Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Alain Chamfort|Le désordre des choses

Le désordre des choses

Alain Chamfort

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

« Il faut bien vivre en attendant », affirme Alain Chamfort avec une pointe d’amertume dans cet album dont les textes sont signés Pierre-Dominique Burgaud, déjà auteur de Une Vie Saint Laurent, paru en 2010. Le propos d’En attendant fait écho à celui de Souris puisque c’est grave (1990), mais son injonction à vivre semble prendre ici une tonalité plus désillusionnée. Il évoque également les ravages du temps dans la ballade piano/voix qui ouvre l’album, Les Microsillons, dans laquelle il compare ses rides aux sillons d’un vinyle. Le visage est ici le souvenir d’une vie bien remplie, entièrement dédiée à l'art. Son ancienne compagne et muse Lio chantait en 1980, dans Sage comme une image, qu’elle aimerait être faite de papier glacé, comme les pochettes des disques qu’elle aime et écoute la nuit pour abréger sa mélancolie. Ici, Chamfort chante plutôt le papier froissé pour évoquer au fond la même chose: l’idée que l’amour de la musique procure un réconfort permettant de vaincre toutes les angoisses.

Malgré ces tourments ou constats liés au temps qui passe et à la perte des illusions, Chamfort loue aussi, à l’occasion, les bienfaits de l’action et de la non-résignation. En passant d’un sentiment à l’autre, il rend ainsi justice au titre de l’album, Le Désordre des choses. « Plus belle que l’espoir, il y a la lutte », entonne-t-il dans Palmyre. Dans En regardant la mer, il regrette l’action contrariée, c’est-à-dire tout ce qui refrène nos impulsions et nous empêche d’être pleinement libres. Quant à la chanson qui clôt cet album, Linoleum, c’est le miroir de celle qui l’ouvrait. Là encore, il évoque son intimité épidermique, mais il s’éloigne de l’ultrasensibilité du vinyle pour aller vers une solidité à toute épreuve. Il va jusqu'à se comparer à un lézard et un crocodile. A la fois mélancolique et combatif, Chamfort cherche décidément à brouiller les pistes dans ce nouvel opus aux mélodies élégantes et aux couleurs souvent électroniques dues au réalisateur danois Johan Dalgaard (collaborateur de Gaétan Roussel et Keren Ann). © Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

Le désordre des choses

Alain Chamfort

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Les microsillons
00:03:55

Frédéric Lo, Producer - Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

2
Le désordre des choses
00:03:33

Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

3
Exister
00:04:00

Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

4
Tout Est Pop
00:03:26

Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

5
En Attendant
00:03:56

Frédéric Lo, Composer - Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

6
Les salamandres
00:02:49

Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

7
En regardant la mer
00:04:27

Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

8
Sans haine ni violence
00:03:00

Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

9
Palmyre
00:03:21

Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

10
Linoleum
00:04:48

Julien Delfaud, Mixer - Johan Dalgaard, Producer - Copyright Control, MusicPublisher - Alain Chamfort, Composer, Producer, Artist, MainArtist - Pierre-Dominique Burgaud, Lyricist

2018 LE LABEL - [PIAS] 2019 LE LABEL - [PIAS]

Descriptif de l'album

« Il faut bien vivre en attendant », affirme Alain Chamfort avec une pointe d’amertume dans cet album dont les textes sont signés Pierre-Dominique Burgaud, déjà auteur de Une Vie Saint Laurent, paru en 2010. Le propos d’En attendant fait écho à celui de Souris puisque c’est grave (1990), mais son injonction à vivre semble prendre ici une tonalité plus désillusionnée. Il évoque également les ravages du temps dans la ballade piano/voix qui ouvre l’album, Les Microsillons, dans laquelle il compare ses rides aux sillons d’un vinyle. Le visage est ici le souvenir d’une vie bien remplie, entièrement dédiée à l'art. Son ancienne compagne et muse Lio chantait en 1980, dans Sage comme une image, qu’elle aimerait être faite de papier glacé, comme les pochettes des disques qu’elle aime et écoute la nuit pour abréger sa mélancolie. Ici, Chamfort chante plutôt le papier froissé pour évoquer au fond la même chose: l’idée que l’amour de la musique procure un réconfort permettant de vaincre toutes les angoisses.

