Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ensemble Aleph - Kagel: The 8 Pieces of the Wind Rose

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Kagel: The 8 Pieces of the Wind Rose

Ensemble Aleph

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quel abîme sans fond que ces Huit pièces pour la rose des vents de Maurizio Kagel ! Commencé avec L’Est en 1989 et s’achevant avec Nord de 1994, ce périple fait allègrement le tour de la planète musicale car Kagel ne se situe pas à un endroit unique initial pour désigner ses directions : l’Est des uns est l’Ouest des autres, et quand au « Nord », il exprime en Amérique du Sud les contrées les plus chaudes puisqu’exposées plein nord – au soleil donc. Bref, il ne faut surtout pas imaginer que le facétieux compositeur se conforme à ce qu’un certain européo-centrisme pourrait imaginer de ces huit directions. L’excellent livret, d’ailleurs, précise la pensée du compositeur. On précisera ici que l’œuvre est conçue pour un petit orchestre de salon : clarinette, quintette à cordes, piano, harmonium, percussion à foison et une flûte de Pan. Quant aux multiples influences que Kagel a décidé d’inscrire dans sa partition, elles vont de Machaut à Stravinski, du chant grégorien à la musique militaire en passant par le cirque, le gamelan, le blues, les Minimalistes ou les Romantiques ; sans oublier des « situations » telles que des musiciens empêchés de jouer sur leur instruments, deux hommes-orchestre, cinq personnages déambulant avec une canne, des déménageurs installant un plateau, le quotidien d’un ingénieur du son, un clarinettiste à la retraite qui continue d’entretenir son instrument, le discours d’un dictateur – tout un catalogue à la Georges Perec qui serait, en quelque sorte, une espèce de cahier des charges loufoque et secret dont l’auditeur peut, selon son gré, tenir compte ou se passer entièrement. Quoi qu’il en soit, cette Rose des vents musicale est d’une hypnotique beauté très théâtrale. © SM/Qobuz ----


« Les qualités de l’ensemble Aleph n’ont pas besoin d’être rappelées. Depuis sa formation en 1983, ce collectif de compositeurs et d’interprètes a souvent mis des œuvres de Kagel à ses programmes, intimité précieuse pour trouver le ton juste de ces pièces qui pourraient, sans cela, paraître un peu trop sages. » (Diapason, janvier 2017 / Gérard Condé)

Plus d'informations

Kagel: The 8 Pieces of the Wind Rose

Ensemble Aleph

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

DISQUE 1

The 8 Pieces of the Wind Rose (Mauricio Kagel)

1
The 8 Pieces of the Wind Rose: I. Osten 00:06:09

Ensemble Aleph - Mauricio Kagel, Composer

2017 Ensemble Aleph / Evidence Classics

2
The 8 Pieces of the Wind Rose: II. Süden 00:12:52

Ensemble Aleph - Mauricio Kagel, Composer

2017 Ensemble Aleph / Evidence Classics

3
The 8 Pieces of the Wind Rose: III. Nordosten 00:06:30

Ensemble Aleph - Mauricio Kagel, Composer

2017 Ensemble Aleph / Evidence Classics

4
The 8 Pieces of the Wind Rose: IV. Nordwesten 00:07:51

Ensemble Aleph - Mauricio Kagel, Composer

2017 Ensemble Aleph / Evidence Classics

5
The 8 Pieces of the Wind Rose: V. Südosten 00:10:34

Ensemble Aleph - Mauricio Kagel, Composer

2017 Ensemble Aleph / Evidence Classics

6
The 8 Pieces of the Wind Rose: VI. Südwesten 00:18:58

Ensemble Aleph - Mauricio Kagel, Composer

2017 Ensemble Aleph / Evidence Classics

DISQUE 2

The 8 Pieces of the Wind Rose (Mauricio Kagel)

