Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Suzanne Ramon|Kodály

Kodály

Suzanne Ramon

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

« …le discours passionné, hallucinant de la Sonate de Zoltan Kodaly. Il a suffi de quelques mesures pour sentir en elle un tempérament exceptionnel. Interprétation visionnaire, tourmentée, d’une densité lyrique à donner la chair de poule ! » (Le Figaro, 12 février 1974)

Plus d'informations

Kodály

Suzanne Ramon

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Cello Sonata, Op. 8 (Zoltán Kodály)

1
I. Allegro maestoso ma appassionato
00:09:52

Suzanne Ramon, Cello (Andreas Guarnerius 1690) - Zoltan Kodály, Composer

1974 ARKES RECORDS 1974 Suzanne Ramon

2
II. Adagio con grand' espressione
00:12:06

Suzanne Ramon, Cello (Andreas Guarnerius 1690) - Zoltan Kodály, Composer

1974 ARKES RECORDS 1974 Suzanne Ramon

3
III. Allegro molto vivace
00:12:11

Suzanne Ramon, Cello (Andreas Guarnerius 1690) - Zoltan Kodály, Composer

1974 ARKES RECORDS 1974 Suzanne Ramon

Descriptif de l'album

« …le discours passionné, hallucinant de la Sonate de Zoltan Kodaly. Il a suffi de quelques mesures pour sentir en elle un tempérament exceptionnel. Interprétation visionnaire, tourmentée, d’une densité lyrique à donner la chair de poule ! » (Le Figaro, 12 février 1974)

Détails de l'enregistrement original : Recorded March 1974, Salle Adyar, Paris

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

Rachmaninov : Piano Concertos 2, 4 - Bach-Rachmaninov : Partita BWV 1006

Daniil Trifonov

A Rush of Blood to the Head

Coldplay

À découvrir également
Par Suzanne Ramon

Vivaldi, Bach, Haydn : Cello Concertos

Suzanne Ramon

Brahms : Cello Sonatas

Suzanne Ramon

Brahms : Cello Sonatas Suzanne Ramon

Rachmaninov, Kabalevski, Kodaly : Cello Sonatas

Suzanne Ramon

Bach : 6 Cello Solo Suites BWV 1007-1012

Suzanne Ramon

Dvořák, Glazunov & Kaufmann: Cello Concerto

Suzanne Ramon

Playlists

Dans la même thématique...

On DSCH

Igor Levit

On DSCH Igor Levit

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said
Les Grands Angles...
Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Dans l'actualité...