Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

King Crimson - In The Court Of The Crimson King

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

In The Court Of The Crimson King

(Expanded & Remastered Original Album Mix)

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Rock progressif, chapitre 1. Pour beaucoup, In the Court of the Crimson Court qui sort en octobre 1969 est l’acte fondateur d’un genre hybride porté par des fans de rock jouant du jazz et du classique. À moins que ce ne soit des fans de jazz et de classique faisant du rock… Avec Pink Floyd et Soft Machine, King Crimson embarque le rock’n’roll sur les terres d’une sophistication inédite. D’une durée allant de six à douze minutes, les compositions de ce chef-d’œuvre ont des allures de mini-symphonies sensorielles érigées par la guitare de Robert Fripp, élément central du groupe britannique. Avec Greg Lake (chant, basse et futur Emerson Lake & Palmer), Ian McDonald (flûte, clarinette, vibraphone, claviers, mellotron) et Michael Giles (batterie), il mêle interludes délicats, planants et beaux, et tsunamis musicaux où les sonorités distordues sont confrontées à une avalanche de mots. Des très très très grands écarts qui font la force d’une œuvre folle qui ne ressemble à aucune autre et influencera de nombreux groupes. © CM/Qobuz

Plus d'informations

In The Court Of The Crimson King

King Crimson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
21st Century Schizoid Man (Including "Mirrors")
00:07:22

Robert Fripp, Guitar - Ian McDonald, Reeds, Woodwind, Keyboards, Mellotron, Vocals, Vibraphone [Vibes] - Greg Lake, Bass Guitar, Lead Vocals - Michael Giles, Drums, Percussion, Vocals - Peter Sinfield, Words and illumination - King Crimson, Producer - Robin Thompson, Engineer - Tony Page, Assistant Engineer

© 2014 Robert Fripp ℗ 2014 Robert Fripp

2
I Talk To The Wind
00:06:05

Robert Fripp, Guitar - Ian McDonald, Reeds, Woodwind, Keyboards, Mellotron, Vocals, Vibraphone [Vibes] - Greg Lake, Bass Guitar, Lead Vocals - Michael Giles, Drums, Percussion, Vocals - Peter Sinfield, Words and illumination - King Crimson, Producer - Robin Thompson, Engineer - Tony Page, Assistant Engineer

© 2014 Robert Fripp ℗ 2014 Robert Fripp

3
Epitaph (Including "March for No Reason" and "Tomorrow and Tomorrow")
00:08:46

Robert Fripp, Guitar - Ian McDonald, Reeds, Woodwind, Keyboards, Mellotron, Vocals, Vibraphone [Vibes] - Greg Lake, Bass Guitar, Lead Vocals - Michael Giles, Drums, Percussion, Vocals - Peter Sinfield, Words and illumination - King Crimson, Producer - Robin Thompson, Engineer - Tony Page, Assistant Engineer

© 2014 Robert Fripp ℗ 2014 Robert Fripp

4
Moonchild (Including "The Dream" & "The Illusion")
00:12:12

Robert Fripp, Guitar - Ian McDonald, Reeds, Woodwind, Keyboards, Mellotron, Vocals, Vibraphone [Vibes] - Greg Lake, Bass Guitar, Lead Vocals - Michael Giles, Drums, Percussion, Vocals - Peter Sinfield, Words and illumination - King Crimson, Producer - Robin Thompson, Engineer - Tony Page, Assistant Engineer

© 2014 Robert Fripp ℗ 2014 Robert Fripp

5
The Court Of The Crimson King (Including "The Return of the Fire Witch" &"The Dance of the Puppets")
00:10:02

Robert Fripp, Guitar - Ian McDonald, Reeds, Woodwind, Keyboards, Mellotron, Vocals, Vibraphone [Vibes] - Greg Lake, Bass Guitar, Lead Vocals - Michael Giles, Drums, Percussion, Vocals - Peter Sinfield, Words and illumination - King Crimson, Producer - Robin Thompson, Engineer - Tony Page, Assistant Engineer

