Epikoi Enkor Kapturés (Live)

Kapturés (Live)

Epikoi Enkor

Paru le 5 mai 2014 chez Epikoi Enkor

Artiste principal : Epikoi Enkor

Genre : Enfants

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 9 pistes Durée totale : 00:34:55

  1. 1 Tout nu ! (Live)

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

  2. 2 On fait parfois des choses un peu folles (Live)

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

  3. 3 Epikoi Enkor (J'aime bien les gros mots) [Live]

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

  4. 4 Mon petit frère (Live)

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

  5. 5 Pique-nique (Live)

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

  6. 6 J'ai vu un truc bizarre (Live)

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

  7. 7 La petite fée de la boîte d'allumettes (Live)

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

  8. 8 J'ai une cabane en bois (Live)

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

  9. 9 Si jamais un requin cherche à te grignoter (Live)

    Epikoi Enkor, Performer - Christophe Roguin, Composer Copyright : 2012 Epikoi Enkor

À propos

À découvrir

Dans la même thématique

Le sous genre

Enfants dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

  • Joe Tex : l'ombre de James Brown Joe Tex : l'ombre de James Brown

    Il y a 36 ans, une des plus grandes lumières de la southern soul s’éteignait. Joe Tex ou Joseph Arrington Jnr ou encore Joseph Hazziez, faisait partie de ces artistes sous-estimés des 60’s et plus ...

    Lire l'article
  • Moby : imprévisible

    Moby n’est pas un artiste qui apprécie les tournées. Mais avec Moby, on a toujours un peu l’impression de ne jamais le connaître vraiment tant le garçon est imprévisible.

    Lire l'article
Plus d'articles