Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Lossi T - M I N Ä

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

M I N Ä

Lossi T

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

M I N Ä

Lossi T

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
M I N Ä
00:03:48

Lossi T, MainArtist

(C) 2020 Penthouse productions (P) 2020 Penthouse productions

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Lossi T

Playlists

Dans la même thématique...
Drop 6 Little Simz
IGOR Tyler, The Creator
Jeannine Lomepal
Les Grands Angles...
A Tribe Called Quest, old school is the new school

Il y a 30 ans paraissait "People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm". Sans chaînes en or, sans flingues et sans ego trip, les New-Yorkais d’A Tribe Called Quest chamboulaient, dès ce premier album, l’histoire du rap en élevant le genre spirituellement et en allant puiser leurs samples dans l’univers du jazz.

Kamasi Washington, le sax des Anges

Un triple album l’a placé au sommet en 2015 (“The Eric”), et il est revenu avec un double en 2018, le tout aussi réussi “Heaven and Earth” ! Kamasi Washington intrigue et charme par-delà la jazzosphère. Aux côtés de Kendrick Lamar et Snoop Dogg mais surtout à la tête du collectif West Coast Get Down, le charismatique saxophoniste de Los Angeles souffle un vent de folie sur la scène jazz contemporaine.

Wu-Tang Clan : dans les couloirs de “36 Chambers”

Entre 1992 et 1994, le hip-hop new-yorkais vit une première renaissance, deux décennies après les premières block parties du DJ pionnier Kool Herc dans le South Bronx. “Enter the Wu-Tang (36 Chambers)”, le premier album du Wu-Tang Clan, qui sort le même jour que “Midnight Marauders”, le 3e disque d'A Tribe Called Quest et moins de six mois avant “Illmatic” de Nas, est l'une des pièces maîtresses de ce deuxième âge d'or. Mais son histoire est le fruit d'une alchimie et d'une trajectoire bien plus complexes et aléatoires.

Dans l'actualité...