprise dans l’hôtellerie, le commerce d’automobile et l’agriculture. Et ses disques comptent parmi les plus décisifs du genre. Immergée sous tant d’occupations, où diable a-t-elle bien pu trouver du temps à consacrer à la musique ? « Mais la musique est en moi », se défend cette femme inépuisable, à la générosité sans borne, à la détermination inflexible, au port de tête digne d’une Reine nubienne. « Sans elle, je ne suis rien et rien ne peut me l’enlever ! » Preuve irréfutable qu’elle n’a effectivement rien perdu de ses talents de musicienne, Mogoya, son premier album depuis 2009, marque son grand retour à la chanson. Certaines pièces parlent de ce qu’elle connaît le mieux, à savoir les rapports humains. Et Mogoya peut d’ailleurs se traduire par « les relations humaines aujourd’hui ». Se dressant avec fougue contre les abus de la tradition patriarcale africaine, qui autorise la polygamie, encourage les mariages forcés impliquant de très jeunes filles et justifie la pratique de l’excision, Oumou Sangaré devient l’égérie d’une cause féministe qui n’a encore aucune assise véritable dans cette partie du monde. Cet album équivaut au parachèvement d’une conquête, celui d’un équilibre personnel pour cette battante qui donne l’exemple après s’être tracé une voie royale en dépit des préjugés et des obstacles rencontrés. Un équilibre qui est aussi d’ordre musical avec la production de cet album décidément pas comme les autres. Enregistré entre Stockholm et Paris, avec la participation du légendaire batteur afrobeat Tony Allen et la contribution du collectif français Albert qui y ont ajouté leur french touch, réalisant l’imbrication parfaite entre instruments traditionnels africains – kamele n’goni, karignan, percussions – et corpus guitare, basse, batterie, claviers. On remarquera ainsi la chaleur qu’apportent des instruments vintages tels que les claviers Rhodes et Prophet 5 ainsi que le Solina String Ensemble, responsable de ces nappes très seyantes habillant certains morceaux…

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Oumou Sangare
Mogoya Remixed Oumou Sangare
Worotan Oumou Sangare
Oumou Oumou Sangare
Moussolou Oumou Sangare
Dans la même thématique...
Tamotaït Tamikrest
Best of Papa Wemba Papa Wemba
Manga Mayra Andrade
African Voodoo Manu Dibango
Les Grands Angles...
La grande histoire des musiques maliennes

Traditions mandingues ou croisements urbains, chants ancestraux de griots ou orchestres de danse des lendemains de l'indépendance, l'arbre généalogique des musiques du Mali possède des racines profondes, des branches feuillues et une sève vive. Retour sur une histoire passionnante.

Blues touareg, l’oasis du rock

Depuis la sortie en 2002 du premier album officiel du groupe touareg Tinariwen, “The Radio Tisdas Sessions”, leur musique électrique dominée par les guitares est devenue une catégorie de rock, reconnue et respectée de Bamako à Los Angeles. Ce succès international a permis à de nombreux musiciens originaires du Sahara de se faire connaître. Ces poètes électriques des dunes de sable et des étendues rocailleuses ne cessent d’attirer les rockers occidentaux en quête d’authenticité rebelle.

Cap au Cap-Vert

Depuis que les Portugais ont annexé cet ensemble d’îles désertes au XVe siècle pour en faire un centre de regroupement d’esclaves, les populations noire et portugaise s’y sont mélangées au fil du temps pour donner naissance à une langue et des musiques inédites – chaque île développant plus ou moins son propre style –, transformant les sols arides du Cap-Vert en inépuisable réservoir à talents.

Dans l'actualité...