Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Carolyn Sampson - JS Bach : Cantatas for soprano

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

JS Bach : Cantatas for soprano

Carolyn Sampson, Freiburger Barockorch., Petra Müllejans

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Les trois cantates de Bach ici présentées appartiennent à l’époque de Weimar (où il restera de 1708 à 1717), en l’occurrence entre 1711 et 1714. Bach est encore un jeune compositeur, mais tout y est et l’on ne peut que secouer la tête d’incompréhension : où donc ce bonhomme a-t-il trouvé les sources de cette intense émotion, de cette hardiesse harmonique ? Le début de Weichet nur, betrübte Schatten (« Dissipez-vous, ombres lugubres ») déroule un tapis d’harmonies qui, l’une par rapport à l’autre, semblent fuir toute tonalité, tout ancrage, c’est d’ailleurs de cette manière que le compositeur décrit en musique les « ombres lugubres » en question. Arias déchirantes ou adorables, invention instrumentale, tout y est déjà. La soprano Carolyn Sampson, accompagnée du Freiburger Barockorchester (auquel s’adjoint le baryton-basse Andreas Wolf pour la cantate Tritt auf die Glaubensbahn), se saisit de ces œuvres avec ferveur, alliant les enseignements de l’exécution à la baroque avec un solide sens de l’émotion, tellement indispensable pour ces chefs-d’œuvre. © SM/Qobuz


« Ne vous laissez pas tromper par la beauté blonde en couverture : Carolyn Sampson ose, sans chef, un Bach gourmand de danses comme de mots, en dialogue musclé avec les Freiburger. [...] Nous avons toujours applaudi miss Sampson chantant Bach auprès d'Herreweghe et de Suzuki, mais l'avons-nous jamais entendue si franche dans ses mots, si généreuse dans ses rythmes ? L'absence de chef a parfois ses vertus. L'énergie qui se libère en dialogue présente la BWV 202 sous son vrai jour : une suite de danses exaltées avec voix. [...] Les Freiburger sont encore à la fête dans la BWV 152, où Bach entremêle d'abord la flûte à bec, le hautbois et la viole d'amour dans un "concerto". [...] dans la BWV 199, le geste très actif des Freiburger et de Sampson ne fait plus l'affaire. Le premier air ne manque pas d'expression mais de vision, d'unité (de chef ?). [...] l'accompagnement assez poussif et décousu du deuxième air [...] n'aide pas Sampson à se laisser porter par sa ferveur hymnique. Diapason d'or pour un triptyque en montagnes russes ? L'hésitation s'évanouit quand le disque repart, avec les nappes de cordes, la tenue magique de hautbois, et cet alliage de trouble et de majesté que Sampson et sa bande ont saisi au plus haut degré. » (Diapason, juillet/août 2017 / Gaëtan Naulleau)

Plus d'informations

JS Bach : Cantatas for soprano

Carolyn Sampson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Weichet Nur, Betrübte Schatten, BWV 202 (Johann Sebastian Bach)

1
I. Aria "Weichet nur, betrübte Schatten" 00:06:37

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

2
II. Recitativo "Die Welt wird wieder neu" 00:00:25

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

3
III. Aria "Phoebus eilt mil schnellen Pferden" 00:03:32

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

4
IV. Recitativo "Drum sucht auch Amor sein Vergnügen" 00:00:37

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

5
V. Aria "Wenn die Frühlingslüfte streichen" 00:02:53

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

6
VI. Recitativo "Und dieses ist das Glücke" 00:00:43

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

7
VII. Aria "Sich üben im Lieben" 00:04:19

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

8
VIII. Recitativo "So sei das Band der keuschen Liebe" 00:00:23

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

9
IX. Gavotte Sehet in Zufriedenheit 00:01:41

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

Tritt auf die Glaubensbahn, BWV 152 (Johann Sebastian Bach)

