Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

The Dave Brubeck Quartet - Live at the Kurhaus 1967 (The Lost Recordings)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Live at the Kurhaus 1967 (The Lost Recordings)

Dave Brubeck Quartet

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

« On goûtera l'inédit du célébrissime quartet de Dave Brubeck avec Paul Desmond et Joe Morello, capté au Kurthaus de Scheveningen, aux Pays-Bas, en 1967, quelques semaines avant sa séparation. Bien sûr y figurent de nouvelles versions de Take Five et Three to Get Ready (Le Jazz et la Java), mais y sont aussi présents des thèmes peu enregistrés comme La Paoloma Azul ou Rude Old Man. L'ensemble fait revivre dans d'excellentes conditions acoustiques une formation qui fut mondialement plébicitée — et qui le reste — avec cette prestation alors inouïe.» (Classica, juillet-août 2017 / Jean-Pierre Jackson)

Plus d'informations

Live at the Kurhaus 1967 (The Lost Recordings)

The Dave Brubeck Quartet

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Three To Get Ready Live
Dave Brubeck
00:05:39

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Dave Brubeck, Composer, Piano - Paul Desmond, Saxophone - Eugene Wright, Bass - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

2
La Paloma Azul Live
Dave Brubeck
00:06:34

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Traditional, Composer - Dave Brubeck, Piano - Paul Desmond, Saxophone - Eugene Wright, Bass - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

3
Cielito Lindo Live
Dave Brubeck
00:04:30

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Quirino Mendoza Y Cortes, Composer - Dave Brubeck, Piano - Paul Desmond, Saxophone - Eugene Wright, Bass - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

4
Swanee River Live
Dave Brubeck
00:08:05

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Stephen Foster, Composer, Lyricist - Dave Brubeck, Piano - Paul Desmond, Saxophone - Eugene Wright, Bass - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

5
Forty Days Live
Dave Brubeck
00:07:03

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Ronnie Hawkins, Composer - Dave Brubeck, Piano - Paul Desmond, Saxophone - Eugene Wright, Bass - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

6
Blues for Joe Live
Dave Brubeck
00:16:58

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Dave Brubeck, Composer, Piano - Paul Desmond, Saxophone - Eugene Wright, Bass - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

7
Rude Old Man Live
Dave Brubeck
00:07:36

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Eugene Wright, Bass, Composer - Dave Brubeck, Piano - Paul Desmond, Saxophone - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

8
Take Five Live
Dave Brubeck
00:05:19

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Paul Desmond, Composer, Saxophone - Dave Brubeck, Piano - Eugene Wright, Bass - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

9
Someday My Prince Will Come Live
Dave Brubeck
00:05:31

Dave Brubeck Quartet, Associated Performer, Main Artist - Dave Brubeck, Piano - Frank Churchill, Composer - Paul Desmond, Saxophone - Eugene Wright, Bass - Joe Morello, Drums

(P) 1967 Fondamenta

Descriptif de l'album

« On goûtera l'inédit du célébrissime quartet de Dave Brubeck avec Paul Desmond et Joe Morello, capté au Kurthaus de Scheveningen, aux Pays-Bas, en 1967, quelques semaines avant sa séparation. Bien sûr y figurent de nouvelles versions de Take Five et Three to Get Ready (Le Jazz et la Java), mais y sont aussi présents des thèmes peu enregistrés comme La Paoloma Azul ou Rude Old Man. L'ensemble fait revivre dans d'excellentes conditions acoustiques une formation qui fut mondialement plébicitée — et qui le reste — avec cette prestation alors inouïe.» (Classica, juillet-août 2017 / Jean-Pierre Jackson)

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Blue Train John Coltrane
A Love Supreme John Coltrane
Moanin' Art Blakey & The Jazz Messengers
À découvrir également
Par The Dave Brubeck Quartet
Time Outtakes The Dave Brubeck Quartet
Time Out (Stereo Version) The Dave Brubeck Quartet
Time Out The Dave Brubeck Quartet
Time Out The Dave Brubeck Quartet
Take Five The Dave Brubeck Quartet

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Miles Davis, les doigts dans la prise

En 1968, Miles Davis tombe sous le charme de la fée électricité. Envoûté par les révolutions psychédéliques et funky de Jimi Hendrix et autre Sly Stone, le trompettiste fait sa mue et, au passage, celle du jazz.

Norah Jones en 10 chansons

Même si ses albums paraissent sur le label Blue Note, Norah Jones n’a jamais été vraiment jazz. Comme elle n’a jamais vraiment été pop, ni folk, country ou soul… Depuis le début des années 2000, la chanteuse et pianiste américaine a toujours tout fait pour flouter, voire éradiquer, les frontières stylistiques au profit de sa propre musique apatride, qu’elle adore partager avec d’autres musiciens venus d’horizons divers. Petit tour de son monde en 10 titres.

Dans l'actualité...