Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

sir Was - Letter

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Letter

sir Was

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Six mois après avoir publié son acclamé second album Holding On to a Dream, Sir Was lui offre un petit frère avec ce maxi de quatre titres, composé au même endroit, dans une cabane de la campagne suédoise. Un changement d’ambiance qui a façonné le son de la révélation scandinave. Après avoir dû, sur son premier LP, jouer plus fort pour couvrir le bruit du tramway, Joel Wästberg a enfin pu travailler dans le silence, et donc de manière plus délicate. On l’entend bien sur cet EP, qui développe son côté vaporeux, avec la super-catchy Letter, géniale pop song cosmique un poil funky, à classer quelque part entre Tame Impala et Breakbot. Derrière, This Is My Bonus et Don't Wait for Me creusent le sillon “psyché lo-fi” avec superposition de synthés ouateux et, par-dessus, ces refrains parlés-scandés avec nonchalance, donnant l'impression que Sir Was plane au-dessus de sa propre musique. Et c'est probablement ce qui se passe dans sa tête. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Letter

sir Was

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Letter
00:04:39

sir Was, Artist, MainArtist

2020 Memphis Industries 2020 Memphis Industries

2
Don't Wait For Me
00:05:45

sir Was, Artist, MainArtist

2020 Memphis Industries 2020 Memphis Industries

3
This Is My Bonus
00:04:20

sir Was, Artist, MainArtist

2020 Memphis Industries 2020 Memphis Industries

4
Letter - Single Edit
00:04:02

sir Was, Artist, MainArtist

2020 Memphis Industries 2020 Memphis Industries

Descriptif de l'album

Six mois après avoir publié son acclamé second album Holding On to a Dream, Sir Was lui offre un petit frère avec ce maxi de quatre titres, composé au même endroit, dans une cabane de la campagne suédoise. Un changement d’ambiance qui a façonné le son de la révélation scandinave. Après avoir dû, sur son premier LP, jouer plus fort pour couvrir le bruit du tramway, Joel Wästberg a enfin pu travailler dans le silence, et donc de manière plus délicate. On l’entend bien sur cet EP, qui développe son côté vaporeux, avec la super-catchy Letter, géniale pop song cosmique un poil funky, à classer quelque part entre Tame Impala et Breakbot. Derrière, This Is My Bonus et Don't Wait for Me creusent le sillon “psyché lo-fi” avec superposition de synthés ouateux et, par-dessus, ces refrains parlés-scandés avec nonchalance, donnant l'impression que Sir Was plane au-dessus de sa propre musique. Et c'est probablement ce qui se passe dans sa tête. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par sir Was

Playlists

Dans la même thématique...
Mixing Colours Roger Eno & Brian Eno
ANIMA Thom Yorke
Spirit Rhye
BUBBA Kaytranada
Les Grands Angles...
Bossa-nova, la vague éternelle

Depuis sa création à la fin des années 1950, la bossa-nova est devenue un ingrédient indispensable à la riche palette musicale brésilienne. Cette musique au fort pouvoir évocateur a conquis des artistes du monde entier et révélé des musiciens de premier ordre dont les compositions sont devenues des classiques.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Dans l'actualité...