Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Kyle Eastwood - In Transit (Bonus Track Version)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

In Transit (Bonus Track Version)

Kyle Eastwood

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Depuis From There To Here, son premier disque en tant que leader paru en 1998, Kyle Eastwood a eu le temps de se faire un n… euh un prénom. Emmené par son illustre père au concert de jazz dès le plus jeune âge, le contrebassiste américain connait ses classiques (hard bop forever !) et a su se les approprier pour créer son propre langage musical. Enregistré en avril 2017 au Studio Sextant La Fonderie à Malakoff par l’ingénieur du son Vincent Mahey, In Transit s’inscrit dans la continuité de son art. Avec de vrais complices (le pianiste Andrew McCormack et le trompettiste Quentin Collins sont de la partie depuis près d’une douzaine d’années tandis que le saxophoniste Brandon Allen, dans l’aventure du quintet depuis Timepieces, donne l’impression d’y être engagé depuis toujours), Eastwood signe ici un disque d’une grande maturité sous sa simplicité apparente. Reprises de standards (Blues In Hoss’ Flat de Count Basie, Boogie Stop Shuffle de Charles Mingus), de pièces moins convenues (We See de Monk) et compositions originales, le contrebassiste joue ici la carte d’une musique à la fois personnelle et anonyme, actuelle et intemporelle, spontanée dans son expression et en phase avec un certain héritage jazz. Invité sur quatre morceaux (dont le très beau Love Theme du film Cinema Paradiso composé par Ennio Morricone), le grand saxophoniste italien Stefano Di Battista enrichit la pâte sonore de la formation du lyrisme incandescent de son style généreux fondé sur un engagement physique et émotionnel total. Une façon pour Kyle Eastwood de prouver aux sceptiques que jongler avec un tel patrimoine jazz et des compositions originales peut accoucher, toujours et encore, d’une musique bien vivante. Finalement, avec ce disque d’une rare élégance, on comprend que c’est le jazz lui-même qui est en transit. Et ad vitam aeternam… © CM/Qobuz

Plus d'informations

In Transit (Bonus Track Version)

Kyle Eastwood

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Soulful Times 00:03:51

Copyright Control, MusicPublisher - Kyle Eastwood, Artist, MainArtist - Quentin Collins, Composer - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

2
Rush Hour 00:04:12

Kyle Eastwood, Composer, Artist, MainArtist - Quentin Collins, Composer - Andrew McCormack, Composer - Warner Chappell, MusicPublisher - Brandon Allen, Composer - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

3
Movin' 00:06:49

Kyle Eastwood, Composer, Artist, MainArtist - Andrew McCormack, Composer - Warner Chappell, MusicPublisher - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

4
Cinema Paradiso (Love Theme) 00:03:52

Ennio Morricone, Composer - Andrea Morricone, Composer - Kyle Eastwood, Artist, MainArtist - EMI Music Publishing, MusicPublisher - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by - General Music France SARL, MusicPublisher

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

5
Night Flight 00:05:17

Kyle Eastwood, Composer, Artist, MainArtist - Andrew McCormack, Composer - Warner Chappell, MusicPublisher - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

6
We See 00:07:03

Thelonious Monk, Composer - Kyle Eastwood, Artist, MainArtist - Halit Music, MusicPublisher - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by - Bar Thel Music Corp, MusicPublisher

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

7
Rockin' Ronnie's 00:05:52

Kyle Eastwood, Composer, Artist, MainArtist - Quentin Collins, Composer - Andrew McCormack, Composer - Warner Chappell, MusicPublisher - Brandon Allen, Composer - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

8
Jarreau 00:06:12

Copyright Control, MusicPublisher - Kyle Eastwood, Artist, MainArtist - Andrew McCormack, Composer - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

9
Blues In Hoss' Flat 00:05:25

Count Basie, Composer - Frank Foster, Composer - Kyle Eastwood, Artist, MainArtist - EMI Music Publishing France, MusicPublisher - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by - Basie Diane Music Corp, MusicPublisher

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

10
Boogie Stop Shuffle 00:07:32

Charles Mingus, Composer - Kyle Eastwood, Artist, MainArtist - Melmax, MusicPublisher - JAZZ WORKSHOP INC, MusicPublisher - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