© 2014 Robert Fripp ℗ 2014 Robert Fripp

6
21st Century Schizoid Man [Bonus Track] (Radio Version)
00:06:41

Robert Fripp, Guitar - Ian McDonald, Reeds, Woodwind, Keyboards, Mellotron, Vocals, Vibraphone [Vibes] - Greg Lake, Bass Guitar, Lead Vocals - Michael Giles, Drums, Percussion, Vocals - Peter Sinfield, Words and illumination - King Crimson, Producer - Robin Thompson, Engineer - Tony Page, Assistant Engineer

© 2014 Robert Fripp ℗ 2014 Robert Fripp

7
I Talk To The Wind [Bonus Track] (Duo Version)
00:04:45

Robert Fripp, Guitar - Ian McDonald, Reeds, Woodwind, Keyboards, Mellotron, Vocals, Vibraphone [Vibes] - Greg Lake, Bass Guitar, Lead Vocals - Michael Giles, Drums, Percussion, Vocals - Peter Sinfield, Words and illumination - King Crimson, Producer - Robin Thompson, Engineer - Tony Page, Assistant Engineer

© 2014 Robert Fripp ℗ 2014 Robert Fripp

8
A Man A City [Bonus Track] (Live At the Fillmore West)
00:11:44

Robert Fripp, Guitar - Ian McDonald, Reeds, Woodwind, Keyboards, Mellotron, Vocals, Vibraphone [Vibes] - Greg Lake, Bass Guitar, Lead Vocals - Michael Giles, Drums, Percussion, Vocals - Peter Sinfield, Words and illumination - King Crimson, Producer - Robin Thompson, Engineer - Tony Page, Assistant Engineer

© 2014 Robert Fripp ℗ 2014 Robert Fripp

Descriptif de l'album

Rock progressif, chapitre 1. Pour beaucoup, In the Court of the Crimson Court qui sort en octobre 1969 est l’acte fondateur d’un genre hybride porté par des fans de rock jouant du jazz et du classique. À moins que ce ne soit des fans de jazz et de classique faisant du rock… Avec Pink Floyd et Soft Machine, King Crimson embarque le rock’n’roll sur les terres d’une sophistication inédite. D’une durée allant de six à douze minutes, les compositions de ce chef-d’œuvre ont des allures de mini-symphonies sensorielles érigées par la guitare de Robert Fripp, élément central du groupe britannique. Avec Greg Lake (chant, basse et futur Emerson Lake & Palmer), Ian McDonald (flûte, clarinette, vibraphone, claviers, mellotron) et Michael Giles (batterie), il mêle interludes délicats, planants et beaux, et tsunamis musicaux où les sonorités distordues sont confrontées à une avalanche de mots. Des très très très grands écarts qui font la force d’une œuvre folle qui ne ressemble à aucune autre et influencera de nombreux groupes. © CM/Qobuz

Détails de l'enregistrement original : Recorded June-August 1969 at Wessex Sound Studios, London

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par King Crimson

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le monde selon Peter Gabriel

Porte-drapeau du rock progressif britannique avec Genesis, Peter Gabriel, qui fête ses 70 ans le 13 février, est devenu le champion de la world music et la figure de l’artiste engagé à travers son label Real World, la série de festivals Womad et bien sûr la protest song “Biko”, passée à la postérité via la tournée de concerts Amnesty International. Retour sur le parcours d’une pop star pas comme les autres.

Les pionniers du rock’n’roll

Le rock’n’roll n’est pas mort. Mais ses pionniers encore en vie se comptent sur deux doigts d’une main : Jerry Lee Lewis et Wanda Jackson. 84 et 82 ans. Lui, poulain sauvage de l’écurie Sun Records, entré dans l’histoire en foutant le feu à son instrument, en transformant la musique d’église, la country et le boogie-woogie en rock’n’roll diabolique. Elle, chanteuse country qui s’est offert une belle aventure rock’n’roll aux côtés d’Elvis. De Little Richard à Chuck Berry en passant Johnny Cash, Carl Perkins, Bo Diddley, Bill Haley, Elvis Presley, Gene Vincent, Eddie Cochran, Buddy Holly et Hank Williams, Qobuz rend hommage aux précurseurs du rock.

La naissance du death metal suédois

Berceau d’une quantité incalculable de groupes de metal, la Suède s’est illustrée au niveau international au début des années 90 avec l’apparition soudaine d’une scène death metal féconde et dynamique. Petit retour en arrière pour comprendre comment s’est développée cette chapelle musicale et ce qui fait son originalité.

Dans l'actualité...