Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Noa|Letters to Bach (feat. Gil Dor)

Letters to Bach (feat. Gil Dor)

Noa

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pilier de la musique classique occidentale, Jean-Sébastien Bach n’a cessé d’être joué et réinterprété à travers les siècles par d’innombrables artistes tentant de capturer l’essence de son génie. L’emblématique chanteuse israélienne Achinoam Nini, dite Noa, et son fidèle complice Gil Dor (guitare et arrangements) lui adressent aujourd’hui ces 11 lettres afin de confirmer la permanence de l’art du compositeur allemand, en s’appuyant sur ses œuvres les plus iconiques pour créer de nouvelles chansons en anglais et en hébreu, dont les thèmes sont aussi actuels qu’il y a trois cents ans. De ses Inventions n° 4, 5, 6 et 13, ils tirent respectivement les chansons Little Lovin’, sur l’état du monde, Mars, qui s’intéresse aux apports humanistes des technologies, Vertigo, sur l’amour entre un homme et une femme, et Oh Mama Dear, qui épouse le point de vue d’une adolescente sur le monde.

Look at Me adapte la cantate n° 5 en décrivant l’échange bienveillant qui doit naître entre deux personnes séparées par une frontière, la mélodie de All of the Angels est tirée de la cantate 140 et présente une réflexion sur la vie et la mort. La très célèbre Badinerie du maître exprime le simple plaisir sur No Baby et l’Ave Maria, qui a démarré l’ensemble du projet et clôt cette collection, conserve naturellement son texte original. Les arrangements empreints de légèreté transforment les pièces classiques en folk songs ou ballades jazzy et donnent l’occasion à Noa de démontrer la souplesse assurée de son chant. Pour contrebalancer le monumental défi de transposer Bach dans le cadre des musiques actuelles, l’arbitrage a été fait par l’immense Quincy Jones qui a produit ces Letters to Bach. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz

Plus d'informations

Letters to Bach (feat. Gil Dor)

Noa

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
The Race (feat. Gil Dor)
00:01:23

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

2
Vertigo (feat. Gil Dor)
00:01:59

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

3
All of the Angels (feat. Gil Dor)
00:04:55

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

4
Oh, Mama Dear (feat. Gil Dor)
00:01:27

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

5
No, Baby (feat. Gil Dor)
00:01:49

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

6
Look at Me (feat. Gil Dor)
00:03:20

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

7
Mars (feat. Gil Dor)
00:02:35

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

8
Little Lovin' (feat. Gil Dor)
00:01:17

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

9
A Pair (feat. Gil Dor)
00:02:26

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

10
Invention #1 (feat. Gil Dor) (Hébrew)
00:01:22

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

11
Ave Maria (feat. Gil Dor)
00:05:00

Gil Dor, FeaturedArtist - Noa, Author, Artist, MainArtist - J.S.Bach, Composer - Reserved Rights, OriginalPublisher

2019 More Management 2019 More Management

Descriptif de l'album

Pilier de la musique classique occidentale, Jean-Sébastien Bach n’a cessé d’être joué et réinterprété à travers les siècles par d’innombrables artistes tentant de capturer l’essence de son génie. L’emblématique chanteuse israélienne Achinoam Nini, dite Noa, et son fidèle complice Gil Dor (guitare et arrangements) lui adressent aujourd’hui ces 11 lettres afin de confirmer la permanence de l’art du compositeur allemand, en s’appuyant sur ses œuvres les plus iconiques pour créer de nouvelles chansons en anglais et en hébreu, dont les thèmes sont aussi actuels qu’il y a trois cents ans. De ses Inventions n° 4, 5, 6 et 13, ils tirent respectivement les chansons Little Lovin’, sur l’état du monde, Mars, qui s’intéresse aux apports humanistes des technologies, Vertigo, sur l’amour entre un homme et une femme, et Oh Mama Dear, qui épouse le point de vue d’une adolescente sur le monde.

Look at Me adapte la cantate n° 5 en décrivant l’échange bienveillant qui doit naître entre deux personnes séparées par une frontière, la mélodie de All of the Angels est tirée de la cantate 140 et présente une réflexion sur la vie et la mort. La très célèbre Badinerie du maître exprime le simple plaisir sur No Baby et l’Ave Maria, qui a démarré l’ensemble du projet et clôt cette collection, conserve naturellement son texte original. Les arrangements empreints de légèreté transforment les pièces classiques en folk songs ou ballades jazzy et donnent l’occasion à Noa de démontrer la souplesse assurée de son chant. Pour contrebalancer le monumental défi de transposer Bach dans le cadre des musiques actuelles, l’arbitrage a été fait par l’immense Quincy Jones qui a produit ces Letters to Bach. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Abba Gold Anniversary Edition

ABBA

Super Trouper

ABBA

Arrival

ABBA

Arrival ABBA

The Essential Collection

ABBA

Playlists

Dans la même thématique...

Buena Vista Social Club

Buena Vista Social Club

Buena Vista Social Club Buena Vista Social Club

Overtones. Les saisons harmoniques

Wu Wei & Wang Li

Love Yourself 結 'Answer'

BTS

Buena Vista Social Club

Buena Vista Social Club

Buena Vista Social Club Buena Vista Social Club

Tempo

Dom La Nena

Tempo Dom La Nena
Les Grands Angles...
Accords Croisés et Harmonies

Tout à la fois bureau de concert, label discographique, éditeur, organisateur de festival et créateur d’un lieu de vie artistique, Accords Croisés fête ses 20 ans et les 15 ans de son label. Deux décennies racontées par son fondateur, Saïd Assadi.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.