10
I. Sinfonia 00:03:19

Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

11
II. Aria "Tritt auf die Glaubensbahn" (bass) 00:02:41

Andreas Wolf, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

12
III. Recitativo "Der Heiland ist gesetzt" (bass) 00:02:00

Andreas Wolf, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

13
IV. Aria "Stein, der über alle Schätze" (soprano) 00:04:37

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

14
V. Recitativo "Es ärgre sich die kluge Welt" (bass) 00:01:21

Andreas Wolf, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

15
VI. Aria "Wie soll ich dich, Liebster der Seele, umfassen?" (duetto) 00:04:23

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Andreas Wolf, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

Mein Herze schwimmt im Blut, BWV 199 (Johann Sebastian Bach)

16
I. Recitativo "Mein Herze schwimmt im Blut" 00:02:01

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

17
II. Aria "Stumme Seufzer, stille Klagen" 00:07:46

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

18
III. Recitativo "Doch Gott muß mir genädig sein" 00:01:01

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

19
IV. Aria "Tief gebückt und voller Reue" 00:07:52

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

20
V. Recitativo "Auf diese Schmerzensreu" 00:00:13

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

21
VI. Choral "Ich, dein betrübtes Kind" 00:01:45

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

22
VII. Recitativo "Ich lege mich in diese Wunden" 00:00:45

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

23
VIII. Aria "Wie freudig ist mein Herz" 00:02:10

Carolyn Sampson, Performer, Primary - Freiburger Barockorchester, Primary - Petra Mullejans, Conductor, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

Descriptif de l'album

Les trois cantates de Bach ici présentées appartiennent à l’époque de Weimar (où il restera de 1708 à 1717), en l’occurrence entre 1711 et 1714. Bach est encore un jeune compositeur, mais tout y est et l’on ne peut que secouer la tête d’incompréhension : où donc ce bonhomme a-t-il trouvé les sources de cette intense émotion, de cette hardiesse harmonique ? Le début de Weichet nur, betrübte Schatten (« Dissipez-vous, ombres lugubres ») déroule un tapis d’harmonies qui, l’une par rapport à l’autre, semblent fuir toute tonalité, tout ancrage, c’est d’ailleurs de cette manière que le compositeur décrit en musique les « ombres lugubres » en question. Arias déchirantes ou adorables, invention instrumentale, tout y est déjà. La soprano Carolyn Sampson, accompagnée du Freiburger Barockorchester (auquel s’adjoint le baryton-basse Andreas Wolf pour la cantate Tritt auf die Glaubensbahn), se saisit de ces œuvres avec ferveur, alliant les enseignements de l’exécution à la baroque avec un solide sens de l’émotion, tellement indispensable pour ces chefs-d’œuvre. © SM/Qobuz


« Ne vous laissez pas tromper par la beauté blonde en couverture : Carolyn Sampson ose, sans chef, un Bach gourmand de danses comme de mots, en dialogue musclé avec les Freiburger. [...] Nous avons toujours applaudi miss Sampson chantant Bach auprès d'Herreweghe et de Suzuki, mais l'avons-nous jamais entendue si franche dans ses mots, si généreuse dans ses rythmes ? L'absence de chef a parfois ses vertus. L'énergie qui se libère en dialogue présente la BWV 202 sous son vrai jour : une suite de danses exaltées avec voix. [...] Les Freiburger sont encore à la fête dans la BWV 152, où Bach entremêle d'abord la flûte à bec, le hautbois et la viole d'amour dans un "concerto". [...] dans la BWV 199, le geste très actif des Freiburger et de Sampson ne fait plus l'affaire. Le premier air ne manque pas d'expression mais de vision, d'unité (de chef ?). [...] l'accompagnement assez poussif et décousu du deuxième air [...] n'aide pas Sampson à se laisser porter par sa ferveur hymnique. Diapason d'or pour un triptyque en montagnes russes ? L'hésitation s'évanouit quand le disque repart, avec les nappes de cordes, la tenue magique de hautbois, et cet alliage de trouble et de majesté que Sampson et sa bande ont saisi au plus haut degré. » (Diapason, juillet/août 2017 / Gaëtan Naulleau)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Carolyn Sampson
Reason in Madness Carolyn Sampson
Lost Is My Quiet Carolyn Sampson
A Soprano's Schubertiade Carolyn Sampson
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans l'actualité...