Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Charles Mingus|Mingus Ah Um

Mingus Ah Um

Charles Mingus

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Les relations entre Charles Mingus et les maisons de disques ne furent pas toujours des plus cordiales. Le disque Mingus Ah Um  semble en constituer un parfait exemple puisqu’il fut mis en vente par la Columbia avec plusieurs amputations dans les solos et les morceaux. Malgré les violentes protestations de son auteur, on a éliminé des « fables of Faubus » les imprécations vocales du contrebassiste et de son batteur Dannie Richmond qui allaient à l’encontre du gouverneur Faubus, politicien blanc raciste, qui s’opposa violemment à l’intégration scolaire des jeunes afro-américains.



C’est dans ce contexte socio-politique, qui a toujours influencé sa personnalité contradictoire et exacerbée, que Mingus Ah Um fut conçu. Ce splendide 33-tours  (dont la pochette est signée Fujita) résume avec brio l’œuvre d’un musicien qui pensait comme un directeur de grand orchestre, mais qui se voyait obligé d’écrire des arrangements pour un groupe réduit, faute de moyens financiers.



Néanmoins, la plus rigide des contraintes peut devenir, dans certaines situations, un avantage. Et c’est précisément à cette condition que la musique du contrebassiste gagne en clarté et concision : elle est ici réduite à son essence pure. Mingus exploite les voix de son septuor avec une incroyable variété de timbres et déploie un large éventail rythmique en faisant se succéder tour à tour, le sarcasme de « fables of Faubus », le lyrisme émouvant de « Goodbye pork pie hat » (dédiée à Lester Young) et la liesse débordante contenue dans « Better git in your soul ». Il n’y a que l’hommage amusant, mais quelque peu naïf, à Jelly Roll Morton qui reste au-dessous de l’extraordinaire niveau général. Les solistes, spécialement Booker Ervin et Jimmy Knepper, contribuent de façon décisive au triomphe final.



Il convient de signaler que cette édition de CBS inclut les versions officielles, coupées par le producteur Teo Macero. Les versions complètes, telles que Mingus les imagina, furent disponibles sur un double 33-tours intitulé Nostalgia in Times Square et ont fait l’objet d’une réédition récente, faisant partie d’un coffret paru sous le label Mozaïc.


©Copyright Music Story 2015

Plus d'informations

Mingus Ah Um

Charles Mingus

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Better Git It in Your Soul (Album Version)
00:07:24

JIMMY KNEPPER, Trombone - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - C. Mingus, Composer - C. Mingus, Lyricist - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Dannie Richmond, Drums

Originally released 1959. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

2
Goodbye Pork Pie Hat (Album Version)
00:05:44

Dannie Richmond, Drums - C. Mingus, Composer - C. Mingus, Lyricist - Teo Macero, Producer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - John Handy, Alto Saxophone - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Horace Parlan, Piano

Originally released 1959. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

3
Boogie Stop Shuffle (Album Version)
00:05:02

Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - Charles Mingus, Composer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - Willie Dennis, Trombone - Ray Moore, Recording Engineer

Originally released 1959. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

4
Self-Portrait in Three Colors (Album Version)
00:03:10

Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - C. Mingus, Composer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - Willie Dennis, Trombone - Ray Moore, Recording Engineer

Originally released 1959. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

5
Open Letter To Duke (Album Version)
00:05:49

Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Alto Saxophone - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - C. Mingus, Composer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - Willie Dennis, Trombone - Ray Moore, Recording Engineer

(P) 1979 SONY BMG MUSIC ENTERTAINMENT

6
Bird Calls (Album Version)
00:06:17

Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Alto Saxophone - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - C. Mingus, Composer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - Ray Moore, Recording Engineer

(P) 1979 SONY BMG MUSIC ENTERTAINMENT

7
Fables of Faubus
00:08:13

JIMMY KNEPPER, Trombone - Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - Charles Mingus, Composer - Charles Mingus, Lyricist - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - Ray Moore, Recording Engineer

Originally released 1959. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

8
Pussy Cat Dues (Album Version)
00:09:14

JIMMY KNEPPER, Trombone - Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - John Handy, Alto Saxophone - John Handy, Clarinet - C. Mingus, Composer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - Ray Moore, Recording Engineer

(P) 1979 SONY BMG MUSIC ENTERTAINMENT

9
Jelly Roll (Album Version)
00:06:17

JIMMY KNEPPER, Trombone - Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Alto Saxophone - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - C. Mingus, Composer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - Ray Moore, Recording Engineer

(P) 1979 SONY BMG MUSIC ENTERTAINMENT

10
Pedal Point Blues (Album Version)
00:06:30

JIMMY KNEPPER, Trombone - Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - C. Mingus, Composer - Charles Mingus, Piano - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - Ray Moore, Recording Engineer

Originally recorded 1959 & released 1979. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

11
GG Train (Album Version)
00:04:39

Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - C. Mingus, Composer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - F. ABBEY, Producer - Willie Dennis, Trombone - J. FISHEL, Producer - Ray Moore, Recording Engineer

Originally recorded 1959 & released 1979. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

