Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Michel Jonasz - La Méouge, le Rhône, la Durance

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

La Méouge, le Rhône, la Durance

Michel Jonasz

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

A 72 ans, Michel Jonasz propose un nouvel album au titre énigmatique. Pour l’occasion, il retrouve Manu Katché (batterie) et Jean-Yves d’Angelo (claviers) à la réalisation, deux artistes attirés à la fois par le groove et les belles textures orchestrales. Ce trio avait déjà fait des prouesses sur Unis vers l’uni en 1985. Dès le premier titre, On était bien tous les deux, la magie opère grâce au mélange d’une rythmique charmeuse et de cordes nostalgiques. Ils savent également surprendre l’auditeur avec des couleurs orientalisantes et folk dans, respectivement, Sombre est la nuit et Le Bonheur frappe à la porte. Pour les paroles de cet opus, l’auteur-compositeur-interprète puise son inspiration dans ses voyages, et en profite pour faire un plaidoyer en faveur de la conscience écologique. Ainsi, le texte de La Méouge, le Rhône, la Durance (sorte de long poème parlé-chanté sur fond de nappes électro) a été conçu « pour rétablir un lien avec la nature, pour nous préserver », déclare celui qui a bercé toute une génération avec Les Vacances au bord de la mer ou La Boîte de jazz. Mais derrière le Jonasz éco-responsable se niche, comme d’habitude, le Jonasz mélancolique (La photo effacée) et rêveur (Traverser la mer à la nage). Quant à La Maison de retraite, c’est une ode bouleversante et assez brélienne à l’amour plus fort que le temps qui passe. ©Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

La Méouge, le Rhône, la Durance

Michel Jonasz

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
On était bien tous les deux
00:03:17

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

2
Baby c'est la crise
00:03:20

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

3
Sombre est la nuit
00:04:34

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Zaho, Associated Performer, with - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Michel Jonasz avec Zaho - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

4
La Méouge, le Rhône, la Durance
00:04:45

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Composer - Jean-Yves d'Angelo, Composer - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

5
Traverser la mer à la nage
00:04:25

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Greg Zlap, Associate Performer - Michel Jonasz avec Greg Zlap, Associated Performer - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

6
La photo effacée
00:03:28

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Caroline Liborio, Lyricist - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

7
Le bonheur frappe à la porte
00:03:08

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

8
La maison de retraite
00:03:43

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

9
Océan
00:05:11

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

10
Nuits tropicales
00:03:41

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, MainArtist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

11
La planète bleue
00:03:52

Michel Jonasz, Composer, Lyricist, Main Artist, Associated Performer - Manu Katche, Arranger - Jean-Yves d'Angelo, Arranger - Chab Studio, mastering

(P) 2019 MJM

Descriptif de l'album

A 72 ans, Michel Jonasz propose un nouvel album au titre énigmatique. Pour l’occasion, il retrouve Manu Katché (batterie) et Jean-Yves d’Angelo (claviers) à la réalisation, deux artistes attirés à la fois par le groove et les belles textures orchestrales. Ce trio avait déjà fait des prouesses sur Unis vers l’uni en 1985. Dès le premier titre, On était bien tous les deux, la magie opère grâce au mélange d’une rythmique charmeuse et de cordes nostalgiques. Ils savent également surprendre l’auditeur avec des couleurs orientalisantes et folk dans, respectivement, Sombre est la nuit et Le Bonheur frappe à la porte. Pour les paroles de cet opus, l’auteur-compositeur-interprète puise son inspiration dans ses voyages, et en profite pour faire un plaidoyer en faveur de la conscience écologique. Ainsi, le texte de La Méouge, le Rhône, la Durance (sorte de long poème parlé-chanté sur fond de nappes électro) a été conçu « pour rétablir un lien avec la nature, pour nous préserver », déclare celui qui a bercé toute une génération avec Les Vacances au bord de la mer ou La Boîte de jazz. Mais derrière le Jonasz éco-responsable se niche, comme d’habitude, le Jonasz mélancolique (La photo effacée) et rêveur (Traverser la mer à la nage). Quant à La Maison de retraite, c’est une ode bouleversante et assez brélienne à l’amour plus fort que le temps qui passe. ©Nicolas Magenham/Qobuz

Détails de l'enregistrement original : Mastering : Chab Studio

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Michel Jonasz

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Juliette Gréco, le noir lui va si bien

Juliette Gréco nous a quittés en septembre à l’âge de 93 ans. Celle qui se définissait avant tout comme une interprète dévouée aux auteurs qu’elle affectionnait n’était pas pour autant du genre « effacée ».

Lhasa, l’inoubliable comète

En seulement trois albums studio, un live et trois tournées internationales, “Lhasa” de Sela a laissé une trace unique dans l’histoire de la musique populaire contemporaine. “La Llorona”, “The Living Road” et “Lhasa” sont des œuvres distinctes et abouties qui dévoilent un univers étrange mais familier, à mi-chemin du rêve et de la réalité. Ces chansons claires obscures sont habitées par les sentiments sincères d’une artiste dont le chant à fleur de peau propose un pacte de complicité intime avec celui qui l’écoute. Il y a dans la vie de “Lhasa” de Sela tous les ingrédients d’une légende, les étapes d’un roman, les émotions d’une histoire belle et bouleversante.

Le petit théâtre d’Alain Souchon

Chroniques du quotidien dont la mélancolie est souvent masquée par un humour nonchalant ou enfantin, les chansons d’Alain Souchon s’articulent autour des mêmes thèmes et procédés depuis son premier album, au milieu des années 1970. Dans un mélange singulier de douceur et de fermeté, de nostalgie rêveuse et d’ancrage dans le réel, les différents éléments de l’univers souchonien s’apparentent à un petit théâtre de la vie.

Dans l'actualité...