Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Francesco Corti|J.S. Bach: Harpsichord Concertos, Vol. 2

J.S. Bach: Harpsichord Concertos, Vol. 2

Il Pomo d'Oro, Francesco Corti

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Peu de versions récentes des difficiles concertos pour clavecin(s) de Johann Sebastian Bach témoignent d’une vie polyphonique aussi bouillonnante. L’effectif réduit d’Il Pomo d’Oro, à un par partie, y est probablement pour quelque chose, mais le sens de l’écoute de chaque musicien, la tension harmonique comme la respiration dans les phrasés qu’y infuse Francesco Corti, la simple beauté de la texture sonore, riche de mille détails savamment organisés, resteront les grands hérauts de ce second volume.

Écoutez par exemple le Largo du BWV 1056, avec ses « pizzicatos » aux cordes, qui sonnent ici autant comme des battements du cœur que des coups de poignard. Et sur ce tapis sonore, le claveciniste italien déroule une ligne aux horizons infinis, aux courbes sobrement tendres. Le Larghetto du BWV 1054, rarement aussi poétique et expressif, témoigne quant à lui définitivement – on l’oublie souvent – que Johann Sebastian Bach fut un passionné d’acoustique, et son corollaire certain, de résonance. Les membres d’Il Pomo d’Oro (en particulier dans les registres médium et grave, à savoir Stefano Rossi, Ludovico Minasi, Paolo Zuccheri) soulignent d'ailleurs avec une acuité particulièrement sensible les frottements dont Bach parsème son discours. Saisissant, vraiment. Et les deux concertos à trois solistes (BWV 1057 et BWV 1044) dispensent des beautés similaires.

Dans le livret, le claveciniste italien témoigne que les musiciens, au cours de la session d’enregistrement ayant précédé de quelques heures la mise en confinement strict de l’Italie au début du mois de mars 2020, traversaient sans doute déjà une période de doute quant à leur avenir professionnel et personnel. Néanmoins, ils s’investirent pleinement dans l’entreprise, concentrés à célébrer la force rayonnante de la musique du Cantor de Leipzig. Cela n’échappera à personne. Un disque qui rentrera rapidement dans vos favoris ! Espérons que Corti poursuive avec les concertos à plusieurs clavecins. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

Plus d'informations

J.S. Bach: Harpsichord Concertos, Vol. 2

Francesco Corti

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Harpsichord Concerto No. 3 in D major, BWV 1054 (Johann Sebastian Bach)

1
I. Allegro
00:07:30

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

2
II. Adagio e piano sempre
00:06:06

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

3
III. Allegro
00:02:37

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

Harpsichord Concerto No. 5 in F Minor, BWV 1056 (Johann Sebastian Bach)

4
I. Allegro moderato
00:03:25

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

5
II. Largo
00:02:50

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

6
III. Presto
00:03:42

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

Harpsichord Concerto No. 6 in F Major, BWV 1057 (Johann Sebastian Bach)

7
I. Allegro
00:06:46

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist - Andrés Locatelli, Artist - Alessandro Nasello, Artist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

8
II. Andante
00:02:58

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist - Andrés Locatelli, Artist - Alessandro Nasello, Artist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

9
III. Allegro assai
00:04:45

Johann Sebastian Bach, Composer - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist - Andrés Locatelli, Artist - Alessandro Nasello, Artist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

Triple Concerto in A minor, BWV 1044 (Johann Sebastian Bach)

10
I. Allegro
00:08:11

Johann Sebastian Bach, Composer - Marcello Gatti, Artist, MainArtist - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist - Evgeny Sviridov, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

11
II. Adagio ma tanto e dolce
00:06:02

Johann Sebastian Bach, Composer - Marcello Gatti, Artist, MainArtist - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist - Evgeny Sviridov, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

12
III. Tempo di alla breve
00:06:38

Johann Sebastian Bach, Composer - Marcello Gatti, Artist, MainArtist - Il Pomo d'Oro, Ensemble, MainArtist - Francesco Corti, Artist, MainArtist - Evgeny Sviridov, Artist, MainArtist

