Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

André Manoukian - Les Pianos de Gainsbourg

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Les Pianos de Gainsbourg

André Manoukian

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pour célébrer le 30e anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, André Manoukian a conçu cet album tel un fidèle pénétrant à pas feutrés et respectueux dans un des temples les plus grandioses de la chanson. Dans l’ensemble, le pianiste de jazz (et homme de médias) a choisi de se tourner vers le répertoire de la première période (de 1958 à 1964), sans doute la plus noire, mais aussi la plus jazzy. Les arrangements souvent percussifs d’Alain Goraguer cèdent ici la place à un jazz plus ouaté, à la limite d’une ambiance « piano bar » – mais d’un bar de luxe comme celui de l’hôtel Raphael, où Gainsbourg avait ses habitudes. Aérien (Le Poinçonneur des Lilas) ou versatile (La Femme des uns sous le corps des autres), le piano de Manoukian fait défiler la « période bleue » de Serge Gainsbourg avec une élégance mise en valeur par une rythmique tout aussi suave. L’autre point fort de l’album réside dans la présence de guest stars vocales, que Gainsbourg aurait lui-même probablement approuvées : Camélia Jordana reprend Black trombone, tandis que Melody Gardot interprète La Javanaise et Elodie Frégé Ce Mortel Ennui. Afin de dresser un portrait plus exhaustif de la carrière de l’homme à la tête de chou, ces Pianos de Gainsbourg s’intéressent aussi à quelques titres tirés de périodes plus récentes, comme Baby Alone in Babylone (chanté par Camille Lellouche) ou Je suis venu te dire que je m’en vais (et son piano empreint d’épaisseur). Enfin, un témoin direct de cette folle épopée gainsbourienne honore le disque de sa présence puisque, près de quarante ans après Pull marine, Isabelle Adjani replonge à l’occasion d'une reprise envoûtante et fragile de Sous le soleil exactement. © Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

Les Pianos de Gainsbourg

André Manoukian

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
La javanaise
00:03:07

Serge Gainsbourg, ComposerLyricist - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Melody Gardot, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Jordan Kouby, Recording Engineer, StudioPersonnel - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Théo Larroque, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

2
L'eau à la bouche
00:02:42

Serge Gainsbourg, Author - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Alain Goraguer, Composer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

3
Ce mortel ennui
00:03:02

Serge Gainsbourg, ComposerLyricist - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Elodie Frégé, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Hervé Gourdikian, Saxophone, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

4
Black trombone
00:03:33

Camelia Jordana, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Serge Gainsbourg, Composer, Author - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Fidel Fourneyron, Trombone, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

5
Le poinçonneur des Lilas
00:05:19

Serge Gainsbourg, ComposerLyricist - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

6
Baby Alone In Babylone
00:02:43

Johannes Brahms, Composer - Serge Gainsbourg, Author - André Manoukian, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Hervé Gourdikian, Saxophone, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Camille Lellouche, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2021 Decca Records France

7
L'anamour
00:03:48

Serge Gainsbourg, Composer, Author - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

8
Sous le soleil exactement
00:02:56

Serge Gainsbourg, Composer, Author - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Isabelle Adjani, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Guillaume Latil, Cello, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

9
Elaeudanla Téïtéïa
00:03:43

Serge Gainsbourg, ComposerLyricist - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

10
La chanson de Prévert
00:03:41

Serge Gainsbourg, ComposerLyricist - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Rosemary Standley, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Guillaume Latil, Cello, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

11
La femme des uns sous le corps des autres
00:04:49

Serge Gainsbourg, Composer, Author - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Hervé Gourdikian, Saxophone, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Guillaume Latil, Cello, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

12
Je suis venu te dire que je m'en vais
00:03:22

Serge Gainsbourg, Composer, Author - André Manoukian, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Inor Sotolongo, Percussion, AssociatedPerformer - Gilles Coquard, Double Bass, AssociatedPerformer - Guillaume Latil, Cello, AssociatedPerformer - Romain Clisson, Mixer, StudioPersonnel - Pierre-Alain Tocanier, Drums, AssociatedPerformer - Hugo Bracchi, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Decca Records France