Malgré ces tourments ou constats liés au temps qui passe et à la perte des illusions, Chamfort loue aussi, à l’occasion, les bienfaits de l’action et de la non-résignation. En passant d’un sentiment à l’autre, il rend ainsi justice au titre de l’album, Le Désordre des choses. « Plus belle que l’espoir, il y a la lutte », entonne-t-il dans Palmyre. Dans En regardant la mer, il regrette l’action contrariée, c’est-à-dire tout ce qui refrène nos impulsions et nous empêche d’être pleinement libres. Quant à la chanson qui clôt cet album, Linoleum, c’est le miroir de celle qui l’ouvrait. Là encore, il évoque son intimité épidermique, mais il s’éloigne de l’ultrasensibilité du vinyle pour aller vers une solidité à toute épreuve. Il va jusqu'à se comparer à un lézard et un crocodile. A la fois mélancolique et combatif, Chamfort cherche décidément à brouiller les pistes dans ce nouvel opus aux mélodies élégantes et aux couleurs souvent électroniques dues au réalisateur danois Johan Dalgaard (collaborateur de Gaétan Roussel et Keren Ann). © Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

Rachmaninov : Piano Concertos 2, 4 - Bach-Rachmaninov : Partita BWV 1006

Daniil Trifonov

Martha Argerich - Debut Recital

Martha Argerich

À découvrir également
Par Alain Chamfort

En attendant

Alain Chamfort

En attendant Alain Chamfort

Poses

Alain Chamfort

Poses Alain Chamfort

Alain Chamfort

Alain Chamfort

Alain Chamfort Alain Chamfort

Tendres fièvres

Alain Chamfort

Tendres fièvres Alain Chamfort

Tout Est Pop

Alain Chamfort

Tout Est Pop Alain Chamfort

Playlists

Dans la même thématique...

Géographie du vide

Hubert-Félix Thiéfaine

Géographie du vide Hubert-Félix Thiéfaine

À l'aube revenant

Francis Cabrel

À l'aube revenant Francis Cabrel

N'attendons pas

Vianney

N'attendons pas Vianney

Cœur

Clara Luciani

Cœur Clara Luciani

Grand Prix (Édition Deluxe)

Benjamin Biolay

Les Grands Angles...
Le petit théâtre d’Alain Souchon

Chroniques du quotidien dont la mélancolie est souvent masquée par un humour nonchalant ou enfantin, les chansons d’Alain Souchon s’articulent autour des mêmes thèmes et procédés depuis son premier album, au milieu des années 1970. Dans un mélange singulier de douceur et de fermeté, de nostalgie rêveuse et d’ancrage dans le réel, les différents éléments de l’univers souchonien s’apparentent à un petit théâtre de la vie.

Brigitte Bardot, des chansons au soleil

Entre le doux farniente de “La Madrague” et la liberté insolente de “Harley Davidson”, Brigitte Bardot incarne une chanson pop française à plusieurs facettes, comme elle. Qobuz dresse le panorama de la carrière de la Brigitte Bardot chanteuse.

Jacques Brel et les antihéros

Indissociable de l’œuvre de Jacques Brel, la figure de l’antihéros hante les grandes chansons du poète belge, de « Ne me quitte pas » à « Madeleine », en passant par « Les Bonbons » et « Ces gens-là ». A l’occasion du 40e anniversaire de sa disparition, retour sur la carrière d’un géant de la chanson à travers sa galerie de personnages ratés, mesquins ou désespérément idéalistes.

Dans l'actualité...