Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Courtney Marie Andrews - May Your Kindness Remain

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

May Your Kindness Remain

Courtney Marie Andrews

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Avec Honest Life qu’elle publia en 2016, Courtney Marie Andrews sortait d’une certaine confidentialité dans laquelle elle errait depuis quelques années pour apparaître enfin comme un solide espoir de la scène folk contemporaine. Mais un folk un brin rock. Un folk mâtiné de country voire de soul, marchant sur les brisées d’une Joni Mitchell voire parfois d’une Linda Ronstadt… Deux ans plus tard, avec May Your Kindness Remain, la jeune Américaine, grande fan de Townes Van Zandt, Bob Dylan, Tom Waits et Emmylou Harris, semble davantage regarder vers l’héritage… d’Emmylou Harris justement !

Produit par Mark Howard (Lucinda Williams, Bob Dylan, Tom Waits et… Emmylou Harris, toujours et encore), ce quatrième album, dans lequel Courtney Marie Andrews intègre le gospel à ses influences, offre encore plus d’introspections qu’à l’accoutumée. « Les gens que j'ai rencontrés sur la route ces dernières années m'ont fait penser à mon enfance et aux gens autour de moi que j'ai connus, ainsi qu’aux histoires de ma famille, précise-t-elle. Ça m’a permis de réaliser combien de personnes luttent partout avec les mêmes problèmes quotidiens. Tout le monde cherche constamment une meilleure vie. Beaucoup sont pauvres en Amérique, et à cause de cette quête inaccessible, ils sont aussi mentalement instables, ou tristes, voire déprimés ou insatisfaits. Beaucoup de gens, et moi inclus à un moment de ma vie, tombent amoureux de quelqu'un en vivant toutes ces choses. C'est en quelque sorte le thème de l'album : se réconcilier avec la dépression et la réalité du monde dans lequel nous vivons. »

Avec un tel disque, Courtney Marie Andrews ne tend jamais vers la facilité et exige une certaine attention de la part de son public. L’apanage sans doute des artistes exigeants avec eux-mêmes et qui creusent toujours et encore le sillon de leur propre ADN avec conviction et, pour Courtney Marie Andrews, grâce. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

May Your Kindness Remain

Courtney Marie Andrews

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
May Your Kindness Remain
00:03:54

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

2
Lift the Lonely from My Heart
00:04:57

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

3
Two Cold Nights in Buffalo
00:03:28

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

4
Rough Around the Edges
00:04:11

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

5
Border
00:03:55

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

6
Took You Up
00:04:46

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

7
This House
00:04:03

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

8
Kindness of Strangers
00:03:30

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

9
I've Hurt Worse
00:04:14

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

10
Long Road Back to You
00:06:01

Courtney Marie Andrews, MainArtist

(C) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews (P) 2018 Loose Music, under exclusive license from Courtney Marie Andrews

Descriptif de l'album

Avec Honest Life qu’elle publia en 2016, Courtney Marie Andrews sortait d’une certaine confidentialité dans laquelle elle errait depuis quelques années pour apparaître enfin comme un solide espoir de la scène folk contemporaine. Mais un folk un brin rock. Un folk mâtiné de country voire de soul, marchant sur les brisées d’une Joni Mitchell voire parfois d’une Linda Ronstadt… Deux ans plus tard, avec May Your Kindness Remain, la jeune Américaine, grande fan de Townes Van Zandt, Bob Dylan, Tom Waits et Emmylou Harris, semble davantage regarder vers l’héritage… d’Emmylou Harris justement !

Produit par Mark Howard (Lucinda Williams, Bob Dylan, Tom Waits et… Emmylou Harris, toujours et encore), ce quatrième album, dans lequel Courtney Marie Andrews intègre le gospel à ses influences, offre encore plus d’introspections qu’à l’accoutumée. « Les gens que j'ai rencontrés sur la route ces dernières années m'ont fait penser à mon enfance et aux gens autour de moi que j'ai connus, ainsi qu’aux histoires de ma famille, précise-t-elle. Ça m’a permis de réaliser combien de personnes luttent partout avec les mêmes problèmes quotidiens. Tout le monde cherche constamment une meilleure vie. Beaucoup sont pauvres en Amérique, et à cause de cette quête inaccessible, ils sont aussi mentalement instables, ou tristes, voire déprimés ou insatisfaits. Beaucoup de gens, et moi inclus à un moment de ma vie, tombent amoureux de quelqu'un en vivant toutes ces choses. C'est en quelque sorte le thème de l'album : se réconcilier avec la dépression et la réalité du monde dans lequel nous vivons. »

Avec un tel disque, Courtney Marie Andrews ne tend jamais vers la facilité et exige une certaine attention de la part de son public. L’apanage sans doute des artistes exigeants avec eux-mêmes et qui creusent toujours et encore le sillon de leur propre ADN avec conviction et, pour Courtney Marie Andrews, grâce. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Courtney Marie Andrews
Old Flowers Courtney Marie Andrews
If I Told Courtney Marie Andrews
Honest Life Courtney Marie Andrews
Burlap String Courtney Marie Andrews
How You Get Hurt Courtney Marie Andrews
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
L’âge d’or funk de James Brown

Entre 1967 et 1974, le Godfather transforme sa soul en funk. Entouré par les musiciens les plus groovy du moment, James Brown orchestre une BO en phase avec les changements de la société américaine. Et tout le monde saute à bord de la Sex Machine !

Lhasa, l’inoubliable comète

En seulement trois albums studio, un live et trois tournées internationales, “Lhasa” de Sela a laissé une trace unique dans l’histoire de la musique populaire contemporaine. “La Llorona”, “The Living Road” et “Lhasa” sont des œuvres distinctes et abouties qui dévoilent un univers étrange mais familier, à mi-chemin du rêve et de la réalité. Ces chansons claires obscures sont habitées par les sentiments sincères d’une artiste dont le chant à fleur de peau propose un pacte de complicité intime avec celui qui l’écoute. Il y a dans la vie de “Lhasa” de Sela tous les ingrédients d’une légende, les étapes d’un roman, les émotions d’une histoire belle et bouleversante.

Le Prince des années 80

Dans la famille funk, Prince Rogers Nelson fut un genre à lui seul. En 40 ans de carrière, il a réussi à mêler l’héritage des pères fondateurs (James Brown, Sly Stone et George Clinton) à des influences aussi bien rock’n’roll qu’électro voire jazz. Un groove exubérant et bluffant qui brilla essentiellement entre 1978 et 1988…

Dans l'actualité...