Descriptif de l'album

Pour célébrer le 30e anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, André Manoukian a conçu cet album tel un fidèle pénétrant à pas feutrés et respectueux dans un des temples les plus grandioses de la chanson. Dans l’ensemble, le pianiste de jazz (et homme de médias) a choisi de se tourner vers le répertoire de la première période (de 1958 à 1964), sans doute la plus noire, mais aussi la plus jazzy. Les arrangements souvent percussifs d’Alain Goraguer cèdent ici la place à un jazz plus ouaté, à la limite d’une ambiance « piano bar » – mais d’un bar de luxe comme celui de l’hôtel Raphael, où Gainsbourg avait ses habitudes. Aérien (Le Poinçonneur des Lilas) ou versatile (La Femme des uns sous le corps des autres), le piano de Manoukian fait défiler la « période bleue » de Serge Gainsbourg avec une élégance mise en valeur par une rythmique tout aussi suave. L’autre point fort de l’album réside dans la présence de guest stars vocales, que Gainsbourg aurait lui-même probablement approuvées : Camélia Jordana reprend Black trombone, tandis que Melody Gardot interprète La Javanaise et Elodie Frégé Ce Mortel Ennui. Afin de dresser un portrait plus exhaustif de la carrière de l’homme à la tête de chou, ces Pianos de Gainsbourg s’intéressent aussi à quelques titres tirés de périodes plus récentes, comme Baby Alone in Babylone (chanté par Camille Lellouche) ou Je suis venu te dire que je m’en vais (et son piano empreint d’épaisseur). Enfin, un témoin direct de cette folle épopée gainsbourienne honore le disque de sa présence puisque, près de quarante ans après Pull marine, Isabelle Adjani replonge à l’occasion d'une reprise envoûtante et fragile de Sous le soleil exactement. © Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

The Blues And The Abstract Truth

Oliver Nelson

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

À découvrir également
Par André Manoukian

Les Pianos de Gainsbourg

André Manoukian

Les Pianos de Gainsbourg André Manoukian

Apatride

André Manoukian

Apatride André Manoukian

Melanchology

André Manoukian

Melanchology André Manoukian

Bande Originale du film "Quatre Etoiles" (2005)

André Manoukian

Otantik

André Manoukian

Otantik André Manoukian

Playlists

Dans la même thématique...

Scandi Jazz

Various Artists

Scandi Jazz Various Artists

BD Music Presents Miles Davis

Miles Davis

Le Jazz de Cabu - Une petite histoire du swing de Louis Armstrong à Miles Davis...

Various Artists

On Vacation

Till Brönner

On Vacation Till Brönner

Bright Size Life

Pat Metheny

Bright Size Life Pat Metheny
Les Grands Angles...
Paolo Fresu en 10 albums

Paolo Fresu est un flot. D’élégance. De musique. De textures sonores. De disques. De rencontres surtout. Si son nom figure sur plus de 300 albums plus variés les uns que les autres, le trompettiste sarde est toujours resté l’artisan d’un jazz lyrique, raffiné et élégant. Scandaleusement élégant même ! Pour ses 60 ans qu’il fêtera le 10 février 2021, retour sur dix albums choisis avec beaucoup de subjectivité…

Norah Jones en 10 chansons

Même si ses albums paraissent sur le label Blue Note, Norah Jones n’a jamais été vraiment jazz. Comme elle n’a jamais vraiment été pop, ni folk, country ou soul… Depuis le début des années 2000, la chanteuse et pianiste américaine a toujours tout fait pour flouter, voire éradiquer, les frontières stylistiques au profit de sa propre musique apatride, qu’elle adore partager avec d’autres musiciens venus d’horizons divers. Petit tour de son monde en 10 titres.

John Barry, factotum de génie

Composer pour l’écran nécessite un goût et un savoir-faire pour tous les styles : du disco pour une scène de night-club ou un madrigal pour un film en costumes, le musicien de cinéma doit pouvoir répondre présent partout ! Et John Barry est sans doute l’un des compositeurs de BO qui a su se fondre le mieux dans tous les genres cinématographiques et musicaux.

Dans l'actualité...