12
Girl Of My Dreams (Album Version)
00:04:07

Fred Plaut, Recording Engineer - Booker Ervin, Tenor Saxophone - Teo Macero, Producer - Horace Parlan, Piano - Shafi Hadi, Alto Saxophone - Shafi Hadi, Tenor Saxophone - John Handy, Alto Saxophone - C. Mingus, Composer - Charles Mingus, Performer - Charles Mingus, Bass - Michael Cuscuna, Re-Issue Producer - Dannie Richmond, Drums - F. ABBEY, Producer - Willie Dennis, Trombone - J. FISHEL, Producer - Ray Moore, Recording Engineer

Originally recorded 1959 & released 1979. All rights reserved by Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Les relations entre Charles Mingus et les maisons de disques ne furent pas toujours des plus cordiales. Le disque Mingus Ah Um  semble en constituer un parfait exemple puisqu’il fut mis en vente par la Columbia avec plusieurs amputations dans les solos et les morceaux. Malgré les violentes protestations de son auteur, on a éliminé des « fables of Faubus » les imprécations vocales du contrebassiste et de son batteur Dannie Richmond qui allaient à l’encontre du gouverneur Faubus, politicien blanc raciste, qui s’opposa violemment à l’intégration scolaire des jeunes afro-américains.



C’est dans ce contexte socio-politique, qui a toujours influencé sa personnalité contradictoire et exacerbée, que Mingus Ah Um fut conçu. Ce splendide 33-tours  (dont la pochette est signée Fujita) résume avec brio l’œuvre d’un musicien qui pensait comme un directeur de grand orchestre, mais qui se voyait obligé d’écrire des arrangements pour un groupe réduit, faute de moyens financiers.



Néanmoins, la plus rigide des contraintes peut devenir, dans certaines situations, un avantage. Et c’est précisément à cette condition que la musique du contrebassiste gagne en clarté et concision : elle est ici réduite à son essence pure. Mingus exploite les voix de son septuor avec une incroyable variété de timbres et déploie un large éventail rythmique en faisant se succéder tour à tour, le sarcasme de « fables of Faubus », le lyrisme émouvant de « Goodbye pork pie hat » (dédiée à Lester Young) et la liesse débordante contenue dans « Better git in your soul ». Il n’y a que l’hommage amusant, mais quelque peu naïf, à Jelly Roll Morton qui reste au-dessous de l’extraordinaire niveau général. Les solistes, spécialement Booker Ervin et Jimmy Knepper, contribuent de façon décisive au triomphe final.



Il convient de signaler que cette édition de CBS inclut les versions officielles, coupées par le producteur Teo Macero. Les versions complètes, telles que Mingus les imagina, furent disponibles sur un double 33-tours intitulé Nostalgia in Times Square et ont fait l’objet d’une réédition récente, faisant partie d’un coffret paru sous le label Mozaïc.


©Copyright Music Story 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Number of the Beast

Iron Maiden

From The Fires

Greta Van Fleet

From The Fires Greta Van Fleet

Powerslave

Iron Maiden

Powerslave Iron Maiden

Somewhere in Time

Iron Maiden

Somewhere in Time Iron Maiden
À découvrir également
Par Charles Mingus

The Lost Album From Ronnie Scott's

Charles Mingus

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

Mingus Three (feat. Hampton Hawes & Danny Richmond)

Charles Mingus

Mingus Mingus Mingus Mingus Mingus

Charles Mingus

The Lost Album From Ronnie Scott’s

Charles Mingus

Dans la même thématique...

Soundtrack

Jeremy Pelt

Soundtrack Jeremy Pelt

Louis Armstrong, une anthologie 1945 / 1955

Louis Armstrong

Stan Getz - Jérémy Soudant

Stan Getz

What's It All About

Pat Metheny

What's It All About Pat Metheny

Crisis

Louis Hayes

Crisis Louis Hayes
Les Grands Angles...
ECM en 10 albums

Le plus beau son après le silence. C’est la formule qui colle à la peau d’ECM depuis cinquante ans et la sortie du séminal « Free at Last » du Mal Waldron Trio, en novembre 1969. Manfred Eicher, le charismatique fondateur du label munichois, ne vit pas « hors du temps » mais plus précisément dans « un temps parallèle » à celui de la société, faisant d’ECM une planète de toute beauté où le jazz résonne autrement. Et c’est souvent pour ECM que Keith Jarrett, Charles Lloyd, Jan Garbarek, Chick Corea et tant d’autres ont enregistré leurs disques les plus intenses. Plus encore que pour Blue Note ou Impulse!, se limiter à 10 albums pour raconter toute l’histoire de ce label hors-norme est mission impossible. Aussi, les 10 sélectionnés raconteront « une » histoire d’ECM.

Lee Morgan, souffle court

Des hauts (sur ses disques) et des bas (dans sa vie). Lee Morgan fut le grand trompettiste du label Blue Note. Une carrière fulgurante parmi les géants du jazz, stoppée net par le pistolet de son ex-femme…

Kamasi Washington, le sax des Anges

Un triple album l’a placé au sommet en 2015 (“The Eric”), et il est revenu avec un double en 2018, le tout aussi réussi “Heaven and Earth” ! Kamasi Washington intrigue et charme par-delà la jazzosphère. Aux côtés de Kendrick Lamar et Snoop Dogg mais surtout à la tête du collectif West Coast Get Down, le charismatique saxophoniste de Los Angeles souffle un vent de folie sur la scène jazz contemporaine.

Dans l'actualité...