11
Sunrise (Bonus Track) 00:03:07

Kyle Eastwood, Composer, Artist, MainArtist - Andrew McCormack, Composer - Warner Chappell, MusicPublisher - Chris Higginbottom, Composer - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

12
Swamp To An Oasis (Bonus Track) 00:06:40

Copyright Control, MusicPublisher - Kyle Eastwood, Artist, MainArtist - Brandon Allen, Composer - studio@jraphing.net, Mfit_mastered_by

2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS]. 2017 harmonia mundi S.A.S. |JazzVillage|a label of [PIAS].

Descriptif de l'album

Depuis From There To Here, son premier disque en tant que leader paru en 1998, Kyle Eastwood a eu le temps de se faire un n… euh un prénom. Emmené par son illustre père au concert de jazz dès le plus jeune âge, le contrebassiste américain connait ses classiques (hard bop forever !) et a su se les approprier pour créer son propre langage musical. Enregistré en avril 2017 au Studio Sextant La Fonderie à Malakoff par l’ingénieur du son Vincent Mahey, In Transit s’inscrit dans la continuité de son art. Avec de vrais complices (le pianiste Andrew McCormack et le trompettiste Quentin Collins sont de la partie depuis près d’une douzaine d’années tandis que le saxophoniste Brandon Allen, dans l’aventure du quintet depuis Timepieces, donne l’impression d’y être engagé depuis toujours), Eastwood signe ici un disque d’une grande maturité sous sa simplicité apparente. Reprises de standards (Blues In Hoss’ Flat de Count Basie, Boogie Stop Shuffle de Charles Mingus), de pièces moins convenues (We See de Monk) et compositions originales, le contrebassiste joue ici la carte d’une musique à la fois personnelle et anonyme, actuelle et intemporelle, spontanée dans son expression et en phase avec un certain héritage jazz. Invité sur quatre morceaux (dont le très beau Love Theme du film Cinema Paradiso composé par Ennio Morricone), le grand saxophoniste italien Stefano Di Battista enrichit la pâte sonore de la formation du lyrisme incandescent de son style généreux fondé sur un engagement physique et émotionnel total. Une façon pour Kyle Eastwood de prouver aux sceptiques que jongler avec un tel patrimoine jazz et des compositions originales peut accoucher, toujours et encore, d’une musique bien vivante. Finalement, avec ce disque d’une rare élégance, on comprend que c’est le jazz lui-même qui est en transit. Et ad vitam aeternam… © CM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Kyle Eastwood
Cinematic Kyle Eastwood
The View From Here Kyle Eastwood
Timepieces Kyle Eastwood
Paris Blue Kyle Eastwood
Soulful Times Kyle Eastwood

Playlists

Dans la même thématique...
Live In Europe Melody Gardot
Kind Of Blue Miles Davis
Blue World John Coltrane
Beautiful Vinyl Hunter Ashley Henry
Les Grands Angles...
ECM en 10 albums

Le plus beau son après le silence. C’est la formule qui colle à la peau d’ECM depuis cinquante ans et la sortie du séminal « Free at Last » du Mal Waldron Trio, en novembre 1969. Manfred Eicher, le charismatique fondateur du label munichois, ne vit pas « hors du temps » mais plus précisément dans « un temps parallèle » à celui de la société, faisant d’ECM une planète de toute beauté où le jazz résonne autrement. Et c’est souvent pour ECM que Keith Jarrett, Charles Lloyd, Jan Garbarek, Chick Corea et tant d’autres ont enregistré leurs disques les plus intenses. Plus encore que pour Blue Note ou Impulse!, se limiter à 10 albums pour raconter toute l’histoire de ce label hors-norme est mission impossible. Aussi, les 10 sélectionnés raconteront « une » histoire d’ECM.

Impulse! Orange was the new Black

Avec Blue Note et Verve, Impulse! est sans doute le plus célèbre des labels de jazz américains. Une maison peinte en orange et noir qui hébergea bien évidemment John Coltrane mais aussi les musiciens les plus aventureux des années 60.

Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

Dans l'actualité...