Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Simone Kermes - Inferno e Paradiso

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Inferno e Paradiso

Simone Kermes

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Avec son départ en tambour et trompettes, le dernier enregistrement de Simone Kermes est un joyeux carnaval à ne pas prendre trop au sérieux. Le ton est donné dès le visuel d’un mauvais goût parfait qui fait de la Kermes la Lady Gaga du baroque, d’ailleurs indirectement présente sur cet album, aux côtés…d’Udo Jurgens. On se demande ce que vient faire l’air Erbame dich, mein Gott de la Passion selon Saint-Matthieu dans cette farce. L’explication est donnée par Simone Kermes qui fait de cet album un acte politique en se demandant si l’humilité et la tempérance ont encore droit de cité dans notre monde abruti par le changement climatique, l’extinction massive, les attaques terroristes et gangréné par la mégalomanie.
Le résultat ? Quatorze pièces évoquant quatre siècles et traitant des sept péchés capitaux et des sept vertus chrétiennes, de Leonardo Vinci (non, ce n’est pas lui !) à Haendel en passant par de nombreux compositeurs baroques italiens et allemands avec des détours par des voix et musiciens jazz ou rock de notre époque : Lady Gaga déjà citée, Jimmy Page ou Sting. Une façon insolente et vivifiante d’examiner à la loupe les nombreux travers et paradoxes que nous sommes en train de vivre. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Inferno e Paradiso

Simone Kermes

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Semiramide riconosciuta, Act III, Scene 4: In braccio a mille furie
00:04:57

Pietro Metastasio, Lyricist - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Leonardo Vinci, Composer - Jonas Niederstadt, Producer - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

2
San Nicola di Bari: M'incateni e se mi sciogli
00:03:33

Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Giovanni Bononcini, Composer - Silvio Stampiglia, Lyricist - Jonas Niederstadt, Producer - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

3
Cajo Fabricio, Act II, Scene 4: Non ha più pace
00:06:48

Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Johann Adolph Hasse, Composer - Apostolo Zeno, Lyricist - Jonas Niederstadt, Producer - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

4
Fields of Gold
00:04:52

Gordon Matthew Sumner, Composer, Lyricist - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Jonas Niederstadt, Producer - Jarkko Riihimaki, Arranger - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

5
L'Eraclea: Dopo i nembi e le procelle
00:05:04

Tomaso Albinoni, Composer - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Jonas Niederstadt, Producer - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

6
Aber bitte mit Sahne
00:04:59

Eckart Hachfeld, Lyricist - Udo Jürgens, Composer - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Jonas Niederstadt, Producer - Jarkko Riihimaki, Arranger - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

7
Farnace, RV 711, Act II, Scene 5: Gelido in ogni vena
00:09:54

Antonio Vivaldi, Composer - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Antonio Maria Lucchini, Lyricist - Jonas Niederstadt, Producer - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

8
Stairway to Heaven
00:06:06

Robert Plant, Lyricist - Jimmy Page, Composer - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Jonas Niederstadt, Producer - Jarkko Riihimaki, Arranger - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

9
Poker Face
00:03:56

Nadir Khayat, Composer - Stefani Germanotta, Composer - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Jonas Niederstadt, Producer - Jarkko Riihimaki, Arranger - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

10
Matthäuspassion, BWV 244, Pt. II, No. 39: Erbarme dich, mein Gott
00:06:56

Johann Sebastian Bach, Composer - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Jonas Niederstadt, Producer - Jarkko Riihimaki, Arranger - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

11
Maddalena ai piedi di Cristo, Part I: Pompe inutili
00:06:44

Antonio Caldara, Composer - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Jonas Niederstadt, Producer - Amici Veneziani, Orchestra - Bernardo Sandrinelli, Lyricist

(P) 2020 Sony Music Entertainment

12
Idaspe, Act I, Scene 9: Qual guerriero in campo armato
00:09:01

Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Riccardo Broschi, Composer - Jonas Niederstadt, Producer - Giovanni Pietro Candi, Lyricist - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

13
Cajo Fabricio, Act II, Scene 11: Se tu non senti, oh Dio
00:07:11

Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Johann Adolph Hasse, Composer - Apostolo Zeno, Lyricist - Jonas Niederstadt, Producer - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

14
Il trionfo del tempo e del disinganno, HWV 46a, Part II: Tu del ciel ministro eletto
00:06:16

Georg Friedrich Händel, Composer - Simone Kermes, Soprano, MainArtist - Benedetto Pamphili, Librettist - Jonas Niederstadt, Producer - Amici Veneziani, Orchestra

(P) 2020 Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Avec son départ en tambour et trompettes, le dernier enregistrement de Simone Kermes est un joyeux carnaval à ne pas prendre trop au sérieux. Le ton est donné dès le visuel d’un mauvais goût parfait qui fait de la Kermes la Lady Gaga du baroque, d’ailleurs indirectement présente sur cet album, aux côtés…d’Udo Jurgens. On se demande ce que vient faire l’air Erbame dich, mein Gott de la Passion selon Saint-Matthieu dans cette farce. L’explication est donnée par Simone Kermes qui fait de cet album un acte politique en se demandant si l’humilité et la tempérance ont encore droit de cité dans notre monde abruti par le changement climatique, l’extinction massive, les attaques terroristes et gangréné par la mégalomanie.
Le résultat ? Quatorze pièces évoquant quatre siècles et traitant des sept péchés capitaux et des sept vertus chrétiennes, de Leonardo Vinci (non, ce n’est pas lui !) à Haendel en passant par de nombreux compositeurs baroques italiens et allemands avec des détours par des voix et musiciens jazz ou rock de notre époque : Lady Gaga déjà citée, Jimmy Page ou Sting. Une façon insolente et vivifiante d’examiner à la loupe les nombreux travers et paradoxes que nous sommes en train de vivre. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Simone Kermes

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Alpha : vingt ans, dix moments

Depuis les débuts de Qobuz en 2008, Alpha est un de nos labels favoris pour son exigence artistique, la qualité régulière de ses productions, ses propositions de répertoires parfois audacieuses et la qualité de ses livrets. On ne pouvait donc manquer le 20e anniversaire de la maison. Voici quelques pistes pour découvrir la richesse de cet étonnant catalogue.

Dans l'actualité...