Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Alexandre Desplat - J'accuse (Bande originale du film)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

J'accuse (Bande originale du film)

Alexandre Desplat

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

En faisant un film sur l’affaire Dreyfus (qui a secouée la France au tournant du XXe siècle), Roman Polanski a voulu mettre en avant un phénomène intemporel, « le spectacle séculaire de la chasse aux sorcières à l’encontre d’une minorité, la paranoïa sécuritaire, les tribunaux militaires secrets, les agences de renseignement hors de contrôle, les dissimulations gouvernementales et la presse enragée ». C’est par le biais de timbres graves que son compositeur Alexandre Desplat (déjà aux manettes de The Ghost writer ou de Carnage) traduit cette menace insidieuse, qui gonfle doucement, progressivement, mais sûrement. Afin de parfaire cette idée, il a fait appel à une formation impressionnante de 12 violoncelles et de 10 cuivres (4 cors, 4 trombones, une trompette et un tuba), lesquels se mêlent à un nombre plus raisonnable de flûtes, clarinettes, percussions et contrebasses. Pour le thème principal (J’accuse), cette idée est surenchérie par l’utilisation d’une marche – noire et imperturbable, cela va sans dire. Le reste de la partition est constituée principalement de morceaux de suspense (Machination, Dossier secret) et d’action (Attentat), en parfait accord avec la dramaturgie du film, axée sur l’espionnage. L’album se termine curieusement par un cancan festif mais fantomatique puisque Desplat y a adjoint une note continue et glaçante jouée au synthétiseur. À noter enfin que cette BO comprend également des extraits du Quatuor pour piano et cordes n°2, Op. 45 de Gabriel Fauré, créé en 1887 à Paris, et donc contemporain de l’affaire. ©Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

J'accuse (Bande originale du film)

Alexandre Desplat

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
J'accuse 00:06:23

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

2
Contre-enquête 00:02:01

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

3
Alfred Dreyfus 00:05:43

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

4
Le petit bleu 00:04:39

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

5
Dossier secret 00:02:44

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

6
L'Attentat 00:01:24

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

7
Quatuor avec piano No. 2, Op. 45: I. Allegro molto moderato 00:11:06

Gabriel Fauré, MainArtist - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, Writer - Alain Planès, Piano - Hugues Borsarello, Violin, FeaturedArtist - Estelle Villotte, Viola, FeaturedArtist - Aurélien Sabouret, Cello, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

8
Machination 00:02:17

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

9
L'île du diable 00:02:44

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

10
Quatuor avec piano No. 2, Op. 45: IV. Finale: Allegro molto 00:09:02

Gabriel Fauré, MainArtist - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, Writer - Alain Planès, Piano - Hugues Borsarello, Violin, FeaturedArtist - Estelle Villotte, Viola, FeaturedArtist - Aurélien Sabouret, Cello, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

11
Réhabilitation 00:05:11

Orchestra, Orchestra - Alexandre Desplat, Composer, Arranger, MainArtist - ALEXANDER DESPLAT, Conductor

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

12
Surveillance 00:04:40

Alexandre Desplat, Composer, Conductor, Arranger, MainArtist - Alain Planès, Piano, FeaturedArtist - Alain Billard, Clarinet, FeaturedArtist - Clément Saunier, Trumpet, FeaturedArtist - Stéphane Labeyrie, Tuba, FeaturedArtist - Hughes Borsarello, Violin, FeaturedArtist - Jeff Boudreayux, Drums, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2019 Légendaire - RP Productions under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

Descriptif de l'album

En faisant un film sur l’affaire Dreyfus (qui a secouée la France au tournant du XXe siècle), Roman Polanski a voulu mettre en avant un phénomène intemporel, « le spectacle séculaire de la chasse aux sorcières à l’encontre d’une minorité, la paranoïa sécuritaire, les tribunaux militaires secrets, les agences de renseignement hors de contrôle, les dissimulations gouvernementales et la presse enragée ». C’est par le biais de timbres graves que son compositeur Alexandre Desplat (déjà aux manettes de The Ghost writer ou de Carnage) traduit cette menace insidieuse, qui gonfle doucement, progressivement, mais sûrement. Afin de parfaire cette idée, il a fait appel à une formation impressionnante de 12 violoncelles et de 10 cuivres (4 cors, 4 trombones, une trompette et un tuba), lesquels se mêlent à un nombre plus raisonnable de flûtes, clarinettes, percussions et contrebasses. Pour le thème principal (J’accuse), cette idée est surenchérie par l’utilisation d’une marche – noire et imperturbable, cela va sans dire. Le reste de la partition est constituée principalement de morceaux de suspense (Machination, Dossier secret) et d’action (Attentat), en parfait accord avec la dramaturgie du film, axée sur l’espionnage. L’album se termine curieusement par un cancan festif mais fantomatique puisque Desplat y a adjoint une note continue et glaçante jouée au synthétiseur. À noter enfin que cette BO comprend également des extraits du Quatuor pour piano et cordes n°2, Op. 45 de Gabriel Fauré, créé en 1887 à Paris, et donc contemporain de l’affaire. ©Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Lion King Various Artists
Le Roi Lion Various Artists
The Lion King Various Artists
So Peter Gabriel
À découvrir également
Par Alexandre Desplat

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Pedro Almodóvar dans le groove

Pedro Almodóvar a toujours accordé une place de choix à la musique dans ses films, que ce soit à travers des morceaux préexistants ou des compositions originales. Il reprend ainsi à son compte cette réplique d’un de ses premiers films : « c'est la musique qui dit la vérité sur la vie ».

Jorge Bolet, la quintessence de Franz Liszt

Sous ses doigts, la musique de Franz Liszt est apparue sous un jour nouveau, grâce à une vision à la fois poétique et lyrique, bien loin de la virtuosité gratuite et tapageuse trop souvent entendue. Avec le recul, son art élégant, noble et racé force l’admiration, car il représente le raffinement et la culture d’un monde à jamais perdu. C’est à l’automne de sa vie, au début des années 1980, qu’il enregistre pour Decca une anthologie en neuf volumes du compositeur hongrois qui fera date, à laquelle il convient d’ajouter d’autres gravures réalisées pour le label espagnol Ensayo, pour RCA dans les années 1970, pour Everest en 1960, ainsi que des enregistrements de studio et de radio dans les années 50, alors qu’il possédait encore tous ses extraordinaires moyens techniques.

Queen, un groupe équitable

Le film “Bohemian Rhapsody”, sorti en salle en ce mois d’octobre 2018, vient rappeler ce que ne cessait de répéter Freddie Mercury : Queen, ce n'était pas seulement lui, mais la réunion de quatre musiciens exceptionnels au sein d'un groupe équitable. C’est ce que Brian May et Roger Taylor (sans John Deacon parti à la retraite) se sont attaché à démontrer depuis la disparition de leur flamboyant chanteur le 21 novembre 1991.

Dans l'actualité...