1
The 8 Pieces of the Wind Rose: VII. Westen 00:21:22

Ensemble Aleph - Mauricio Kagel, Composer

2017 Ensemble Aleph / Evidence Classics

2
The 8 Pieces of the Wind Rose: VIII. Norden 00:21:13

Ensemble Aleph - Mauricio Kagel, Composer

2017 Ensemble Aleph / Evidence Classics

Descriptif de l'album

Quel abîme sans fond que ces Huit pièces pour la rose des vents de Maurizio Kagel ! Commencé avec L’Est en 1989 et s’achevant avec Nord de 1994, ce périple fait allègrement le tour de la planète musicale car Kagel ne se situe pas à un endroit unique initial pour désigner ses directions : l’Est des uns est l’Ouest des autres, et quand au « Nord », il exprime en Amérique du Sud les contrées les plus chaudes puisqu’exposées plein nord – au soleil donc. Bref, il ne faut surtout pas imaginer que le facétieux compositeur se conforme à ce qu’un certain européo-centrisme pourrait imaginer de ces huit directions. L’excellent livret, d’ailleurs, précise la pensée du compositeur. On précisera ici que l’œuvre est conçue pour un petit orchestre de salon : clarinette, quintette à cordes, piano, harmonium, percussion à foison et une flûte de Pan. Quant aux multiples influences que Kagel a décidé d’inscrire dans sa partition, elles vont de Machaut à Stravinski, du chant grégorien à la musique militaire en passant par le cirque, le gamelan, le blues, les Minimalistes ou les Romantiques ; sans oublier des « situations » telles que des musiciens empêchés de jouer sur leur instruments, deux hommes-orchestre, cinq personnages déambulant avec une canne, des déménageurs installant un plateau, le quotidien d’un ingénieur du son, un clarinettiste à la retraite qui continue d’entretenir son instrument, le discours d’un dictateur – tout un catalogue à la Georges Perec qui serait, en quelque sorte, une espèce de cahier des charges loufoque et secret dont l’auditeur peut, selon son gré, tenir compte ou se passer entièrement. Quoi qu’il en soit, cette Rose des vents musicale est d’une hypnotique beauté très théâtrale. © SM/Qobuz ----


« Les qualités de l’ensemble Aleph n’ont pas besoin d’être rappelées. Depuis sa formation en 1983, ce collectif de compositeurs et d’interprètes a souvent mis des œuvres de Kagel à ses programmes, intimité précieuse pour trouver le ton juste de ces pièces qui pourraient, sans cela, paraître un peu trop sages. » (Diapason, janvier 2017 / Gérard Condé)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Beethoven: 9 Symphonies Berliner Philharmoniker
Barbara Alexandre Tharaud
The Lion King Various Artists
À découvrir également
Par Ensemble Aleph

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Hélène Grimaud, Élue farouche

Petit tour d’horizon de la discographie d’Hélène Grimaud, à l’occasion de son cinquantième anniversaire et de ses trente ans d’activité discographique. De Denon à Deutsche Grammophon, en passant par Erato puis Teldec, retour sur un parcours incontestablement personnel, sincère et glorieux.

John Barry, factotum de génie

Composer pour l’écran nécessite un goût et un savoir-faire pour tous les styles : du disco pour une scène de night-club ou un madrigal pour un film en costumes, le musicien de cinéma doit pouvoir répondre présent partout ! Et John Barry est sans doute l’un des compositeurs de BO qui a su se fondre le mieux dans tous les genres cinématographiques et musicaux.

Tim Burton en 10 albums

Qu’il tourne en prises de vues réelles ou en stop motion, Tim Burton a construit en plus de trente ans un monde cinématographique où le merveilleux poétique côtoie le gothique et l’humour macabre. À quelques exceptions près, c’est le compositeur Danny Elfman qui l’a épaulé dans cette aventure, formant un duo symbiotique : sans les images de Burton, la musique de Elfman n’aurait pas la même saveur et vice versa, ce qu’ils ont encore prouvé en 2019 avec le bouleversant “Dumbo”.

Dans l'actualité...