(C) 2021 PENTATONE (P) 2021 PENTATONE

Descriptif de l'album

Peu de versions récentes des difficiles concertos pour clavecin(s) de Johann Sebastian Bach témoignent d’une vie polyphonique aussi bouillonnante. L’effectif réduit d’Il Pomo d’Oro, à un par partie, y est probablement pour quelque chose, mais le sens de l’écoute de chaque musicien, la tension harmonique comme la respiration dans les phrasés qu’y infuse Francesco Corti, la simple beauté de la texture sonore, riche de mille détails savamment organisés, resteront les grands hérauts de ce second volume.

Écoutez par exemple le Largo du BWV 1056, avec ses « pizzicatos » aux cordes, qui sonnent ici autant comme des battements du cœur que des coups de poignard. Et sur ce tapis sonore, le claveciniste italien déroule une ligne aux horizons infinis, aux courbes sobrement tendres. Le Larghetto du BWV 1054, rarement aussi poétique et expressif, témoigne quant à lui définitivement – on l’oublie souvent – que Johann Sebastian Bach fut un passionné d’acoustique, et son corollaire certain, de résonance. Les membres d’Il Pomo d’Oro (en particulier dans les registres médium et grave, à savoir Stefano Rossi, Ludovico Minasi, Paolo Zuccheri) soulignent d'ailleurs avec une acuité particulièrement sensible les frottements dont Bach parsème son discours. Saisissant, vraiment. Et les deux concertos à trois solistes (BWV 1057 et BWV 1044) dispensent des beautés similaires.

Dans le livret, le claveciniste italien témoigne que les musiciens, au cours de la session d’enregistrement ayant précédé de quelques heures la mise en confinement strict de l’Italie au début du mois de mars 2020, traversaient sans doute déjà une période de doute quant à leur avenir professionnel et personnel. Néanmoins, ils s’investirent pleinement dans l’entreprise, concentrés à célébrer la force rayonnante de la musique du Cantor de Leipzig. Cela n’échappera à personne. Un disque qui rentrera rapidement dans vos favoris ! Espérons que Corti poursuive avec les concertos à plusieurs clavecins. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3

Yannick Nézet-Séguin

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3 Yannick Nézet-Séguin

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys
À découvrir également
Par Francesco Corti

Handel: Winged Hands. The Eight Great Suites & Overtures

Francesco Corti

J.S. Bach: Harpsichord Concertos

Francesco Corti

Haydn: Harpsichord Sonatas

Francesco Corti

Haydn: Harpsichord Sonatas Francesco Corti

Bach: Little Books

Francesco Corti

Bach: Little Books Francesco Corti

Bach: Partitas Nos. 1-6

Francesco Corti

Bach: Partitas Nos. 1-6 Francesco Corti

Playlists

Dans la même thématique...

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

BD Music Presents Erik Satie

Various Artists

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Les flamboyantes extases de Scriabine

Quelque peu éclipsé aujourd’hui par ses compatriotes Stravinski ou Rachmaninov, Alexandre Scriabine n’en reste pas moins une figure incontournable de la musique russe. Aux balbutiements du XXe siècle, le compositeur et pianiste virtuose s’émancipe de l’héritage romantique pour proposer un langage musical singulier et novateur qui ne connaîtra pas d’héritier. Son œuvre, profondément influencée par la philosophie mystique et la synesthésie, connaîtra en à peine deux décennies une évolution fulgurante, interrompue par sa mort prématurée à l’âge de 43 ans.

Blandine Verlet, les années Philips

En vue du 80e anniversaire de la naissance de Blandine Verlet (disparue en décembre 2018), Universal Music France a réédité l’intégralité des enregistrements que la claveciniste réalisa pour la maison Philips entre 1970 et 1982. Une somme longtemps disparue, rééditée en partie en haute définition, à redécouvrir de toute urgence, notamment pour les prises de son Philips de l’époque, souvent miraculeuses. Universal a autorisé Qobuz à reproduire la longue et détaillée notice de présentation du livret, écrite par notre spécialiste classique.

Dans l'actualité...